Est-ce la plante la plus intelligente du monde ?


Pourquoi se satisfaire d’un encas, quand on peut faire un repas d’un seul coup ? Voilà une stratégie élaborer par une plante carnivore que quand cela est possible mieux vaut attirer pour mieux déguster
Nuage

 

Est-ce la plante la plus intelligente du monde ?

 

Nepenthes rafflesiana plante carnivore

Ci-dessus la plante carnivore Nepenthes rafflesiana. Crédits : Robert Tan Hung Huat

Par Julie Aram

La plante carnivore Nepenthes rafflesiana, connue pour être friande de fourmis, utilise une stratégie redoutable lui permettant de capturer un nombre maximal de fourmis. Cette stratégie vient d’être découverte par une équipe internationale de biologistes.

Les biologistes le savent : la plante carnivore Nepenthes rafflesiana est friande de fourmis : lorsque ces dernières se risquent à venir goûter au délicieux nectar recelé par cette plante en forme de cruche, une substance humide située sur le rebord de cette dernière les fait glisser au fond du végétal. Où elles sont alors lentement digérées…

Or, une équipe internationale de biologistes vient de découvrir que Nepenthes rafflesiana utilise une stratégie particulièrement efficace lui permettant de dévorer un nombre maximal de fourmis : lorsqu’une première fourmi vient la visiter, les rebords de la plante sont parfaitement secs, ce qui permet à la fourmi de déguster son précieux nectar, puis d’en ressortir saine et sauve.

Une fois revenue au sein de sa colonie, la fourmi alerte alors ses congénères de la présence du végétal. Les fourmis reviennent alors en groupe, mais cette fois, l’issue est différente : le rebord de la plante est cette fois humide, ce qui entraîne l’ensemble des fourmis vers son fond…

Résultat :en épargnant de temps en temps quelques fourmis solitaires, Nepenthes rafflesiana a ainsi l’assurance en contrepartie d’avoir un repas beaucoup plus consistant dans les heures qui suivent…

Cette découverte a été publiée le 14 janvier 2015 dans la revue Proceedings of the Royal Society B, sous le titre « How to catch more prey with less effective traps: explaining the evolution of temporarily inactive traps in carnivorous pitcher plants ».

http://www.journaldelascience.fr/

3 réponses à “Est-ce la plante la plus intelligente du monde ?

  1. Tout dépend de ce qu’on entend par intelligence….Cette plante a développé une ruse , astuce au fil du temps pour attirer sa nourriture , c’est un fait mais…

    La question paraît saugrenue. Il y a quelques années, elle ne se serait certainement pas posé. En effet, les plantes sont bien dotées de multiples facultés que l’on pensait réservées au monde animal. Certains de leurs sens, comme l’odorat, sont même nettement supérieurs aux nôtres. Surtout, elles peuvent communiquer entre elles, reconnaître leurs congénères, nourrir leur progéniture, garder des événements en mémoire… Elles élaborent aussi des stratégies pour combattre leurs agresseurs. Et elles s’entraident.

    Toutes ces caractéristiques sont décrites avec un langage sans doute un peu abusif parfois. Il n’empêche qu’elles posent clairement la question : les plantes sont-elles, finalement, dotées d’une forme de ce que nous appelons « l’intelligence ». Certes, le terme est largement galvaudé aujourd’hui, ce qui n’arrange pas les choses.
    De nombreux objets, puces électroniques, capteurs, téléphones, ordinateurs ou robots sont déclarés « intelligents » abusivement.
    Mais les plantes ? Qui dit intelligence, sous-entend CERVEAU. Où se trouve-t-il dans un arbre, une fleur, une tomate ? Certains chercheurs pensent que tout se passe à l’extrémité des racines. De fait, leurs ramifications infinies ne sont pas sans ressembler à la structure des neurones et des synapses… De là à parler d’un cerveau qui, enfoui sous terre piloterait l’ensemble des fonctions de la plante, prendrait des décisions, engrangerait des connaissances…….???

    Les découvertes réalisées au cours des trente dernières années conduisent aujourd’hui à nous poser la question de l’intelligence des plantes .

    La complexité du règne végétal est-elle vraiment comparable à celle du règne animal ?

    Doit- on ainsi, parler de communication végétale voire de neurobiologie végétale ?

  2. c’esgt sur qu’ici on parle d’intelligence avec une parenthèse ..peut-être une intelligence primitive On sait que les plantes réagissent a certains événements comme un feu, maladie chez certains arbres ont aurait détecté en cas de maladie une forme de langage chimique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s