Mains froides, cœur chaud!


Une entrée du sujet en commençant par un adage très connu pour parler d’une maladie ayant un rapport avec le froid.  Cette maladie qui est très handicapante surtout en hiver, alors que généralement, le froid fait partie du quotidien
Nuage

 

Mains froides, cœur chaud!

 

Mains froides, cœur chaud!

illustration Julien Dufour

Johanne Blais

Combien de fois se fait-on dire cet adage! Et bien, c’est un peu vrai.

Je m’explique. Pour que notre corps fonctionne correctement, l’hypothalamus, qui est notre thermostat interne, a comme rôle de maintenir notre température à 37 °C. Lorsqu’il fait froid, cette ­petite glande, située dans le cerveau, se permet d’augmenter la production de chaleur en stimulant la contraction des muscles, tout en diminuant la circulation sanguine aux extrémités, dans le but d’envoyer le sang en priorité à nos organes vitaux (cœur, poumons, cerveau).

Autrement dit, les extrémités refroidissent, mais le cœur, lui, reste au chaud!

Maladie de Raynaud

Par contre, chez certaines personnes, le système de préservation de la chaleur fait problème. Il se produit alors une contraction exagérée des artérioles, qui sont les artères de petit calibre que l’on retrouve, entre autres, au niveau des extrémités (mains et pieds), mais aussi au niveau des oreilles, du nez et des lèvres. C’est ce qu’on appelle la maladie de Raynaud, qui touche à la fois les deux mains et les deux pieds.

Les doigts ou les orteils deviennent blancs avec une diminution de sensibilité et parfois, des engourdissements (impression de doigts morts). Par la suite, on observe une phase où les extrémités deviennent bleutées. La crise, pouvant durer de quelques minutes à quelques heures, prend fin lorsque l’on réchauffe les doigts ou les orteils. Ceux-ci deviennent rouges pendant un certain temps avec une sensation de picotement avant de revenir à la normale.

La cause de ce phénomène est inconnue, mais on sait que la maladie de Raynaud touche particulièrement les femmes âgées de 15 à 40 ans.

Éviter le froid

Si vous êtes atteint de la maladie de Raynaud, retenez que le traitement consiste à éviter l’exposition au froid.

Ainsi, le port de plusieurs couches de vêtements minces et chauds, de gants ou de mitaines (même pour manipuler des produits réfrigérés ou congelés), de même que l’utilisation d’un contenant isolant pour les boissons froides sont des moyens de prévention efficaces.

On peut aussi penser à se munir de chauffe-mains et de chauffes-orteils par temps très froid. Par ailleurs, la pratique d’une activité physique régulière favorise une meilleure circulation sanguine.

Certains médicaments peuvent diminuer la fréquence des crises chez beaucoup de gens. On pense entre autres aux vasodilatateurs qui dilatent les petits vaisseaux sanguins. Finalement, il est fortement conseillé de ne pas fumer, car le tabac favorise la vasoconstriction des vaisseaux sanguins, ce qui augmente vos risques de crise.

www.passeportsante.net

http://www.journaldemontreal.com/

5 réponses à “Mains froides, cœur chaud!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s