Le Saviez-Vous ►Les pilleurs de sable écument les plages du globe


En lisant cet article d’un vol de sable fin en Jamaïque en 2008, j’ai découvert un autre article écrit en 2013 par le journal français le monde, que cette ressource naturelle est presqu’aussi prisée que l’eau et les conséquences sont graves, car elle change tout un écosystème. C’est curieux quand même que les voleurs semblent avoir une facilité d’opéré avec des camions sans qu’ils soient arrêtés
Nuage

 

 

Les pilleurs de sable écument les plages du globe

 

En 2008,  500 camions de sable volés en Jamaïque

En 2008, la police jamaïcaine à enquêtée sur la disparition de plus de 500 chargements de sable enlevés par des camions sur une plage privée de la côte.

La commissaire-adjointe aux Mines Laurie Henry avait déclaré que les autorités avaient examiné des échantillons de sable de plages voisines, soupçonnant qu’il pourrait avoir «emprunté».

La propriété pillée de 26 hectares se trouve près d’une zone protégée. La police n’a jamais retrouvé les voleurs

Le sable volé est souvent revendu pour la construction

Réf :  lapresse.ca

Les pilleurs de sable écument les plages du globe

 

La région d’Ilocos, aux Philippines, menacée par l’érosion en raison des prélèvements de sable. | AFP/TED ALJIBE

Sur les plages du Maroc, près de Tanger ou de Casablanca, les dunes ont disparu, laissant apparaître un paysage lunaire. Elles n’ont pas été effacées sous l’effet de tempêtes, mais volées nuit après nuit par des escouades de camions pour construire des résidences destinées à l’afflux de touristes qu’attire la réputation de ce rivage au sable doux. Le phénomène est le même depuis des années dans toute la région des Caraïbes : de la Jamaïque à Barbuda, les plages ont rétréci.

Le pillage du sable est une pratique en hausse dans le monde. Qu’il soit prélevé à la main par trois ou quatre mètres de fond dans l’archipel des Maldives, transporté à dos d’âne ou aspiré par d’immenses bateaux sabliers en Asie, l’exploitation de granulats marins, autorisée ou illicite, est en pleine expansion. Le sable, deuxième ressource naturelle dans le monde après l’eau, est présent dans quantité de produits, du verre aux microprocesseurs, mais c’est surtout parce qu’il entre à 80% dans la composition du béton qu’il suscite d’énormes convoitises.

Face au boum de la construction, les carrières terrestres ne suffisent plus. Déjà surexploitées, ou soumises à une réglementation environnementale contraignante dans les pays développés, elles reviennent aussi plus cher. Ponctionner le rivage ou l’avant-plage devient donc une pratique de plus en plus répandue, mais qui entraîne des répercussions particulièrement brutales, non seulement pour les écosystèmes des fonds marins et la pêche…

http://www.lemonde.fr

Une réponse à “Le Saviez-Vous ►Les pilleurs de sable écument les plages du globe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s