Merveilles dans le monde


Oui, il y a tant de belles choses dans ce monde, et bien d’autres qui pourraient effacer la laideur d’ailleurs, nous avons cette chance pourtant d’être dans un endroit que nous pouvons faire des choix, parler avec notre entourage, sortir en tout temps. En sommes-nous conscient ?
Nuage

 

 

Merveilles dans le monde

 

 

Il y a tant de merveilles dans le monde, la nature nous crée des lieux magnifiques, nous avons la chance contrairement à d’autres êtres vivants de pouvoir vivre pleinement des relations humaines qui sont une source de bonheur inépuisable.

Louis berger

Les plumes pleines de poésie de Chris Maynard


Il faut avoir beaucoup de dextérité pour arriver à faire des oeuvres comme ceux-là. Découper, tailler des plumes, cela ne pas être évident pour en faire un dessin
Nuage

 

Les plumes pleines de poésie de Chris Maynard

 

On les voit de temps à autres lors d’une ballade en forêt, pendant une promenade dans un parc ou sur le trajet du travail au beau milieu de la ville et on y prête rarement attention. Pourtant, les plumes perdues par les oiseaux recèlent un potentiel artistique inattendu.

C’est ce dont s’est rendu compte l’artiste Chris Maynard qui — après avoir passé près de dix ans à les photographier et à les transformer — vient de publier un livre réunissant ses plus belles créations. Et le rendu est impressionnant.

Dans Feathers, Form and Function, cet américain originaire de Seattle expose des photographies de plumes minutieusement découpées, sculptées puis disposées de façon à jouer avec les ombres comme pour raconter l’histoire des oiseaux dont elles proviennent.

plumes chris maynard

Interrogé par Le HuffPost, Chris Maynard explique avoir essayé « de capturer un moment de vie » à travers cette démarche.

« Chaque plume retient un peu de l’essence de l’oiseau d’où elle vient », estime l’artiste qui précise ne travailler qu’avec des plumes perdues naturellement par les oiseaux dans les parcs privés ou les zoos.

« Elles ont un potentiel artistique au naturel et j’ai commencé à les photographier (il y a 9 ans, ndlr) sans les découper, seulement en jouant avec les ombres. C’est ensuite que j’ai eu envie de creuser d’avantage le message et que j’ai décidé de les transformer sur le thème des oiseaux ».

L’artiste veille cependant à ce que leur forme originale reste toujours visible et n’en modifie jamais la couleur.

« Je fais cela parce que je veux que les gens observent le monde d’une manière nouvelle. J’ai l’impression d’avoir atteint mon but à chaque fois je vois des personnes regarder mes photos et se dire ‘Je ne verrai plus jamais les plumes et les oiseaux de la même façon' ».

plumes chris maynard

Pour découper avec autant de précision et réaliser ces clichés, Chris Maynard a investi dans un matériel bien particulier:

« J’utilise des ciseaux chirurgicaux, des pinces à épiler et de petits scalpels ».

Mais même équipé de la sorte, l’exercice reste compliqué.

« Bien que j’aie l’impression d’avoir une bonne coordination œil-main, c’est une tout autre histoire quand vous avez sur le nez une loupe qui grossit dix fois ».

Malgré cela, ce moment délicat reste l’un des préférés de l’artiste.

« Cela demande de la patience et de la concentration mais aussi beaucoup de réflexion. Je remplis des carnets entiers d’idées — certaines sont bonnes, d’autres le sont moins — puis je choisis un dessin. Il me faut ensuite trouver les bonnes plumes pour mon projet et cela peut prendre beaucoup de temps parce que toutes me fascinent et je ne peux pas m’empêcher de jouer avec, de les lâcher et de les voir tournoyer puis atterrir en douceur. »

» Découvrez d’autres exemples de créations ci-dessous ou sur le site de Chris Maynard en cliquant ici:

  • Chris Maynard

  • Chris Maynard

  • Chris Maynard

  • Chris Maynard

  • Chris Maynard

  • Chris Maynard

  • Chris Maynard

http://quebec.huffingtonpost.ca

Le Saviez-Vous ► Carte du monde : Carte japonaise du monde en 1840/1853


Il fut une époque qu’on ne pouvait pas vraiment se fier aux cartes géographiques, heureusement, cela a évolué pour devenir de plus en plus précise
Nuage

 

Carte japonaise du monde en 1840

 

Cliquer sur l’image pour agrandir

Cette carte du monde a été créée au Japon par Ryukei Tajima avec les connaissances locales de l’époque et montre comment l’ile était isolée dans ses connaissances du monde jusqu’à cette époque.

On y voit par exemple la Californie représentée comme un île, l’Australie est reliée à ses voisins et à une mythique Terre Australe qui s’étend bien au delà de l’antarctique.

Il ne leur a fallu que quelques années et une ouverture progressive pour rattraper leur retard.

Carte japonaise du monde en 1853

 

Cliquer sur l’image pour agrandir

Cette carte japonaise de 1853 par Suido Nakajima représente le monde et ses pays sur une projection cylindrique avec une représentation assez consistante avec les meilleures connaissances géographiques de l’époque.

http://www.laboiteverte.fr

Texas : Méfiez-vous du chien mangeur de devoirs


Au secondaire, pour un devoir oublié ou qu’il n’était pas fait, quelle excuse donniez-vous au professeur ? Il vous a cru ? Si l’excuse semble insolite et souvent utilisée, mieux vaut avoir une preuve de vos dires
Nuage

 

Texas : Méfiez-vous du chien mangeur de devoirs

chien
(Crédit: capture d’écran CNN)

 

Vous est-il déjà arrivé de ne pas remettre un devoir en justifiant à votre professeur que c’est parce que votre chien l’avait mangé?

C’est exactement le prétexte que l’élève d’une école secondaire du Texas a servie à son enseignante… et elle disait vrai. Elle avait d’ailleurs une radiographie pour le prouver.

La jeune Reagan Hardin devait bricoler un diorama, une sorte de maquette en 3D, mais l’ouvrage s’est plutôt retrouvé dans l’estomac de son chien, Roscoe.

Il s’en est fallu de peu pour que ce soit le dernier repas du pitou: les pièces de plastique et de grillage que l’élève avait utilisées ont passé bien près de perforer l’estomac de son ami à quatre pattes.

maquette
La maquette en question (Crédit: capture d’écran CNN)

Le chien Roscoe a donc été transporté de toute urgence chez le vétérinaire, qui a réussi à lui retirer les petites pièces de plastique du système digestif au terme d’une manœuvre délicate.

«Il y avait la moitié d’une figurine de cheval, de mouton, d’une tête de poulet», rapporte le vétérinaire en souriant.

Quand son élève lui a raconté cette histoire, l’enseignante a d’abord cru qu’elle blaguait. Mais l’adolescente s’est finalement vu accorder la permission de faire une deuxième version de sa maquette quand elle lui a fait voir les radiographies qui prouvaient qu’elle racontait bien la vérité.

Depuis, Roscoe le chien s’est complètement rétabli et aux dernières nouvelles, ils reprenait ses bonnes habitudes.

http://tvanouvelles.ca/

Étude Se sentir plus jeune fait vivre plus vieux


L’attitude que nous avons avec notre âge, aurait une influence sur notre mode de vie, notre état de santé. Notre corps semble en effet, réagir par la perception que nous avons si nous sentons plus jeune ou plus vieux que notre âge réel
Nuage

 

Étude : Se sentir plus jeune fait vivre plus vieux

 

Se sentir plus jeune fait vivre plus vieux

Crédit photo : Archives TVA Nouvelles

Agence France-Presse

Les personnes âgées qui se sentent trois ou quatre ans plus jeunes que leur âge ont un taux de mortalité plus faible que celles qui se sentent plus âgées ou de leur âge, selon une recherche parue lundi.

Ces chercheurs ont analysé des données provenant d’une étude sur le vieillissement de 6.489 personnes, âgées en moyenne de 65,8 ans.

La plupart (69,6%) se sentaient de trois à quatre ans plus jeunes que leur âge tandis que 25,6% avaient le sentiment d’avoir l’âge qu’ils avaient, et 4,8% avaient l’impression d’être plus vieux de plus d’un an.

Au cours d’une période de suivi de 99 mois, le taux de mortalité a été de 14,3% chez ceux qui se sentaient plus jeunes, 18,5% dans le groupe ayant l’impression d’avoir leur âge chronologique et 24,6% chez les participants qui se sentaient plus vieux, ont précisé les auteurs de la recherche publiée dans la revue médicale américaine JAMA Internal Medicine.

Le lien entre la perception de l’âge et la mortalité cardiovasculaire s’est avéré très fort, mais pas avec la mortalité par cancer, relèvent-ils.

«Les mécanismes sous-jacents à ces liens méritent d’être étudiés davantage, en les élargissant à un plus grand éventail de comportements favorisant la bonne santé, comme le fait de maintenir un poids sain, de suivre les recommandations médicales et d’avoir un sens du contrôle de soi et le désir de vivre parmi ceux qui se sentent plus jeunes que leur âge», estiment les auteurs, dont le Dr Isla Rippon de l’University College London.

La perception que les personnes ont de leur âge pourrait refléter leur état de santé, leurs limites physiques et leur bien-être plus tard dans la vie, notent ces chercheurs.

http://tvanouvelles.ca

Rhinocéros blanc du nord: après la mort d’Angalifu il ne reste que cinq individus à travers le monde


C’est pitoyable, alors qu’on met un prix sur l’ivoire, des animaux risquent l’extinction. Il reste encore des rhinocéros certes mais pour combien de temps, Une sous-espèce, le rhinocéros blanc, il ne reste que 5 animaux dans le monde. Pourrait-on s’attaquer aux acheteurs qui eux s’en lavent les mains
Nuage

 

Rhinocéros blanc du nord: après la mort d’Angalifu il ne reste que cinq individus à travers le monde

 

STEPHANE DE SAKUTIN via Getty Images

En deux mois, les rhinocéros blancs du nord ont perdu un tiers de leur espèce. Ils étaient sept, après la mort de Suni en octobre et celle d’Angalifu ce dimanche, il ne reste plus que cinq rhinocéros blancs du nord à travers le monde.

Angalifu est mort de vieillesse dans le Safari park de San Diego. L’animal, âgé d’environ 44 ans, y vivait en compagnie d’une femelle de la même sous-espèce.

A travers le monde il reste donc Nola, la femelle du zoo de San Diego, un deuxième rhinocéros blanc se trouve dans un zoo tchèque et les trois autres sont protégés dans une réserve au Kenya.

Ils y ont été transférés en 2009 depuis la République tchèque dans le but de les faire se reproduire. Le projet baptisé « L’ultime chance de survie » espérait que le niveau des hormones femmes redeviendrait normal dans leur milieu naturel. Cela n’a pas fonctionné, toutes les autres tentatives pour perpétuer cette sous-espèce ont échoué jusqu’à présent.

Le zoo de Dvur Kralove est le seul dans le monde qui ait réussi la reproduction en captivité des rhinocéros blancs du nord. Suni y est né le 8 juin 1980 et trois autres ont suivi.

Pour sauver ces rhinocéros, les efforts se tournent désormais vers la fécondation in vitro des femelles, la dernière chance de survie de cette espèce décimée par le braconnage.

La corne de rhinocéros vaut désormais deux fois plus que l’or: de 60 à 80.000 dollars le kilo au Proche-Orient ou en Asie, où on lui prête de pseudo vertus médicinales. Un braconnier recevra lui de 10 à 15.000 dollars le kg. Soit plusieurs années de salaire au Kénya. Les armes sont parfois louées entre 200 et 300 dollars à des policiers ou militaires.

Début juillet, Ol Jogi a connu le pire massacre de rhinocéros depuis plus de 15 ans au Kenya. Quatre ont été tués la même nuit par deux équipes de braconniers agissant simultanément en deux endroits. Le Kenya ne compte plus officiellement qu’environ un millier de rhinocéros (toutes sous-espèces confondues). En 2013, 59 y ont été tués, deux fois plus qu’en 2012.

En Afrique du Sud, pas moins de 769 rhinocéros (toutes sous-espèces confondues) ont été tués depuis le début de l’année 2014 et la crise du braconnage des rhinocéros semble encore loin d’être maîtrisée, selon le Fond International pour la Protection des Animaux (IFAW).

L’Afrique du Sud abrite encore autour de 20.000 de ces animaux, soit 80% de la population mondiale.

http://quebec.huffingtonpost.ca

Menacés de mort, des chiens errants deviennent des chiens de thérapie en Roumanie


Dans un pays ou les chiens ont très peu de considération, des amoureux des animaux ont réussit à sauver quelques chiens errant de l’abattage en prouvant leur efficacité auprès des gens malades, âgés, ou autre ..
Nuage

 

Menacés de mort, des chiens errants deviennent des chiens de thérapie en Roumanie

 

Par Sophie Le Roux Crédits photo : Four Paws – George Nedelcu

Il ne fait pas bon être un chien errant en Roumanie, où sont régulièrement organisés de véritables massacres tandis que des associations se battent pour convaincre les autorités de gérer le problème de façon plus humaine.

Des milliers de chiens errent dans les rues de Bucarest, la capitale Roumaine. Ils sont considérés au mieux comme une nuisance, et au pire comme une menace. Mais grâce à Four Paws (Quatre pattes), une association internationale qui lutte contre la loi de septembre 2013 autorisant l’abattage des chiens errants, certains d’entre eux se sont vus offrir une seconde chance.

Des visiteurs très attendus

Menacés de mort, les voilà devenus des chiens de thérapie, offrant joie et réconfort à des enfants autistes, des personnes souffrant de troubles mentaux et des personnes âgées.

Les chiens du programme Dogs for People sont rigoureusement sélectionnés en fonction de leur personnalité et leur comportement ainsi que leur capacité d’apprentissage. Et ils font un travail formidable.

« Les chiens me font me sentir en sécurité, ils me font me sentir mieux dans ma peau et m’offrent de l’amour » confie à l’Associated Press Constantin Ionita, un résident de l’une des maisons de retraite de Bucarest où 4 chiens de thérapie se rendent chaque semaine.

Le rôle de Tibi, Tuca, Milan et Rici ? Etre là tout simplement. Se laisser câliner, promener, s’asseoir près des patients, manger des friandises… Leur visite est le moment le plus attendu de la semaine dans les établissements où ils travaillent.

Des chiens sensibles et fiables

Psychologue pour les personnes âgées, Diana Dumitrescu s’est d’abord montrée sceptique par rapport à ce programme, mais elle a très vite changé d’avis.

« Il est très important pour eux d’avoir quelque chose à espérer, c’est une bonne raison pour eux d’attendre jusqu’à mercredi prochain » explique-t-elle.

Les chiens apportent une présence réconfortante aux patients, aident les enfants à prendre confiance en eux et les encouragent à être plus actifs mais aussi à rompre leur isolement.

« Les chiens errants sont sensibles, fiables et font montre d’une endurance remarquable« , affirme l’association. « C’est pourquoi ils sont parfaits pour soutenir les personnes. Certains souffrent de troubles affectifs graves et peuvent trouver plus facile de communiquer avec animal qu’avec une personne ».

L’association espère que ce programme, lancé en 2012, contribuera à changer le regard des gens sur les chiens errants, qu’il les convaincra que ces animaux ne sont pas une vermine dont il faut se débarrasser, mais des êtres vivants sensibles capables d’accomplir de vrais miracles auprès des humains.

Four Paws mène en outre en Roumanie une grande campagne de stérilisations des chiens domestiques et errants, afin de réduire le taux alarmant d’abandons et de limiter la reproduction des chiens errants.

 

http://wamiz.com