Otage


Je crois que plusieurs seront en accord avec ce Monsieur Morel
Nuage

 

Otage

 

Les journaux regorgent d’histoires de braves gens pris en otage à la banque par des gangsters, mais ils restent muets sur les cas beaucoup plus fréquents de clients pris en otage par leurs banquiers.

François Morel

26 Photos qui vont vous forcer à vous remettre totalement en question


On aime sentir que nous contrôlons notre environnement, mais est-ce vraiment le cas ? Bien sûr, sur Terre, les éléments naturels se mettent souvent à nous contredire. Mais, c’est plus que cela, nous sommes déjà petits face à notre planète, mais quand on mesure en plus la Terre dans notre système solaire jusqu’à l’univers tout entier, nous sommes minuscules. Alors nos problèmes dans tout cela, le stress, c’est pas grand chose
Nuage

 

26 Photos qui vont vous forcer à vous remettre totalement en question

 

 

Voici la Terre ! C’est là que vous vivez.

systeme solaire 1

2. Et voici où vous vous trouvez par rapport à votre voisinage, le système solaire.

systeme solaire 2

3. Et, à l’échelle, voici la distance entre la Terre et la Lune. Cela ne semble pas très éloigné, n’est-ce pas ?

systeme solaire 3

4. DÉTROMPEZ-VOUS ! Dans cet intervalle, on peut aligner sans le moindre problème toutes les planètes de notre système solaire.

systeme solaire 4

5. Mais parlons plutôt des planètes. Cette petite tache verte, c’est l’Amérique du Nord, à la surface de Jupiter.

systeme solaire 5

6. Et voici la taille de la Terre (enfin, de six Terres) en comparaison de Saturne :

systeme solaire 6

7. Et histoire d’enfoncer le clou, voici ce à quoi ressembleraient les anneaux de Saturne s’ils entouraient la Terre :

systeme solaire 7

8. Ça, c’est une comète. Nous venons juste de poser une sonde spatiale sur l’un de ces objets. Voilà ce à quoi ressemble une comète en comparaison de Los Angeles :

systeme solaire 8

9. Mais tout ça n’est rien en comparaison de notre Soleil. Gardez simplement à l’esprit :

systeme solaire 9

10. Vous voilà, vus de la Lune.

systeme solaire 10

11. Maintenant, vus de Mars :

systeme solaire 11

12. Continuons, depuis les anneaux de Saturne :

systeme solaire 12

13. Et vous voici enfin depuis l’orbite de Neptune, à plus de 6 milliards de kilomètres de la Terre.

systeme solaire 13

Pour paraphraser Carl Sagan : l’intégralité de ce que vous avez connu dans votre vie, personnes comme choses, existe sur ce petit grain de poussière.

14. Mais revenons un peu en arrière. Voici la taille de la Terre, comparée à celle du Soleil. C’est terrifiant, n’est-ce pas ?

systeme solaire 14

Le soleil ne rentre même pas sur cette image.

15. Et voici ce même Soleil, mais vu depuis la surface de Mars.

systeme solaire 15

16. Et ce n’est rien ! À nouveau, pour citer Sagan, il y a plus d’étoiles dans le ciel que de grains de sable sur toutes les plages de la Terre.

systeme solaire 16

17. Ce qui veut dire qu’il y a des étoiles bien plus grosses que notre Soleil maigrichon. Regardez à quel point il est petit et insignifiant :

systeme solaire 17

18. Voici un autre aperçu. L’étoile la plus grande, VY Canis Majoris, est un milliard de fois plus grosse que notre soleil :

ezgif-optimize

19. Mais toutes pâlissent en comparaison de la taille de notre galaxie. En fait, si l’on rapetissait notre Soleil à la taille d’un globule blanc, et que l’on conservait cette même échelle pour rapetisser la Voie Lactée, elle serait toujours aussi grande que les USA :

systeme solaire 19

20. C’est parce que la Voie Lactée est gigantesque. Voici où vous vous trouvez en son sein :

systeme solaire 20

21. Mais voilà tout ce que vous en verrez jamais :

systeme solaire 21

22. Mais notre galaxie, en elle-même, est pourtant toute petite en comparaison de ses sœurs. Voici ce à quoi elle ressemble en comparaison de IC 1011, située à plus de 350 millions d’années-lumière de la Terre :

systeme solaire 22

Vous imaginez tout ce qui pourrait se trouver là-bas ?

23. Mais voyons encore plus grand. Dans cette simple photo prise par le télescope Hubble, on peut voir des milliers et des milliers de galaxies, contenant toutes des millions d’étoiles, avec chacune leurs propres planètes.

systeme solaire 23

24. Voici l’une de ces galaxies, UDF 423. Elle se trouve à 10 milliards d’années-lumière de la Terre. Lorsque vous regardez cette photo, vous regardez des milliards d’années dans le passé.

systeme solaire 24

En théorie, certaines des autres galaxies ne se sont formées que quelques centaines de millions d’années à peine APRÈS le Big Bang.

25. Et gardez à l’esprit que tout ceci n’est qu’une fraction infime de l’univers. C’est uniquement une fraction insignifiante du ciel nocturne.

systeme solaire 25

26. Et bien sûr, on ne risque pas grand-chose à affirmer qu’il y a aussi des trous noirs, quelque part dans l’espace. Pour vous faire peur, voici la taille d’un trou noir, en comparaison avec celle de l’orbite terrestre :

systeme solaire 26

Donc si jamais vous êtes mécontents de l’annulation de votre série préférée, ou bien que vous êtes agacés par des chants de Noël prématurés, souvenez-vous…

Ceci est votre maison.

systeme solaire 27

Et ceci est ce qui se produit lorsque vous vous éloignez de votre maison, jusqu’aux confins du système solaire. Et ça, c’est ce qui se produit lorsque vous continuez, encore plus loin…

systeme solaire 28

Et toujours plus loin…

systeme solaire 29

Continuez…

systeme solaire 30

Encore un peu…

systeme solaire 31

Vous y êtes presque…

systeme solaire 32

Et voilà. Voici tout ce que l’on peut observer dans notre univers, et voilà quelle place vous y tenez. Une fourmi microscopique, dans un bocal immense.

systeme solaire 33

Waouh!

http://bridoz.com/

Le Saviez-Vous ► Les légendes de la perle d’Allah ou perle de Lao-Tseu


La plus grosse perle au monde qui est très déformée a été le sujet de légendes, de mensonges, d’argent et même de meurtre alors qu’en fait, personne ne sait vraiment qui est quand elle a été découverte
Nuage

 

Les légendes de la perle d’Allah ou perle de Lao-Tseu

 

La perle d’Allah ou perle de Lao Tseu  (ou Lao Tse ou Lao Tzu selon les traductions)

Des millions de dollars, des meurtres, des fausses informations, des voyages à travers de vastes océans et des batailles devant les tribunaux… tout cela est lié à ce que certains ont appelé la perle la plus laide au monde.Son histoire est complexe et déloyale et avec de nombreux rebondissements, comme les plis innombrables sur la surface de la perle baroque de près de 7 kilos (la plus grande perle du monde), et comme les évènements entourant la célèbre perle d’Allah.

Depuis le jour de sa découverte, la perle d’Allah, autrement connue aussi sous le nom de perle de Lao Tzu (ou perle de Lao Tseu ou de Lao Tse), avait échappé à sa réputation de symbole de paix et d’harmonie, et à la place avait été le centre des situations suspectes innombrables. Cependant cette perle immense a été aussi au centre de nombreuses légendes, des guerres antiques de l’ouest américain, mais la véritable histoire de la perle demeure toujours aussi évasive.

L’histoire de cette perle n’est faite que de contradictions, les experts en matière de perles et les fervents ont commencé à réfléchir sur les faits et la fiction derrière ce trésor remarquable.

L’histoire racontée:

La première version de ses origines a lieu en 1934 sur la côte de Palawan, une île des Philippines, où on dit qu’un jeune plongeur musulman meurt après qu’il se soit trouvé étouffé par une palourde géante, appelée tricdacna gigas clam. Après que les plongeurs aient récupéré la palourde et sa victime, le chef des Dayaks indigènes a déclaré que la perle s’appellerait « la perle d’Allah » parce que la forme de cet immense gemme ressemble à Mohammed avec son turban.

Selon Wilburn Cobb, un archéologue de San Francisco,la perle lui aurait été donné en 1936 après que le fils du chef des indigènes Dayak fut guéri de la malaria grâce à ses conseils. Wilburn Cobb a apporté la perle à New York en 1939 et elle a alors été authentifié comme perle véritable de tridacna par Roy Waldo Miner, conservateur du musée américain d’histoire naturelle et des invertébrés de l’époque. Dans une lettre, Roy Waldo Miner décrit la perle comme pesant presque 7 kilos et mesurant 23 cm de long.

Au contraire des perles bien rondes avec des reflets nacrés, telles que vous pouvez les voir dans les bijouteries, cette perle était irrégulière dans sa forme, avec une surface tortueuse et ressemblait un peu à un cerveau, avec une couleur blanche mate et assez terne. Mr Waldo a précisé qu’étant donné que les taux de croissance ne sont pas connues pour les palourdes géantes, on ne peut discerner l’âge exacte de cette perle.Cobb a raconté l’histoire de la découverte de la perle dans le numéro de novembre 1939 du magazine du musée d’histoire naturelle. Il a aussi exhibé la perle chez « Ripley Believe it or not » (Musée de l’incroyable et de l’inhabituel) Robert Ripley’s collection, où on l’a exposée comme étant la perle la plus la plus grande du monde. Une valeur de 3.5 millions de dollars a alors été donné à la perle à l’exposition du musée de Ripley.

Puis la perle semble avoir disparu pendant les 30 années suivantes, jusqu’à ce que Cobb écrive alors une autre histoire à son sujet dans le bulletin de février 1969 de la Mensa (Association internationale regroupant les personnes situees parmi les 2 premiers centiles à un test d’intelligence générale (tests de QI).

L’introduction à cet article déclarait que si la Mensa pourrait sponsoriser une vente pour 3.5 millions de dollars, elle obtiendrait une part des fonds sous forme d’honoraires de 5 pour cent de la valeur estimée soit 175 000 dollars. Bien que la vente n’ait pas abouti , l’article racontait une histoire très différente de celle écrite 30 ans auparavant. Ainsi, la nouvelle histoire de la légendaire perle laotienne de Tseu était née.

Une histoire fantastique est né.

Dans ce nouvel article, Cobb affirmait que tandis que la perle était exhibée au musée de Ripley en 1939, M. Lee de Chine est apparu chez Ripley et a réclamé la perle comme étant la perle perdue de Lao Tseu. M. Lee a raconté de nouveau la légende chinoise antique de la perle à Cobb : Avant la mort de Lao Tseu il y a 2.500 ans, ce dernier a enseigné à un disciple comment implanter une amulette en jade, gravée avec les visages de Bouddha, de Confucius et de lui-même, dans une coquille de palourde pour produire une perle.

Les pensées de Lao Tseu tentaient à démontrer que si les trois faces des anciens sages pouvaient cohabiter en paix dans la palourde, alors toute l’humanité pouvait vivre dans la paix . Il a dit à ses disciples de garder en sécurité l’amulette dans la palourde pendant quatre années. Cela apporterait la paix et l’harmonie au monde.

Mais à la place, les disciples auraient transféré l’amulette devenue une perle dans des palourdes de plus en plus grandes et ainsi la perle grandissait de plus en plus.

Cobb a écrit que M. Lee lui a dit que la perle a été la cause de guerres et qu’en 1750, la perle a été envoyée en dehors de la Chine comme mesure de protection.

La perle aurait alors été transportée, dans la palourde, sur un bateau, où elle a été perdue dans une tempête au large de l’île de Palawan jusqu’à ce qu’un plongeur la trouve (le jeune Dayak musulman), toujours dans sa palourde, en 1934.

Cobb rajoute que M. Lee a dit que c’était la même perle et était disposé à offrir 3.5 millions de dollars pour acquérir la perle, mais Cobb aurait refusé l’offre et Mr Lee a quitté Ripley et on ne l’a plus jamais revu.

Quand Cobb est mort en 1980, la perle a été vendu à Peter Hoffman et à Victor Barbish pour 200.000 dolars. Cette transaction est la dernière offre connue sur la perle. Michael Steenrod, un gemmologue de Colorado Springs qui a évalué la perle à 60 millions de dollars et a comparé la perle à un objet façonné religieux, aurait dit

« C’est incroyable qu’on ait laissé partir la perle pour seulement 200 000 dollars après que son propriétaire soit mort. »

L’histoire est un mythe et cela est prouvé.

Cependant, selon les experts associés à Netperles, l’évaluation de Steenrod, les articles de Cobb et deux autres évaluations additionnelles de 1982 et de 2007, sont loins de la vérité.

« L’histoire de la perle de Lao Tseu est une imagination »

« Il est impossible de cultiver une perle dans une palourde. Cela n’a été jamais fait, encore moins il y a 2.400 ans »

La culture des perles dans des moules a seulement commencé au 13ème siècle et une plus grande production de perles n’a réellement débuté qu’au tournant du 20ème siècle. L’histoire de cette perle ne peut être que fabriquée de bout en bout. »

Nous ne contestons pas que c’est la perle la plus grande du monde, mais de là à dire qu’elle a été commissionnée par Lao Tseu, de plus la perle géante n’est pas de Chine, et elle n’est citée nulle part si on remonte à plus de 2000 ans d’histoire de la Chine !

« Ceci affecte assurément la valeur de la perle de manière importante » selon les experts, « cette légende apporte une valeur qui n’est pas la même que si on racontait que cette perle a été trouvée dans une palourde en 1934. »

Pourtant en dépit des réfutations historiques et scientifiques au sujet de la valeur de la perle par des experts sérieux, les contes du voyage fantastique de la perle sont demeurés intacts, même aux yeux des autorités légales qui n’ont jamais vraiment cherché à connaître la vérité.

Mais reprenons l’historique de la perle:

Peu après l’acquisition de la perle, Barbish a obtenu un prêt auprès de Joseph Bonicelli de Colorado Springs et en retour lui a donné une part sur la propriété de la perle. La perle est allée une première fois à la cour de justice en 1990 dans une tentative par Bonicelli de récupérer la valeur de son prêt. L’histoire de la perle de Lao Tseu est devenue une partie de la référence légale afin d’essayer d’établir une valeur pour la perle pendant ces démarches. À ce moment-là, les cours de justice ont ordonné que les trois hommes qui étaient les associés égaux dans la propriété de la perle vendent la perle pour que chacun récupère sa part, mais cet ordre n’a été jamais appliqué.

Après la mort de Joseph Bonicelli en 1998, la perle est devenue impliquée dans un nouvel imbroglio « légal », et le passé ressurgit avec un meurtre horrible.

L’épouse de Bonicelli, Eloise, avait été assassinée dans sa maison en 1975. Le meurtre est resté non élucidé jusqu’en 1998, année où son époux, Joseph Bonicelli, décède.

En 1998 la police a reçu une confession d’un participant à ce meurtre, l’homme indique qu’en 1975 Bonicelli avait payé le tueur à gage Delfino Ortega, un coiffeur local, $10.000 pour tuer sa femme Eloise.

Les enfants de Joseph et Eloise Bonicelli ont obtenu, d’un jugement récent en Mai 2007, que la perle soit mise en vente, sa valeur a été basée sur l’évaluation de Steenrod de $93 millions, 32,4 millions de dollars iront aux enfants Bonicelli une fois que la perle aura été vendue, ceci en compensation du prêt que leur père Bonicelli Joseph avait fait à Barbish.

Estimations exagérées et contradictoires et fausses datations au Carbone

Barbish affiche l’évaluation de Steenrod sur son site Web au sujet de la perle, ainsi que les informations relatives à l’estimation de 1982 par le « SF Gem Laboratoire de Lee Sparrow ».cette évaluation fait référence à une datation au carbone, même si il ne mentionne pas le laboratoire censé avoir effectué cette datation ni même la date de cette datation…Sinon signalons au passage que les datations au carbone sont impossibles sur une perle et seraient de toute façon très dommageables pour la perle elle même.

Sur son certificat d’évaluation à 42 millions de dollars, Sparrow affirme également que la perle date d’environ 600 ans, ce qui contredit totalement l’histoire de Lao-Tseu, puisque la période de Lao-Tseu date de 2400 ans ! Il faut savoir que l’estimation de Steenrod, retenu par le tribunal en Mai 2007, est basé sur l’estimation de Sparrow en 1982, tout en considérant l’inflation entre 1982 et 2007 !

Mythes et légendes perpétués:

Au cours des années, Barbish a clamé que plusieurs clients potentiels lui avaient fait des offres d’achats pour la perle. Il a même parlé d’un autre membre de la famille Lee qui serait apparu à Pasedena (Califormie) en 1983, réitérant la fameuse histoire de Lao-Tseu et lui faisant alors encore une offre d’achat que Barbish a refusé. Ce fameux membre de la famille Lee aurait mystérieusement disparu ensuite.

Le président Ferdinand Marcos des Philippines est également présumé avoir voulu acheter la perle en 1983, mais il aurait perdu le pouvoir avant d’avoir pu concrétiser son achat.

Barbish a même relaté qu’il y a quelques années, Osama bin Laden avait tenté de lui acheter la perle, avec un intermédiaire, afin de l’offrir à Saddam Hussein en témoignage de paix. Les autres parties ont toujours nié.

Barbish a aussi relaté avoir à nouveau refusé une offre d’achat parce que les acheteurs n’avaient pas « un bon caractère ».

Barbish et Cobb, ainsi que les enfants héritiers de Joseph Bonicelli, ont de très bonnes raisons de perpétuer des légendes et des histoires qui sembleraient donner de la valeur à la perle et un aura de mysticisme autour de cette perle.

les experts des mollusques « Tridacna clam » sont d’accord pour affirmer que cette histoire est plus que douteuse. Il a même été remis en question que les tribus Dayak ou Muslims ou Palawan aient bien existé à l’époque de 1934.

En regard de toutes ces légendes et histoires en contradictions, on ne peut qu’être sceptique concernant la valeur de la perle d’Allah, laquelle n’a jamais semble intéresser réellement un acheteur et sa valeur restant toute subjective et paraissant aussi légendaire que son histoire.

http://www.netperles.info/

 

Saurez-vous repérer ce crâne humain à la surface la planète Rouge ?


Que ce soit un perroquet, un aigle, un arbre …Une autre illusion d’optique vient s’ajouter à la liste des illusions d’optique de la planète Mars
Nuage

 

Saurez-vous repérer ce crâne humain à la surface la planète Rouge ?

 

Une tête dans ce panorama martien ? Mais si, mais si... © Nasa/ JPL Une tête dans ce panorama martien ? Mais si, mais si… © Nasa/ JPL

Par Olivier Lascar

Mars regorge décidément d’illusions d’optiques : voici la dernière en date, une « tête de statue, enterrée jusqu’aux épaules » selon son découvreur…

 

OÙ EST CHARLIE ? Y a-t-il de la vie sur Mars ? Des molécules organiques ? Point de réponses, hélas, à ce jour (même si on y reviendra très vite sur le site de Sciences et Avenir). En revanche, une chose est certaine : la planète Rouge est riche de nombreuses paréidolies. Celles-ci n’ont ni tentacules, ni gros cerveaux verdâtres, et vivent en fait tapies dans notre cerveau : la paréidolie est ce phénomène banal et naturel qui consiste à reconnaître des formes diverses et variées dans des motifs qui n’ont, en fait, pas de sens. Une tache d’encre, un éclat de rouille, l’écorce d’un arbre. Ou la caillasse de Mars.

Vous vous souvenez sans doute du « lézard » martien qui avait déclenché l’enthousiasme des traqueurs d’aliens. Les mêmes récidivent aujourd’hui : ainsi l’animateur du blog « UFO Sightings Daily » pense avoir déniché dans l’une des photos prises par Spirit (en 2005, à environ 100 mètres du cratère Gustav où s’est posé le rover ; l’image a été diffusée par la Nasa)

une « tête de statue, enterrée jusqu’aux épaules » et « sans doute fabriquée avec une imprimante 3D ».

Aurez-vous l’oeil – et l’imagination – aussi affutés que lui ? Faites le test avec l’image ci-dessous, la réponse est la dernière photo de ce billet

Une tête dans ce panorama martien ? Mais si, mais si... © Nasa/ JPL

 

DIAPORAMA. Ci-dessous, une collections des meilleures paréidolies martiennes.

Le cratère souriant

Découvert en 1970 par la sonde Viking 1, le cratère Gale est surnommé le cratère souriant. Difficile d’imaginer que ce. cratère, dont les formations montagneuses donnent l’illusion d’un sourire, fait 230km de diamètre NASA

Le perroquet mort

Un perroquet agonisant sur le dos, c’est ce que certains ont cru voir sur cette photo capturée en 2002 pas Mars Global Surveyor, un  satellite de surveillance de la planète rouge. Malgré la troublante précision des détails anatomiques de l’oiseau (bec, pattes, etc…), la NASA fournira plus tard 2 autres clichés sous des angles différents révélant un plus banal visage de cette montagne de 2,5 km de long pour 174 m de haut. NASA

Un aigle de glace

Capturée par HiRISE, la caméra haute résolution de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter, cet « aigle » est en réalité une dune située au pôle nord de la planète rouge et recouverte de dioxyde de carbone gelé NASA

Un Bigfoot pas si big

En 2008, le robot martien Spirit envoie cette photo de ce qui semble être une forme humanoïde à la surface de Mars. Le web s’enflamme, la preuve qu’on attendait de l’existence des petits hommes verts est enfin là. Sauf qu’il s’agit d’un monticule rocheux d’une hauteur impressionnante de… 6 cm. NASA

Une forêt

Situé dans la même région que « l’aigle de glace », ce cliché toujours pris par HiRISE, montre la fonte du dioxyde de carbone gelé, qui laisse des traces sombres sur le haut des dunes, créant l’illusion d’arbres à la surface de Mars. NASA

Le visage de Mars

Ce cliché est sûrement la plus célèbre illusion martienne. Cette photo d’une faible résolution fut prise par Viking 1 Observer en 1976 dans la région de Cydonia. La ressemblance flagrante avec un visage humain en fera instantanément une photo culte pour les chasseurs d’extra-terrestres et autres adeptes de la théorie du complot. En 1998 et 2001 la NASA brise le mythe en publiant des photos haute résolution de la zone, dévoilant qu’il s’agissait en réalité de monticules dont les ombres avaient joué un tour au cerveau humain. Entre temps la pop-culture s’était emparée de la légende, et la littérature et le cinéma avait donné le jour à des œuvres directement inspirées du « visage de Mars » NASA

Y’a pas de lézard

Dernière paréidolie martienne en date, une photo prise par Curiosity dans laquelle les internautes ont cru reconnaître, dans un amas  rocheux, un lézard (ou un rat selon les versions). NASA

Paréidolie martienne

Cette image a été prise en 2005 par le rover Spirit.© Nasa / JPL

http://www.sciencesetavenir.fr

Chinoise, la Joconde? La folle théorie qui agite le web en Chine


Cela serait surprenant mais bon,mais il pourrait être possible que Mona Lisa ne soit pas européenne, mais tant qu’il n’y a pas de preuve formelle, cela n’est que des hypothèses.  Probablement que ce mystère de la Jaconde, ne sera jamais révélé.
Nuage

 

Chinoise, la Joconde? La folle théorie qui agite le web en Chine

 

Un enfant joue avec une copie de La Joconde à Shenzhen, le 19 février 2009

Un enfant joue avec une copie de La Joconde à Shenzhen, le 19 février 2009 © AFP/Archives – Peter Parks

Les réseaux sociaux chinois se sont emparés mercredi d’une théorie très téméraire avancée par un Italien se disant historien, selon laquelle la Joconde était à l’origine une esclave chinoise devenue la mère de Léonard de Vinci.

Angelo Paratico, romancier basé à Hong Kong, affirme avoir passé deux ans à rassembler des documents suggérant la véracité de sa thèse surprenante: le génie de la Renaissance aurait été enfanté par Caterina, esclave orientale de l’un des amis de son père.

C’est également cette femme qui serait représentée sous les traits de Mona Lisa, a assuré l’Italien au journal South China Morning Post, se disant « sûr jusqu’à un certain point » de sa théorie.

D’ailleurs, a-t-il affirmé au quotidien de Hong Kong, « derrière Mona Lisa on voit un paysage chinois, et son visage ressemble lui-même à celui d’une Chinoise ».

L’hypothèse d’Angelo Paratico, consignée dans un livre à paraître, a suscité beaucoup de réactions incrédules ou amusées en Chine.

Le sujet, consulté plus de quatre millions de fois sur l’internet, a été à l’origine de plus 160.000 commentaires mis en ligne.

« Je comprends enfin pourquoi son sourire est aussi énigmatique et insondable. Il est typiquement chinois », a ironisé un internaute.

http://www.lepoint.fr

L’interdiction de nourrir des sans-abris suspendue à Fort Lauderdale


Vous souvenez de ce vétéran de 90 ans qui a été arrêté en Floride pour avoir nourrit des sans-abris ? Il semble que ce soit une petite victoire, car le problème n’est pas pour autant régler et il semble que plusieurs villes aux États-Unis ont restreint la possibilité de nourrir les SDF
Nuage

 

L’interdiction de nourrir des sans-abris suspendue à Fort Lauderdale

 

L'affaire avait pris un retentissement national lorsque Arnold... (Photo archives Reuters)

L’affaire avait pris un retentissement national lorsque Arnold Abbott, un militant nonagénaire connu pour avoir nourri des mendiants pendant plus de vingt ans dans la ville, a été arrêté et risquait deux mois de prison et 500 dollars d’amende.

Photo archives Reuters

 

Agence France-Presse
MIAMI

Un juge américain a suspendu l’interdiction de nourrir des sans-abris dans une station balnéaire de Floride, une victoire partielle pour un ancien combattant de 90 ans qui continuait de braver les autorités en nourrissant des mendiants.

Un juge du comté de Broward a levé pour une durée de 30 jours une ordonnance entrée en vigueur fin octobre à Fort Lauderdale qui interdisait la distribution en extérieur de nourriture aux pauvres. Les autorités de cette ville avaient invoqué des raisons de sécurité publique et de santé.

L’affaire avait pris un retentissement national lorsque Arnold Abbott, un militant nonagénaire connu pour avoir nourri des mendiants pendant plus de vingt ans dans la ville, a été arrêté et risquait deux mois de prison et 500 dollars d’amende.

«Chef Arnold» avait menacé d’aller jusqu’en justice, comme en 1999 lorsqu’il avait gagné face à la ville de Fort Lauderdale quand celle-ci avait une première fois tenté d’interdire la distribution de nourriture aux sans-abris.

Une médiation a été mise en place entre les autorités municipales et le militant pour trouver une solution à l’amiable, selon la chaîne américaine CBS.

Depuis janvier 2013, 39 villes américaines ont restreint les possibilités de donner à manger aux sans-abris, selon la Coalition nationale pour les sans-abris.

http://www.lapresse.ca

Psychologie animale : les animaux sont-ils jaloux?


Les animaux peuvent-ils éprouver de la jalousie, ou bien, cela serait un moyen d’attirer l’attention. Il peut s’agir aussi de changement dans son environnement, dans ses habitudes …
Nuage

 

Psychologie animale : les animaux sont-ils jaloux?

 

Crédits photo : iStock

La jalousie animale existe-t-elle? Vous connaissez la scène : le chat qui s’étend en travers du clavier au moment où vous vous mettez au travail ou les bonds frénétiques du chien quand vous décidez de regarder un film. Ils ne font plus l’objet de votre attention ? Ils deviennent jaloux ! Du moins, c’est ce que vous croyez.

Les spécialistes du comportement animal ne s’accordent pas sur l’existence de la jalousie chez les animaux domestiques.

« On sait qu’ils ont des émotions simples, comme la colère », dit Paul Morris, professeur de psychologie à l’Université de Portsmouth, en Angleterre.

Des études sur la psychologie animale ont aussi démontré que nombre d’espèces expriment des sentiments de peur, de surprise, de joie et de panique.

Les animaux familiers peuvent sans doute éprouver des sentiments plus complexes, comme la jalousie, suppose le professeur Morris.

Plusieurs études ont révélé que les non-primates pouvaient aussi éprouver des « émotions secondaires » comme la culpabilité, la honte ou la fierté. Mais si l’étude des émotions primaires, telles que la peur ou la colère, s’appuie sur des réactions neurobiologiques ou physiologiques, les données sur les émotions secondaires des animaux reposent toujours sur l’interprétation humaine, et donc indirecte, de leur comportement.

Jalousie ou non, les animaux familiers angoissent et attendent plus de leur propriétaire que le gîte et le couvert.

« Si on se soucie du bien-être d’un animal, il est important de comprendre ses besoins affectifs, ne serait-ce que parce qu’une détresse émotionnelle a des conséquences physiques », explique Paul Morris.

Le stress peut causer une hausse du rythme cardiaque et de la tension artérielle, affecter les systèmes reproducteur et gastro-intestinal. Il peut aussi, comme chez l’homme, rendre plus vulnérable aux infections virales et bactériennes.

De grands changements, comme l’arrivée d’un bébé, sont susceptibles de créer chez nos animaux une anxiété semblable à la convoitise. Certains chiens, possessifs envers les objets et les gens qu’ils chérissent, se montrent agressifs envers quiconque menace leurs biens, explique Dorothy Litwin, spécialiste torontoise du comportement animal.

« Souvent interprétés comme de la jalousie, ces comportements visent, en réalité, à protéger, dominer et attirer l’attention. »

Pour faciliter la transition et réduire le stress, Mme Litwin conseille de prévoir les changements d’habitudes et de familiariser à l’avance votre animal au nouveau rythme du foyer.

« Si vous comptez lui interdire le canapé quand bébé sera là, commencez à le faire coucher dans son panier le soir, avec un os ou un jouet. »

L’arrivée d’un autre animal peut aussi être une source de stress. Dorothy Litwin raconte qu’un de ses chiens, une femelle, grogne ou foudroie du regard le plus jeune dès qu’il veut se joindre à leurs câlins sur le canapé :

« Elle tente de contrôler l’accès à une chose qui compte pour elle : mon attention. »

Accorder séparément du temps à chaque animal peut aider, tout comme une activité commune amusante afin de les inciter à nouer des liens. Et pour décourager toute rivalité, félicitez-les chaudement dès qu’ils fraternisent.

Prenez le temps de faire des ajustements progressifs, pour votre bien et celui de vos animaux. Un animal heureux est un animal en bonne santé, et tout le monde y gagne.

http://selection.readersdigest.ca/