Saurez-vous repérer ce crâne humain à la surface la planète Rouge ?


Que ce soit un perroquet, un aigle, un arbre …Une autre illusion d’optique vient s’ajouter à la liste des illusions d’optique de la planète Mars
Nuage

 

Saurez-vous repérer ce crâne humain à la surface la planète Rouge ?

 

Une tête dans ce panorama martien ? Mais si, mais si... © Nasa/ JPL Une tête dans ce panorama martien ? Mais si, mais si… © Nasa/ JPL

Par Olivier Lascar

Mars regorge décidément d’illusions d’optiques : voici la dernière en date, une « tête de statue, enterrée jusqu’aux épaules » selon son découvreur…

 

OÙ EST CHARLIE ? Y a-t-il de la vie sur Mars ? Des molécules organiques ? Point de réponses, hélas, à ce jour (même si on y reviendra très vite sur le site de Sciences et Avenir). En revanche, une chose est certaine : la planète Rouge est riche de nombreuses paréidolies. Celles-ci n’ont ni tentacules, ni gros cerveaux verdâtres, et vivent en fait tapies dans notre cerveau : la paréidolie est ce phénomène banal et naturel qui consiste à reconnaître des formes diverses et variées dans des motifs qui n’ont, en fait, pas de sens. Une tache d’encre, un éclat de rouille, l’écorce d’un arbre. Ou la caillasse de Mars.

Vous vous souvenez sans doute du « lézard » martien qui avait déclenché l’enthousiasme des traqueurs d’aliens. Les mêmes récidivent aujourd’hui : ainsi l’animateur du blog « UFO Sightings Daily » pense avoir déniché dans l’une des photos prises par Spirit (en 2005, à environ 100 mètres du cratère Gustav où s’est posé le rover ; l’image a été diffusée par la Nasa)

une « tête de statue, enterrée jusqu’aux épaules » et « sans doute fabriquée avec une imprimante 3D ».

Aurez-vous l’oeil – et l’imagination – aussi affutés que lui ? Faites le test avec l’image ci-dessous, la réponse est la dernière photo de ce billet

Une tête dans ce panorama martien ? Mais si, mais si... © Nasa/ JPL

 

DIAPORAMA. Ci-dessous, une collections des meilleures paréidolies martiennes.

Le cratère souriant

Découvert en 1970 par la sonde Viking 1, le cratère Gale est surnommé le cratère souriant. Difficile d’imaginer que ce. cratère, dont les formations montagneuses donnent l’illusion d’un sourire, fait 230km de diamètre NASA

Le perroquet mort

Un perroquet agonisant sur le dos, c’est ce que certains ont cru voir sur cette photo capturée en 2002 pas Mars Global Surveyor, un  satellite de surveillance de la planète rouge. Malgré la troublante précision des détails anatomiques de l’oiseau (bec, pattes, etc…), la NASA fournira plus tard 2 autres clichés sous des angles différents révélant un plus banal visage de cette montagne de 2,5 km de long pour 174 m de haut. NASA

Un aigle de glace

Capturée par HiRISE, la caméra haute résolution de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter, cet « aigle » est en réalité une dune située au pôle nord de la planète rouge et recouverte de dioxyde de carbone gelé NASA

Un Bigfoot pas si big

En 2008, le robot martien Spirit envoie cette photo de ce qui semble être une forme humanoïde à la surface de Mars. Le web s’enflamme, la preuve qu’on attendait de l’existence des petits hommes verts est enfin là. Sauf qu’il s’agit d’un monticule rocheux d’une hauteur impressionnante de… 6 cm. NASA

Une forêt

Situé dans la même région que « l’aigle de glace », ce cliché toujours pris par HiRISE, montre la fonte du dioxyde de carbone gelé, qui laisse des traces sombres sur le haut des dunes, créant l’illusion d’arbres à la surface de Mars. NASA

Le visage de Mars

Ce cliché est sûrement la plus célèbre illusion martienne. Cette photo d’une faible résolution fut prise par Viking 1 Observer en 1976 dans la région de Cydonia. La ressemblance flagrante avec un visage humain en fera instantanément une photo culte pour les chasseurs d’extra-terrestres et autres adeptes de la théorie du complot. En 1998 et 2001 la NASA brise le mythe en publiant des photos haute résolution de la zone, dévoilant qu’il s’agissait en réalité de monticules dont les ombres avaient joué un tour au cerveau humain. Entre temps la pop-culture s’était emparée de la légende, et la littérature et le cinéma avait donné le jour à des œuvres directement inspirées du « visage de Mars » NASA

Y’a pas de lézard

Dernière paréidolie martienne en date, une photo prise par Curiosity dans laquelle les internautes ont cru reconnaître, dans un amas  rocheux, un lézard (ou un rat selon les versions). NASA

Paréidolie martienne

Cette image a été prise en 2005 par le rover Spirit.© Nasa / JPL

http://www.sciencesetavenir.fr

3 réponses à “Saurez-vous repérer ce crâne humain à la surface la planète Rouge ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s