Ce chien avait une excellente raison de venir constamment visiter la maison du voisin.


Ce n’est ni une citation, ni une vraiment une réflexion, juste une histoire qui permet de décrocher un petit sourire
Nuage

 

Ce chien avait une excellente raison de venir constamment visiter la maison du voisin.

 

“Un jour, un chien âgé et fatigué s’est aventuré dans mon jardin ; je voyais bien, en regardant son collier et sa bedaine bien remplie, qu’il avait un foyer, et qu’il était bien traité. Il s’est approché calmement de moi, et je lui ai fait quelques caresses sur la tête ; il m’a alors suivi chez moi, a traversé lentement le couloir, s’est roulé en boule dans un coin, et s’est endormi. Une heure plus tard, il s’est approché de la porte, et je l’ai laissé sortir.

Le lendemain, il est revenu, m’a dit bonjour dans le jardin, est rentré, et a retrouvé sa place dans le couloir, où il a fait la sieste pendant une heure environ. Ainsi de suite pendant plusieurs semaines.

Curieux, j’ai attaché un mot à son collier :

 « J’aimerais savoir qui est le maître de ce chien adorable, car je voudrais lui demander s’il sait que son chien vient faire une sieste chez moi toutes les après-midis. »

Le lendemain, le chien est revenu faire sa sieste, mais avec un autre mot à son collier :

« Il vit dans une maison avec six enfants, dont deux sous l’âge de trois ans, et il a besoin de rattraper un peu son manque de sommeil. Est-ce que je peux venir avec lui, demain ? »”

 

http://bridoz.com/

25 peintures aux illusions d’optique à vous retourner le cerveau ! Vous n’en croirez pas vos yeux…


J’aime bien ce genre d’illusion, comme si chaque regard, une histoire nous est contée, non pas avec des mots, mais des formes, des couleurs, une perspective. La première image  est probablement la plus connue de l’artiste-peintre canadien, mais les autres sont tout aussi réussies
Nuage

 

25 peintures aux illusions d’optique à vous retourner le cerveau ! Vous n’en croirez pas vos yeux…

 

peintures illusions optiques 1

Les superbes (et hallucinantes) illusions de l’artiste-peintre canadien Robert Gonsalves sont capables de modifier vos sens, et vous obligent à remettre en question la réalité de tout ce que vous voyez dans ses tableaux.

La plupart de ces tableaux stupéfiants narrent en effet plusieurs histoires simultanées, et la limite entre celles-ci reste constamment floue, ce qui oblige le spectateur à passer de l’une à l’autre, comme face à une illusion d’optique changeant à chaque regard.

Passionné d’art dès son plus jeune âge, Gonsalves est devenu particulièrement doué pour peindre de tels leurres visuels. À 12 ans à peine, il possédait déjà une vaste expérience en matière de technique, de perspective, et d’art architectural. Et sa rencontre avec Salvador Dali et René Magritte a clairement laissé une très forte impression sur Gonsalves et son art. Admirez le travail ! (plus d’info: Facebook)

peintures illusions optiques 2peintures illusions optiques 3peintures illusions optiques 4peintures illusions optiques 5peintures illusions optiques 6peintures illusions optiques 7peintures illusions optiques 8peintures illusions optiques 9peintures illusions optiques 10peintures illusions optiques 11peintures illusions optiques 12peintures illusions optiques 13peintures illusions optiques 14peintures illusions optiques 15peintures illusions optiques 16peintures illusions optiques 17peintures illusions optiques 18peintures illusions optiques 19peintures illusions optiques 20peintures illusions optiques 21peintures illusions optiques 22peintures illusions optiques 23peintures illusions optiques 24peintures illusions optiques 25

http://bridoz.com/

Le Saviez-Vous ► 14 aliments que vous entreposez de la mauvaise façon


La farine dans l’armoire ? Et les noix ? Nous rangeons les aliments dans le garde-manger, comptoir, réfrigérateur, par habitude, mais est-ce bien le meilleur des endroits … ?
Nuage

 

14 aliments que vous entreposez de la mauvaise façon

 

Si vous devez souvent jeter à la poubelle des cèleris détrempés ou des tomates ramollies, vous n’êtes pas seul. Il n’existe pas de mode d’emploi expliquant comment entreposer correctement vos aliments pour prolonger leur durée de vie. Ce n’est donc pas une surprise que l’Américain moyen jette en moyenne plus de 20 livres de nourriture chaque mois, selon National Resources Defense Council, soit l’équivalent de 165 milliards de dollars jetés chaque année directement aux ordures.

Apprenez comment entreposer correctement vos aliments pour qu’ils conservent leur saveur, vous sauverez de l’argent et réduirez le gaspillage.

  • Les noix

  • Almond Board of California

    Conseillé: Réfrigérateur // Déconseillé: Garde-manger Conservez les noix dans un sac refermable ou un contenant placé au réfrigérateur. Leurs huiles naturelles deviennent rancies plus rapidement à la température de la pièce et prennent un goût amer. Un environnement frais et sec ralentit le processus, et elles peuvent ainsi être conservées pendant plus d’un an.

  • Les oeufs

  • American Egg Board

    Conseillé: Réfrigérateur, étagère du milieu // Déconseillé: Porte du réfrigérateur Placez les œufs dans la partie la plus froide du réfrigérateur, soit l’étagère du milieu. Même si la porte du réfrigérateur à une partie faite expressément pour les œufs, la température à cet endroit varie trop au goût des experts.

  • La farine

  • King Arthur Flour

    Conseillé: Congélateur // Déconseillé: Garde-manger Pour un entreposage à long terme (plus de trois mois), placez directement au congélateur. Un garde-manger frais et sec est parfait pour un usage à court terme (entre 1 et 3 mois).

  • Les graines de lin

  • HealthAliciousNess.com

    Conseillé: Réfrigérateur // Déconseillé: Garde-manger Réfrigérez dans un contenant celé et opaque jusqu’à 90 jours. Les graines de lin peuvent durer jusqu’à un an à la température de la pièce.

  • Les pommes de terre

  • United States Potato Board

    Conseillé: Garde-manger // Déconseillé: Réfrigérateur Gardez les pommes de terre dans un sac de plastique ou de papier perforé à l’abri de la lumière. Évitez les coins les plus chauds de la cuisine, soit sous l’évier, au-dessus du four ou près d’une fenêtre. Le froid transforme l’amidon en sucre, vous laissant une patate décolorée et étrangement sucrée, tandis que la chaleur est propice aux germes.

  • Les tomates

  • Wee Keat Chin

    Conseillé: Comptoir // Déconseillé: Réfrigérateur Arrêtez d’exposer vos tomates au froid. Laissez-les plutôt à la température de la pièce, loin de la lumière du soleil. Elles perdent leur saveur et leur eau au réfrigérateur. Pour un entreposage à court terme, placez-les dans un sac de papier dans la partie la plus froide de la cuisine.

  • Les oignons

  • The National Onion Association

    Conseillé: Garde-manger // Déconseillé: Réfrigérateur Entreposez les oignons non pelés dans un endroit frais, sombre et sec avec une bonne circulation d’air (pas dans du plastique). Refroidissez un oignon 30 minutes avant de le couper pour éviter les larmes.

  • Le basilic

  • Till Westermayer

    Conseillé: Endroit humide et frais // Déconseillé: Endroit froid et sec Voici les deux méthodes les plus recommandées pour conserver le basilic: 1. Enveloppez les tiges dans une serviette en papier et placez dans un sac de plastique. Placez le sac dans le bac à légumes ou dans la porte du réfrigérateur. 2. Coupez les tiges comme des fleurs et placez-les dans une cruche d’eau. Enveloppez légèrement d’un sac de plastique et laissez sur le comptoir.

  • Les concombres

  • michelle

    Conseillé: Comptoir // Déconseillé: Réfrigérateur Conservez les concombres à la température de la pièce pour éviter les engelures et ralentir le pourrissement. Ne pas conserver près de bananes ou de tomates, qui dégagent un agent de maturation appelé gaz éthylène.

  • Le cèleri

  • Ruth Hartnup

    Conseillé: Réfrigérateur dans une feuille d’aluminium // Déconseillé: Réfrigérateur dans un contenant ou une pellicule plastique Enveloppez dans un papier d’aluminium et placez dans le bac à légumes, conseille Jack Bishop, le directeur éditorial d’America’s Test Kitchen.

      • «Le papier d’aluminium permet à l’éthylène produit par le céleri de s’échapper», explique Jack Bishop.

  • Si enveloppé dans du plastique, le gaz reste prisonnier et le céleri ramollit plus rapidement.

  • L’ail

  • David Goehring

    Conseillé: Comptoir ou garde-manger (court terme) ou congélateur (long terme) // Déconseillé: Réfrigérateur L’ail préfère les coins sombres et frais avec une bonne circulation de l’air. Conservez dans un sac filet ou un panier. Vous pouvez congeler des gousses; même si elles risquent de jaunir, la saveur ne sera pas altérée, selon The Herb Society of America.

  • Le café

  • Rob Taylor

    Conseillé: Garde-manger (court terme) ou congélateur (long terme) //Déconseillé: Garde-manger (long terme) ou réfrigérteur Conservez les grains de café frais et sec dans un contenant de verre ou de céramique entreposé dans un coin sombre, loin de la chaleur. Si vous achetez en grande quantité, emballez de petites portions dans des sacs celés et congelez-les pour un mois ou plus.

  • Le pain

    Dave’s Killer Bread

    Conseillé: Garde-manger (cour terme) ou congélateur (long terme) //Déconseillé: Réfrigérateur À moins que vous n’aimiez le pain desséché, conservez le pain dans une boîte à pain, sur le comptoir ou dans un sac en papier pour éviter qu’il ne s’assèche. Pour un entreposage à plus long terme, gardez le pain tranché dans un sac et placez-le au congélateur.

  • Les avocats

  • Hass Avocado Board/Avocado Central

    Conseillé: Comptoir // Déconseillé: Réfrigérateur Les avocats ne murissent pas au froid. Laissez les plus durs à la température de la pièce durant 4 ou 5 jours. Découpez les avocats avec du jus de citron ou de lime. Placez-les dans un contenant celé ou recouvrez d’une pellicule plastique, puis rangez au réfrigérateur pour une journée, pas plus.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Kaspersky: voici de quoi le monde sera fait en 2045


La technologie avance à pas-de-géant pour le meilleur ou pour le pire ? Si tout est informatisé que deviendrons-nous en cas de panne générale ? Que feront ceux qui travaillent dans certains domaines qui sont remplacés par des robots ? Même si la vie des hommes et des femmes est plus longue, il y auraient plus de pauvres ?
Nuage

 

Kaspersky: voici de quoi le monde sera fait en 2045

 

Kaspersky: voici de quoi le monde sera fait en 2045

Photo Fotolia

L’éditeur de solutions antivirus Kaspersky s’est livré à une projection 30 ans dans le futur, dans un monde rempli de robots et à l’espérance de vie prolongée pour les hommes.

Les experts de Kaspersky Lab prévoient qu’une multitude de robots se chargera de la quasi-totalité des tâches lourdes et répétitives, les êtres humains travaillant à perfectionner leurs logiciels.

Sans surprise, la production de certains objets ne sera plus nécessaire, des imprimantes 3D s’en chargeant au moindre besoin, qu’il s’agisse de vaisselle, de linge ou encore de briques pour une future maison.

De leur côté, les habitations deviendront intelligentes, la plupart de leurs éléments de confort étant entièrement automatisés grâce à leurs logiciels domotiques, qu’il s’agisse de gérer la consommation et le ravitaillement en énergie, en eau, en nourriture et autres fournitures.

LE PC DISPARAÎTRA

Au final, le plus surprenant dans ces prévisions est la disparition annoncée de l’ordinateur, du moins dans sa forme actuelle. Il devrait en effet être supplanté par une gamme complète d’appareils intelligents, remplissant chacun l’une des fonctions des PC classiques. Kaspersky prend l’exemple de l’analyse financière, réalisée par un serveur piloté à distance par l’entreprise concernée.

Dans le domaine médical, des nano-robots pourraient être ingérés directement dans le corps afin de diffuser des médicaments vers les cellules malades ou même effectuer des actes de microchirurgie. De plus, les organes artificiels et les prothèses à commande électronique devraient se démocratiser, leur implantation chirurgicale devenant monnaie courante.

Enfin, des capteurs surveilleront en permanence la santé des personnes et transmettront leurs mesures à un espace de stockage dématérialisé, accessible aux personnels de santé. Avec toutes ces projections, Kaspersky s’attend à un allongement sensible de l’espérance de vie.

L’envers du décor verra aussi apparaitre toute une population d’opposants aux évolutions technologiques et au développement des maisons intelligentes et autres automatismes programmés. Les plus extrêmes refuseront même toute idée d’identité numérique.

http://fr.canoe.ca/

Étude Les filles réussissent mieux à l’école que les garçons presque partout dans le monde


Je pense que l’école dans l’enseignement général n’est pas adaptée pour les apprentissages particuliers ainsi pour la différence entre les filles et les garçons. Dans le sens que les garçons étant plus physique généralement apprennent moins bien assis sur les bancs d’école
Nuage

 

Étude

Les filles réussissent mieux à l’école que les garçons presque partout dans le monde

 

Les filles réussissent mieux à l'école que les garçons presque partout dans le monde

Crédit photo : archives

Agence QMI

Quel que soit le pays où elles vivent et sans égard aux conditions économiques, politiques ou sociales, les filles sont plus performantes que les garçons à l’école, indique une nouvelle étude américaine.

Les chercheurs de l’Université du Missouri, aux États-Unis, soulignent aussi que l’on croit généralement que les garçons ont de meilleurs résultats en sciences et en mathématiques, mais qu’il n’en est rien.

Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont analysé les résultats scolaires et le niveau d’éducation de 1,5 million de jeunes âgés de 15 ans, de 2000 à 2010.

«Même dans les pays où la liberté des femmes est restreinte, à 15 ans, les filles dépassent les garçons en lecture, mathématiques et sciences, et ce sans égard aux conditions sociales, politiques et économiques qui prévalent dans leur pays», a souligné le coauteur de cette étude, David Geary.

Il en va de même au Qatar, en Jordanie et dans les Émirats arabes unis, où règne l’inégalité entre les sexes.

Les seules exceptions sont la Colombie, le Costa-Rica et l’État de l’Himachal Pradesh dans le nord-ouest de l’Inde.

Les chercheurs ont souligné que d’autres recherches devront être effectuées pour comprendre les raisons des écarts scolaires entre filles et garçons.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique «Intelligence».

http://tvanouvelles.ca/

Un « dragon » chinois découvert par des chercheurs de l’Université de l’Alberta


Comment un tel dinosaure au cou si long a pu survivre ! Il semble que l’Asie d’avant et d’aujourd’hui a toujours eu une faune particulière
Nuage

 

Un « dragon » chinois découvert par des chercheurs de l’Université de l’Alberta

 

Le Qijianglong, qui aurait vécu il y a 160 millions d'années, possédait un cou extrêmement long, relativement léger et peu mobile. Représentation d'un artiste.Le Qijianglong, qui aurait vécu il y a 160 millions d’années, possédait un cou extrêmement long, relativement léger et peu mobile. Représentation d’un artiste. Photo :  Lida Xing

Une équipe de paléontologues de l’Université de l’Alberta a mis au jour en Chine un fossile de dinosaure qui possédait un cou faisant près de la moitié de la longueur totale de son corps.

L’étude menée par le paléontologue Philip J. Currie, le candidat au doctorat Tetsuto Miyashita et l’étudiante Lida Xing a été publiée dans la revue Journal of Vertebrate Paleontology.

Le dinosaure qui devait mesurer 15 mètres a vécu il y a environ 160 millions d’années. Il a été nommé Qijianglong, ce qui signifie « le dragon de Qijiang », en référence à la ville du sud de la Chine près de laquelle la découverte a été faite.

« Les anciens mythes relativement aux dragons viennent de la Chine. Je me demande s’il y a très longtemps, un Chinois n’a pas trouvé un squelette de dinosaure à long cou comme le Qijianglong et n’a pas imaginé une créature mythique. »— Tetsuto Miyashita, candidat au doctorat en sciences biologiques de l’Université de l’Alberta.

Les paléontologues ont été surpris de constater que le dinosaure possédait un cou unique. Les vertèbres étaient remplies d’air, ce qui permettait au cou d’être relativement léger compte tenu de sa taille gigantesque. Également, les jointures entre les vertèbres s’imbriquaient les unes dans les autres, de sorte que l’animal devait surtout bouger son cou de haut en bas, un peu comme une grue de construction.

Le Qijianglong fait partie de la famille des Mamenchisauridae qui se trouvaient uniquement en Asie. Tetsuto Miyashita affirme que cette découverte montre aux scientifiques que les espèces qui présentaient des caractéristiques extrêmes survivaient mieux isolées du reste du monde.

Il précise que les raisons qui expliquent cette isolation sur un seul continent ne sont pas encore connues, mais que les dinosaures pourraient avoir été bloqués par une barrière physique comme une mer qui n’existerait plus aujourd’hui. Une fois que cette barrière physique eût disparu, l’espèce a peut-être perdu son combat pour la survie en raison de la compétition d’espèces invasives, croit Tetsuto Miyashita.

Le squelette fossilisé du Qijianglong se trouve maintenant dans un musée de la ville de Qijian.

http://ici.radio-canada.ca/

Mâcher de la gomme pour se débarrasser de 100 millions de bactéries


Ceux qui aiment mâcher de la gomme auront une excellente raison de le faire. En effet, il semble que cela puisse faire partie de l’hygiène bucco-dentaire. Mais la brosse à dents et la soie dentaire restent toujours prioritaires
Nuage

 

Étude : Mâcher de la gomme pour se débarrasser de 100 millions de bactéries

 

Mâcher de la gomme pour se débarrasser de 100 millions de bactéries

Crédit photo : archives

Agence QMI

Mâcher de la gomme permettrait de nettoyer la bouche en capturant plus de 100 millions de bactéries, selon une étude néerlandaise.

Des chercheurs de l’Université de Groningue aux Pays-Bas ont constaté que mâcher de la gomme pendant 10 minutes permet de capturer jusqu’à 100 millions de bactéries, soit 10 % de la flore microbienne qui vit habituellement dans la salive.

Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont examiné au microscope électronique des gommes qui avaient été mâchées pour des périodes de 30 secondes à 10 minutes. Outre la quantité de bactéries piégées dans la gomme, ils ont aussi constaté que plus le temps de mastication est long et plus cela permet d’emprisonner des espèces de bactéries différentes.

Les bactéries étant la source de plusieurs problèmes buccodentaires comme les caries et les maladies parodontales, mâcher de la gomme serait donc une bonne façon de favoriser la santé buccale, à condition qu’elle soit sans sucre.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique «PLoS ONE».

http://tvanouvelles.ca/