Pourquoi vous devez parler normalement à votre bébé


Je n’aime pas quand des gens parlent en ‘bébé » à des tout-petits, avec des mots  »enfantin ». De toute manière, la tonalité est désagréable et  il semble que cela n’aide pas du tout l’enfant a apprendre les mots justes
Nuage

 

Pourquoi vous devez parler normalement à votre bébé

Parler lentement, hyperarticuler, ce n'est pas ce qui facilite l'acquisition du langage de votre enfant. Car votre prononciation en pâtit.

Parler lentement, hyperarticuler, ce n’est pas ce qui facilite l’acquisition du langage de votre enfant. Car votre prononciation en pâtit.Photo : KRISTI ISON / SIPA

GAZOU-GAZOU – Une étude souligne que, lorsque vous vous adressez à un nourrisson, vous prononcez de manière quasi identique des sons pourtant distincts.

 

Votre voix est plus aiguë, votre articulation excessive, votre élocution lente et votre vocabulaire enfantin (« bidon » a remplacé « ventre »). Alors vous parlez probablement à un bébé. Vous pensiez ainsi rendre le langage accessible à son petit cerveau et favoriser son apprentissage. Vous vous trompez : une étude publiée dans la revue Psychological Science souligne que les mères ont une diction moins claire lorsqu’elles s’adressent à un nourrisson.

C’est une question de prononciation. Les chercheurs ont en effet enregistré les mères alors qu’elles montraient un livre d’images à leur jeune enfant (entre 18 et 24 mois) ou jouaient avec lui et lorsqu’elles discutaient avec un des expérimentateurs, adultes forcément. Ils ont comparé la façon de prononcer des syllabes phonétiquement proches, comme « pa » et « ba ».

Contraste phonétique

Résultat : le contraste entre ces syllabes était plus faible quand les mères s’adressaient à leurs bébés. Bienvenue chez le prince de Motordus. « Qui c’est le pépé le plus peau du monde ? » Pas sûr que cette confusion phonétique aide votre bébé à apprendre à (bien) parler français.

Quant à savoir pourquoi les mères prononcent les sons avec moins de précision, les chercheurs supposent qu’elles se concentrent inconsciemment sur des objectifs autres que le langage. Pas exemple faire passer des émotions ou attirer l’attention du nourrisson. Et la prononciation moins nette serait une conséquence involontaire de cette hyperarticulation.

Andrew Martin, auteur principal de l’article, en déduit donc que, « du moins en ce qui concerne l’apprentissage des contrastes sonores, l’origine de l’acquisition de la langue se trouve chez le nourrisson lui-même ».

En clair, votre bébé a des ressources insoupçonnées : il apprend à bien parler alors que vous l’entourez de babillages à la prononciation douteuse. Vous pouvez donc lui dire bravo (en faisant l’effort de ne pas prononcer « pravo »).

DAPHNÉE LEPORTOIS

http://www.metronews.fr/

Une réponse à “Pourquoi vous devez parler normalement à votre bébé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s