Le rein aussi peut faire un infarctus


Quand on parle d’infarctus on pense immédiatement au coeur, pourtant d’autres organes peuvent subir un infarctus comme les reins. Une raison de plus pour prendre des bonnes habitudes de vie, et ce même si ce genre d’infarctus
Nuage

 

Le rein aussi peut faire un infarctus

 

Toute douleur en coup de poignard au niveau de l’abdomen ou du flanc nécessite une consultation médicale rapide. ©Phovoir

Toute douleur en coup de poignard au niveau de l’abdomen ou du flanc nécessite une consultation médicale rapide. ©Phovoir

Rare et méconnu, l’infarctus rénal peut conduire à la mort du rein s’il n’est pas pris en charge à temps. Il est donc essentiel de connaître ses symptômes.

L’infarctus correspond à la destruction partielle ou totale d’un organe suite à l’obstruction d’une artère qui l’alimente en sang et donc en oxygène. Le cœur, le cerveau, les poumons, l’intestin grêle et les reins peuvent être concernés par cette pathologie. En cause ? L’obstruction de l’artère par un caillot, un traumatisme, un anévrisme

Dans le cas du rein, les symptômes de l’infarctus peuvent être très variés. Le plus caractéristique reste une douleur brutale, semblable à un coup de poignard, au niveau du flanc ou de l’abdomen. Cette douleur peut d’ailleurs faire penser à une colique néphrétique. Elle est parfois associée à de la fièvre, des nausées, des vomissements et une hypertension artérielle. Chez des patients présentant des risques thromboemboliques, ces signes nécessitent de consulter en urgence.

Un scanner abdomino-pelvien injecté permet généralement de confirmer le diagnostic. Il peut être complété par une artériographie rénale ou un angioscanner. En cas d’atteinte d’un rein, le traitement  repose sur la prise d’antiagrégants plaquettaires. En cas d’atteinte des deux reins, la priorité est généralement donnée à la chirurgie.

A noter : à l’instar des maladies cardiovasculaires, la prévention de l’infarctus rénal passe par la limitation de facteurs de risque connus tels que le tabagisme, l’excès de poids, la sédentarité…

  • Source : Site de l’Association française d’urologie et de la Revue médicale suisse, consultés le 9 janvier 2015

https://destinationsante.com

4 réponses à “Le rein aussi peut faire un infarctus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s