La pharmacie dans l’assiette


C’est une constatation intéressante quand l’alimentation peut faire la différence pour la santé et qu’il pourrait diminuer la consommation de médicaments, Malheureusement, c’est le profit avant tout
Nuage

 

La pharmacie dans l’assiette

« Les gens sont nourris par l’industrie alimentaire, qui ne s’intéresse pas à la santé, et dont soignés par l’industrie pharmaceutique, qui ne s’intéresse pas à l’alimentation. »

Wendell Berry (médicament pesticides dans un champs)

Truc Express ► Comment faire des chandelles d’urgence


Imaginez ! Pas d’électricité, pas de bougies et oublier de recharger la lampe de poche. Misère !! Voici un truc pour se faire une bougie. Bon ! C’est un peu cher pour une bougie, mais pourtant très utile en cas de panne de courant
Nuage

 

Comment faire des chandelles d’urgence

 

F7NJMMEHD4VPMLK.MEDIUM

VOUS AUREZ BESOIN: 

-D’un cube de beurre
-De papier de toilette
-D’un cure-dent

COMMENT FAIRE:

-Coupez le cube de beurre en deux

F3D7TK6HD7U0ALK.MEDIUM

-Découpez un carré de papier hygiénique, roulez-le et pliez-le comme dans la vidéo (plus bas)

FW637B5HD7U0ALL.MEDIUM

-Faites un trou avec le cure-dent et insérez le rouleau de papier, aussi avec le cure-dent dans le cube de beurre

-Replacez le beurre tout autour, puis IMPORTANT, humectez la mèche de papier avec du beurre, en le frottant

F58ZGNHHD7U0ALP.MEDIUM

-Allumez la mèche

F7NJMMEHD4VPMLK.MEDIUM

La bougie brûlera 4h de temps!

 

Source: instructables.com

http://www.trucsetbricolages.com

Le navire du 17e siècle "Le Griffon" retrouvé au fond du lac Michigan ?


La mer, les fleuves ont dans leurs flots d’innombrables épaves et certaines resurgissent du passé grâce à des plongeurs qui scrutent le fond des eaux. Quand une épave est trouvée, il reste à l’identifier
Nuage

 

Le navire du 17e siècle « Le Griffon » retrouvé au fond du lac Michigan ?

 

bateau Le Griffon

Ci-dessus une gravure du navire français « Le Griffon », qui a disparu en 1679 alors qu’il naviguait sur le lac Michigan. Crédits : Father Louis Hennepin

Par Julie Aram

Le navire français Le Griffon, qui a coulé en 1679 alors qu’il voguait sur le lac Michigan (Etats-Unis), a-t-il été retrouvé par des chasseurs de trésor ? C’est en tout cas ce que pensent les deux auteurs de cette découverte, à l’issue d’une plongée sous-marine effectuée dans ce grand lac américain.

Pour les chasseurs de trésor qui opèrent dans les grands lacs américains à la recherche d’épaves disparues, s’il est bien un navire mythique, c’est bien le Griffon.

Ce navire français, construit à l’instigation de l’explorateur français René-Robert Cavelier de La Salle, a coulé en 1679, alors qu’il traversait le lac Michigan (l’un des cinq grands lacs d’Amérique du Nord) à la recherche de l’embouchure du fleuve Mississippi.

Lors de la traversée, de La Salle a quitté le navire pour rejoindre la côte, laissant une grande partie de l’équipage à bord, afin de vendre des fourrures dans le but de payer des dettes qui l’avaient ruiné. Mais, une fois ses ventes effectuées, lorsque l’explorateur a tenté de revenir sur le bateau, il ne l’a jamais retrouvé.

Or, deux chasseurs de trésor américains, Kevin Dykstra et Frederick Monroe, affirment l’avoir retrouvé à l’issue d’une plongée sous-marine effectuée dans le lac Michigan.

Au cours de cette plongée, les deux hommes ont découvert une mystérieuse épave, sur laquelle ils ont notamment identifié une sculpture à la proue du bateau représentant, selon eux, un griffon (voir la photo du possible griffon).

A l’évidence, des analyses complémentaires devront être réalisées afin de voir si cette épave est bel et bien celle du Griffon. En attendant, vous pouvez visionner un reportage (en anglais), diffusé sur une chaîne de télévision américaine, à l’occasion de cette découverte : « Muskegon divers claim to find elusive « Le Griffon » shipwreck ».

Un article (en anglais) de LiveScience est également consacré à cette découverte : « Treasure Hunters Find Mysterious Shipwreck in Lake Michigan ».

http://www.journaldelascience.fr

Cet incroyable lever du soleil est bien réel


Un lever du jour vraiment étrange qui demande la présence de plusieurs phénomènes en même temps ce qui crée ce magnifique d’illusion d’optique et se semble t-il sans avoir été retouché par un logiciel
Nuage

 

Cet incroyable lever du soleil est bien réel

 

lever soleil

Par Patricia Courand

Crédits : Joshua Thomas

Cette photo d’un lever de soleil, prise le 9 janvier au Nouveau Mexique, a tout l’air d’un montage réalisé sous Photoshop. Pourtant, le cliché est authentique : ce paysage est le fruit de la combinaison – rarissime – de plusieurs phénomènes solaires survenus tous en même temps.

Non, cette photographie n’est pas le fruit d’un montage numérique : ce lever de soleil a été capturé le 9 janvier par le photographe Joshua Thomas, au Nouveau-Mexique (États-Unis).

Comment expliquer la présence de ces arcs lumineux et de ce halo ? Ces phénomènes optiques sont le produits d’une série de phénomènes solaire qui, de façon totalement exceptionnelle, sont survenus simultanément ce matin-là.

Comment de tels phénomènes peuvent-ils être générés ? Prenons l’exemple du halo lumineux du bas, juste au-dessus de l’horizon, ainsi que l’arc lumineux qui l’entoure : ces deux phénomènes sont causés par l’interaction entre la lumière du soleil et les petits cristaux de glace situés dans l’atmosphère.

Concernant les autres phénomènes lumineux, ils trouveraient leur origine dans les très basses températures qui prévalaient au moment du cliché.

Ces explications ont été fournies à Joshua Thomas par le Service de Météorologie National du Texas (en savoir plus sur ces explications).

http://www.journaldelascience.fr

Étude de l’Université de Montréal : L’homme de Néanderthal plus intelligent qu’on ne le pensait


Et pourquoi pas !!! L’homme du Néanderthal devait composer avec son environnement et comme dans tout homme, il a pu composer avec les moyens qu’il avait sous la main
Nuage

 

Étude de l’Université de Montréal

L’homme de Néanderthal plus intelligent qu’on ne le pensait

 

 L'homme de Néanderthal  plus intelligent qu'on ne le pensait

Crédit photo : Archives Reuters

L’homme de Néanderthal aurait été plus intelligent qu’on ne le pensait, ce qui réduit l’écart entre lui et l’Homo sapiens, notre ancêtre, selon une recherche menée par l’Université de Montréal.

Des chercheurs de l’institution montréalaise ont découvert en juin dernier un outil en os datant de l’époque néanderthalienne sur un site archéologique français, dans la grotte du Bison en Bourgogne.

Présentant un excellent état de conservation, cet outil à usages multiples a été fabriqué avec le fémur gauche d’un renne adulte.

L’outil servait à dépecer les animaux, à fracturer leurs os pour en extraire la moelle, à affuter des outils en pierre taillée et était aussi utilisé comme racloir.

C’est la première fois qu’un outil en os à usages multiples datant de cette période est découvert. Cela vient prouver que les Néanderthaliens étaient en mesure de comprendre les propriétés mécaniques de l’os et savaient les exploiter pour fabriquer des outils, des capacités que les chercheurs réservent habituellement réservées à notre espèce, l’Homo sapiens.

«On a longtemps pensé qu’avant l’Homo sapiens, les espèces n’avaient pas les capacités cognitives nécessaires pour la production de ce type outil», a indiqué Luc Doyon, chercheur au Département d’anthropologie de l’Université de Montréal, qui a participé aux fouilles archéologiques.

«Cette découverte réduit l’écart pressenti entre les deux espèces et nous empêche donc d’affirmer la supériorité technique de l’une sur l’autre», a-t-il ajouté.

http://tvanouvelles.ca/

Végétariens, végétaliens et maintenant voici les "réductariens" !


Comme il faut donner un nom sur tout, le réductarisme est peut-être une tendance alimentaire que plusieurs ne pratique pas nécessairement par choix. Cependant, cela peut avoir un certain avantage surtout si des aliments équivalents à la viande peuvent être substitués
Nuage

 

Végétariens, végétaliens et maintenant voici les « réductariens » !

 

Le « réductarisme », une nouvelle tendance alimentaire est en train de se développer. Viandes, fruits de mer et produits laitiers… Les adeptes de la méthode considèrent de nombreux produits mauvais pour la santé mais ne sont pas prêts à les abandonner pour autant.

« Réductariens. »

Derrière cette traduction approximative du mot anglais « reducetarians » se cache un mouvement né aux Etats-Unis qui prend de l’ampleur. Rien à voir avec des principes contre la tuerie animale. Il s’agit simplement de réduire sa consommation de viande parce que « c’est meilleur pour la santé et l’environnement », explique son créateur, Brian Kateman.

Plus facile que le végétarisme ? 

Selon lui, le « réductarisme » est moins radical que le végétarisme ou le végétalisme. Il est donc plus facile de s’y tenir. Pour rallier plus d’adeptes, Brian Kateman, invite sur son blog les internautes à rejoindre un défi appelé « pas de viande pendant 30 jours ». Convaincu que ceux qui relèveront ce challenge remarqueront rapidement ses bienfaits et continueront après.

http://www.medisite.fr/