Réfléchir avant de parler


C’est bien de d’être directe et dire ce que l’on pense, mais il y a des choses qu’il faut mieux taire et garder pour soi. Comme l’ont dit souvent mieux vaut réfléchir avant de parler
Nuage

 

Réfléchir avant de parler

 

Ne pas mâcher ses mots est bien, à condition de bien ruminer, au préalable, ses idées.

Louis-Philippe Robidoux

Ce chien n’est plus capable de contenir sa joie en voyant son maître!


Ce chien fait de très bon exercice de cardio, un peu de réchauffement et hop on saute
Nuage

 

Ce chien n’est plus capable de contenir sa joie en voyant son maître!

 

 

Un chien de race caniche donne l’impression de danser en faisant des petits pas, debout sur ses pattes arrière, et des bonds d’excitation lorsqu’il revoit enfin son maître après plusieurs jours d’absence!

http://www.insoliteqc.com

Astuce geek : découvrez les 7 super pouvoirs de la barre de recherche de Chrome


Des petits trucs très intéressants sur Google Chrome qui pourraient vous faciliter la vie, que ce soit pour un URL, une conversion monétaire, un calcul où autre
Nuage

 

Astuce geek : découvrez les 7 super pouvoirs de la barre de recherche de Chrome

 

Il existe bien des astuces avec Google Chrome. A commencer par la barre URL et de recherche du navigateur Internet le plus populaire au monde. Photo : Google/DR/metronews

INTERNET – La barre URL / recherche du navigateur Google Chrome permet d’en faire bien plus que vous ne le penser. Faire des calculs, envoyer un mail, effectuer une recherche dans Gmail, etc.

Afin que toutes ces astuces fonctionnent, assurez-vous que, dans les paramètres avancés du navigateur Google Chrome,  l’option « Utilisez un service de prédiction afin de compléter les requêtes de recherche et les URL saisies dans la barre d’adresse ou dans le champde recherche du lanceur d’applications » est bien activée. A savoir : la barre de recherche et la barre URL (où on tape les adresses Internet) ne sont qu’une seule et même barre dans Google Chrome.

1. Faites un calcul ou effectuez une conversion

Combien font 89 multipliés par 47 ? Pour le savoir, il suffit de taper dans la barre de Chrome « 89*47 » et vous aurez immédiatement le résultat (4183) sans même avoir à presser le bouton Entrée. Idem pour convertir 165 dollars en euros. Tapez « 165 $ = € » et vous saurez dans la seconde que cela représente un peu moins de 135 euros.

(On peut écrire 165 eur = cad pour la conversion en argent canadien ou autre monnaie (Nuage) )

Astuce geek : découvrez les 7 super pouvoirs de la barre de recherche de Chrome

2. Effectuez une recherche dans Gmail

Il est possible de lancer une recherche dans différents services de Google, comme Gmail ou encore Drive (le service dans le nuage). Pour cela, faites un clic droit dans la barre URL et sélectionnez « Modifier les moteurs de recherche… ». Dans la zone « Ajouter un moteur de recherche », créez un nom comme « GGmail » par exemple puis entrez l’URL précise du service

(comme https://mail.google.com/mail/ca/u/0/#apps/%s pour Gmail ou http://drive.google.com/?hl=en&tab=bo#search/%s pour Google Drive par exemple). Ensuite, à chaque fois que vous entrerez gg au début d’une recherche, la requête sera alors transformée en « Recherche sur Gmail.com ». Il est possible de faire de même pour ses sites marchands préférés comme la Fnac ou Amazon par exemple.

Astuce geek : découvrez les 7 super pouvoirs de la barre de recherche de Chrome

3. Envoyer un mail rapidement

Voilà une page Internet digne d’intérêt (cette page de metronews dédiée aux astuces geek, par exemple et par le plus grand des hasards). Quand la page est chargée, copiez le lien puis tapez « mailto: » dans la barre de recherche avec l’adresse mail du destinataire. Un mail déjà pré-rempli avec cette adresse s’ouvre alors dans votre client de messagerie par défaut. Il ne vous reste plus qu’à coller l’adresse de la page (ou alors tout message de votre choix), ajouter un sujet au mail et presser le bouton d’envoi.

Astuce geek : découvrez les 7 super pouvoirs de la barre de recherche de Chrome

4. Faites de Chrome un outil de prise de notes

Pas envie de lancer Word ou tout autre logiciel de traitement de texte ? Pas de problème, le navigateur Google Chrome sait se muer en outil de base pour prendre une note, écrire un texte simple, sans mise en forme. Pour cela, il suffit de taper ceci dans la barre URL : data:text/html, <html contenteditable>

C’est trop compliqué ? copiez-collez-le et enregistrez-le dans vos favoris, il ne vous restera plus qu’à cliquer sur le lien pour activer cette astucieuse petite fonction.

Astuce geek : découvrez les 7 super pouvoirs de la barre de recherche de Chrome

5. Ne tapez plus jamais www. et .com quand vous entrez une adresse

Marre de toujours taper dans la barre URL les fameux trois W de World Wide Web avant le nom du site et le .com après ? Il existe un raccourci clavier pour s’en passer. Il suffit d’entrer le nom du site, fnac, par exemple et ensuite de presser Ctrl + Entrée. les deux extensions avant et après sont alors automatiquement ajoutées.

Astuce geek : découvrez les 7 super pouvoirs de la barre de recherche de Chrome

http://www.metronews.fr/

On peut faire des têtards sans casser les œufs


On sait que les grenouilles pondent des oeufs qui après éclosions sont des têtards et deviennent dans les jours à venir des têtards. Toutes ? Non, car une découverte d’une grenouille ne pond pas mais met au monde des têtards et que le père s’occupe à les protéger des prédateurs
Nuage

 

On peut faire des têtards sans casser les œufs

Un couple de Limnonectes larvaepartus (le mâle à gauche) | Jim McGuire

L’herpétologiste américain Jim McGuire n’en est toujours pas revenu. Lorsque l’été dernier, crapahutant dans la forêt indonésienne de l’île des Célèbes, ses yeux aiguisés se sont posés sur une petite grenouille verte de 5 cm, il a d’abord ressenti un vif plaisir.

Spécialiste reconnu du genre, le chercheur de l’université de Berkeley, en Californie, ne se souvenait pas avoir déjà vu ce petit animal. Mais c’est lorsqu’il a attrapé ce qu’il pensait être un mâle que la véritable surprise, suivie d’une intense émotion, l’a saisi. Dans ses mains, une douzaine de petits têtards, tout juste nés, rampaient tranquillement. Le biologiste venait de mettre au jour ce qu’il cherchait depuis longtemps : la preuve vivante que certaines grenouilles pouvaient directement donner naissance à des larves, sans passer par le stade de l’œuf. La découverte est rendue publique mercredi 31 décembre, dans le journal PLoS One.

Baptisé Limnonectes larvaepartus, l’animal avait déjà été observé par le scientifique indonésien Djoko Iskandar. Il appartient au petit groupe des grenouilles à crocs, ainsi nommé en raison des deux dents qui pointent sur leur mâchoire inférieure. Quatre d’entre elles, vivant dans les Célèbes, ont déjà été précisément décrites : des bestioles pesant 2 à… 900 grammes. Les chercheurs sont cependant convaincus que la forêt profonde indonésienne cache encore une vingtaine d’autres espèces de ce type.

Mais la grande nouvelle tient dans la façon dont le batracien se reproduit. Chez l’écrasante majorité des grenouilles, le mâle fertilise les œufs tout juste pondus par la femelle et souvent disposés en blocs ou en chapelets . Au bout de quelques jours, les membranes se brisent et font place à des larves – les têtards. Encore quelques semaines, ou quelques mois suivant les espèces, et des grenouilles en bonne et due forme sautent sur le sol ou nagent dans les rivières.

6 000 espèces répertoriées

Parmi les quelque 6 000 espèces répertoriées à travers la planète, « il en existe dix ou douze pour lesquelles la fécondation est dite interne », souligne Jim McGuire.

Tout près de Berkeley, dans les trois États de l’ouest américain, la grenouille à queue côtière a même développé une sorte de pénis qui lui permet d’introduire le sperme dans sa congénère. Mais soit ces amphibiens pondent des œufs, soit, dans le cas de deux espèces africaines notamment, ils sautent allègrement la case têtard et donnent directement naissance à des petites grenouilles.

Limnonectes larveapartus, elle, a choisi le milieu du gué. Les larves, sans les œufs. Du jamais vu. Les têtards sont « déposés » par les femelles dans des mares, souvent éloignées des cours d’eau où vivent d’éventuels prédateurs. D’après les premières observations, les mâles se chargeraient de protéger leur progéniture.

Eclosion par la bouche

Dans la famille grenouille, le nouvel arrivant va pouvoir enrichir un paysage reproductif « déjà bien varié », comme dit McGuire.

Certains amphibiens portent ainsi leurs œufs dans des poches dorsales, d’autres couvent les têtards dans leur bouche ou dans leur sac vocal, quand ils ne les transportent pas dans les plis de leur dos. Deux espèces particulièrement insolites de grenouilles n’ont rien trouvé de plus sûr que d’avaler leurs œufs, une fois ceux-ci fécondés. Couvés à l’intérieur de l’estomac, les œufs y éclosent et viennent donc au monde par la bouche. Audacieux ? Toutes deux ont en tout cas disparu, pour le plus grand malheur de Jim McGuire.

Car le biologiste a toujours aimé les animaux singuliers. Il porte ainsi une affection toute particulière au lézard volant, une « spécialité » des Célèbes. L’île semble d’ailleurs abriter un nombre particulièrement élevé d’espèces étranges et McGuire s’est donné pour but d’en comprendre les raisons. Sont-elles apparues lorsque les Célèbes se composaient d’un ensemble de petites îles, il y a 8 à 10 millions d’années ? Sont-elles au contraire nées après la fusion des îlots ? Le biologiste va désormais pouvoir pleinement poursuivre sa recherche, un temps troublé par la découverte de cette curieuse grenouille.

http://www.lemonde.fr

Ces espèces animales qui ont disparu à jamais en 2014


Beaucoup d’espèces sont disparues depuis des dizaines d’années et voir plus loin encore dans le temps. Nous savons que plusieurs d’entre eux ont disparu à cause de l’activité humaine. Des activités qui continuent d’ailleurs à mettre en danger d’autres espèces
Nuage

 

Ces espèces animales qui ont disparu à jamais en 2014

 

Le <i>Plectostoma sciaphilum</i> vivait sur une seule colline calcaire de la péninsule malaisienne, aujourd'hui détruite par une exploitation minière.

Labidura herculeana, Plectostoma sciaphilum : l’Union internationale pour la conservation de la nature considère plusieurs espèces animales comme officiellement éteintes.

Elles ont très probablement disparu à jamais de la planète. Un chercheur David Steen a répertorié sur son blog Living Alongside Wildfire les espèces animales qui se seraient éteintes au cours de l’année écoulée. Après s’être déjà prêté à l’exercice en 2013 et 2012, l’Américain s’appuie sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) qui fait figure de référence en matière d’espèces en danger. En 2014, il en a dénombré 22.

C’est le cas notamment du perce-oreille géant de Sainte-Hélène, également connu sous le nom de Labidura herculeana. Ce plus grand forficule connu sur Terre pouvait atteindre jusqu’à huit centimètres. L’Union internationale pour la conservation de la nature a officiellement déclaré l’espèce éteinte cette année. Il avait été observé pour la dernière fois en 1967 par des chercheurs. Depuis cette époque, son habitat naturel n’a cessé de se dégrader. En cause:

«l’élimination, pour la construction, de presque toutes les pierres de surface qui lui assuraient un abri», explique l’ONG.

Le perce-oreille a également été victime de la pression accrue de ses prédateurs.

Le Plectostoma sciaphilum a lui aussi été victime de la dégradation de son habitat naturel. Cet escargot endémique vivait sur une seule colline calcaire de la péninsule malaisienne. Celle-ci a été détruite par une compagnie minière entre 2003 et 2007. Le relief est aujourd’hui devenu un lac. Un autre escargot de la région se voit à son tour menacé, cette fois par le groupe français Lafarge qui exploite un gisement de calcaire. Cette nouvelle espèce, immédiatement inscrite sur la liste rouge de l’IUCN, lui doit d’ailleurs son nom: Charopa lafargei. Cette décision a été prise afin de sensibiliser l’entreprise à la survie de cet animal rare.

Beaucoup d’espèces, officiellement éteintes cette année, le sont en fait depuis plusieurs années, décennies voire siècles pour certains. Aussi, d’après les examens de restes fossiles ou de spécimens conservés dans plusieurs muséums d’histoires naturelles à travers le monde, l’IUCN a annoncé cette année l’extinction de 13 espèces qui ont en réalité disparu depuis 1500, explique David Steen. Il est par exemple difficile de savoir quand a disparu l’hippopotame nain de Madagascar, probablement après l’an 1000. En cinquante ans d’existence, la liste rouge de l’IUCN a déclaré l’extinction de 832 espèces. Et, en 2014, 22413 étaient susceptibles de suivre le même chemin.

http://www.lefigaro.fr/s

Ce qui a vraiment changé en 2014 en quelques chiffres


La rétrospective de 2014 nous montre qu’il y a eu bien des changements, comme l’augmentation des riches, des conflits, une diminution du coût du pétrole et bien d’autres sujets qui nous a tous touchée de loin ou de près
Nuage

 

Ce qui a vraiment changé en 2014 en quelques chiffres

 

One size fits all / Ralph Aichinger via Flickr CC License By

L’année 2014 a été marquée par plusieurs records, celui du nombre de milliardaires dans le monde, du nombre de réfugiés. C’est aussi l’année la plus chaude jamais enregistrée et celle où la production de blé et de robots industriels a été la plus importante de l’histoire. Voilà quelques chiffres mis en avant par The Atlantic pour faire le bilan de l’année écoulée.

-100-200% : l’augmentation du nombre de coups d’Etat par rapport à 2013. L’an dernier, les gouvernements de Thaïlande et du Burkina Faso ont été renversés par l’armée. En Ukraine,  il y a un débat toujours en cours pour savoir si la révolte populaire et le vote des parlementaires qui a chassé du pouvoir Viktor Ianoukovitch est techniquement un coup d’Etat. C’est la thèse de Ianoukovitch et celle de Moscou. Il y avait eu un seul coup d’Etat en 2013, en Egypte où l’armée a pris le pouvoir aux islamistes élus.

-12,5%: la baisse du nombre de membres de ce qui était le G8, le groupe des démocraties industrialisées. La Russie en a été exclue après l’annexion de la Crimée en mars 2014. Elle avait été le dernier pays à joindre le club en 1998.

-19%: l’augmentation du nombre de milliardaires dans le monde en 2014 selon la liste du magazine Forbes. En mars 2014, il y avait 1 645 milliardaires en dollars sur la planète, 268 de plus qu’en 2013. La plus forte progression annuelle depuis que Forbes a commencé à publier cette liste en 1987. Et selon Bloomberg, les 400 milliardaires les plus riches auront vu leur patrimoine progresser en moyenne de 2,2% en 2014.

-55%: la proportion des pays selon l’étude de Freedom House’s, «Freedom on the Net 2014», qui ont vu la liberté baisser sur internet l’an dernier. L’étude souligne notamment qu’en

2014 «plus de personnes ont été arrêtées pour leurs activités sur internet que jamais auparavant».

-17%: l’augmentation de la production d’opium en Afghanistan. Cette production a battu des records en 2014. Selon l’ONU, elle se monte à 6 400 tonnes.

-15%: l’augmentation de l’installation de robots industriels dans le monde qui est la conséquence de l’automatisation industrielle grandissante.

-1.2%: la marge avec laquelle l’économie chinoise a dépassé l’économie américaine pour devenir la première au monde. Il ne s’agit pas de comparaison de PIB (Produit intérieur brut), mais de comparaison calculée par le FMI (Fonds monétaire international) à partir des parités de pouvoir d’achat.

Les parités de pouvoir d’achat comme l’agence Bloomberg les définit «calculent un taux de change entre les monnaies des pays en fonction des différences de prix pour les mêmes biens».

En terme de PIB, il faudra encore une décennie environ à la Chine pour rattraper les Etats-Unis.

-0.6%: l’augmentation de la production de blé dans le monde qui atteindra un niveau record selon le International Grains Council.

-0,68 degré celsius: l’augmentation de la température dans le monde en 2014 (janvier-novembre) par rapport à la moyenne du siècle dernier. L’année 2014 devrait être la plus chaude depuis que les scientifiques mesurent  les températures sur la planète, de 0,02 degré Farenheit supérieure au record enregistré en 2010. Pour autant, les températures sur la planète sont quasiment stables depuis 15 ans ce qui ne correspond pas aux prévisions et aux modèles du GIEC.

-Près de 50%: la baisse du prix du pétrole depuis juin 2014 qui correspond à la fois au ralentissement de la demande en Chine et en Europe et à l’augmentation de la production notamment de pétrole de schiste en Amérique du nord. Les cours du baril sont à leur plus bas niveau depuis près de six ans.

http://www.slate.fr/

Le fluor présent dans le dentifrice, a une origine cosmique, selon une étude


Quel rapport entre l’espace et le dentifrice, ? Le fluor. Bien que le fluor soit un des éléments le plus présent sur la terre, il faut bien qu’il soit arriver de quelque part, et comme la plupart des éléments est extraterrestre.. Alors quel est ce phénomène qui est bien utile dans les soins dentaires ?
Nuage

 

Le fluor présent dans le dentifrice, a une origine cosmique, selon une étude

 

Savez-vous que votre dentifrice est cosmique? La raison est simple: le fluor. Une étude, rapportée par le site Mashable suggère en effet que le fluor, contenu généralement dans votre dentifrice, peut tenir son origine d’étoiles mortes depuis bien longtemps.

Le fluor, que l’on trouve également dans des produits pharmaceutiques ou des fluides frigorigènes est le treizième élément le plus présent sur Terre. Et si les scientifiques savent que la plupart de ces éléments ont une origine « extraterrestre », une étude s’est penchée plus particulièrement sur le cas du fluor.

Selon cette étude, le fluor présent dans les étoiles serait à l’origine du fluor, tel que nous le connaissons, et l’élément proviendrait probablement des noyaux de ces étoiles semblables au soleil.

« Donc, le fluor dans notre dentifrice provient des ancêtres morts du soleil », a résumé Nils Ryde, professeur d’astronomie à l’Université de Lund en Suède qui a dirigé l’étude, dans un communiqué.

Les « géantes rouges »

Afin de mener à bien leurs observations, Ryde et son équipe de scientifiques ont observé le spectre lumineux de certaines étoiles. Pour examiner la composition d’une étoile, les scientifiques font ce qu’ils appellent une « spectroscopie » qui examine la lumière que celle-ci émet. Chaque élément absorbe une longueur d’onde différente et s’inscrit donc sur un marqueur bien précis du spectre.

Afin de cibler les étoiles qui émettent du fluor, les scientifiques ont utilisé un télescope qui analyse la lumière infrarouge. Nils Ryde s’est intéressé ainsi aux « géantes rouges ». Il s’agit du nom donné aux étoiles qui arrivent à la fin de leur cycle de vie. Ainsi, il a découvert des longueur d’ondes, émises par les étoiles voisines, des « géantes rouges » également qui correspondaient aussi au fluor.

Dans une géante rouge, le fluor se forme du centre vers l’extérieur de l’étoile et crée ainsi, avec les autres éléments présents dans l’étoile, un nuage de gaz que l’on appelle nébuleuse planétaire. Cette nébuleuse planétaire, elle-même se mélange avec d’autres gaz présents entre les étoiles, le milieu interstellaire, et ce mélange permet à d’autres étoiles de se former. On suppose que c’est ainsi qu’est apparue la voie lactée par exemple. De fait, chaque étoile qui meurt ajoute un peu plus de gaz dans le milieu interstellaire et contribue ainsi à la formation d’autres étoiles.

Mashable ajoute que d’autres scientifiques pensent que le fluor proviendrait de l’explosion des supernovas, ou des vents stellaires. Mais cette étude, publiée en juin suggère que les géantes rouges sont les principaux fournisseurs du fluor terrestre.

Alors, la prochaine fois que vous vous brossez les dents, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil par la fenêtre, pour admirer les étoiles en même temps.

http://quebec.huffingtonpost.ca