Des champignons magnifiques et bizarres


Des champignons des pays tropicaux de toutes beautés, de toutes formes et aux couleurs éclatantes
Nuage

 

Des champignons magnifiques et bizarres

Le fait que des formes de vie aussi incroyables existent dans notre galaxie, et surtout sur notre planète ne peut que nous émerveiller. Le photographe australien Steve Axford fait partie de ces personnes qui sont chaque jour davantage impressionnées par la beauté du monde. Et ce sont les êtres vivants les plus étranges et les plus mystérieux qu’il a choisi de documenter dans cette série de photos à couper le souffle !

Les champignons des zones tempérées du globe sont désormais bien connus des scientifiques. Mais certains des champignons tropicaux présentés ci-dessous sont des espèces encore très peu connues, et pour certains, il s’agit possiblement de la première fois qu’ils ont été photographiés !

 

 

http://www.demotivateur.fr/

Le Saviez-Vous ► Les chats ne détectent pas le goût sucré


Les chats sont des carnivores jusqu’au bout des griffes. Même un chat donne quelques coups de langue à un aliment de sucré, il semble qu’il n’éprouve pas un plaisir gustatif
Nuage

 

Les chats ne détectent pas le goût sucré

 

Les chats ne détectent pas le goût sucré

Les chats ne détectent pas le goût sucré

Les chats ne détectent pas le goût sucré ? Est-ce vrai ? Quand vous mangez une glace à côté de vote chat, ce dernier est toujours prêt à venir prendre part à ce petit festin. Mais détecte-t-il vraiment le goût sucré de la friandise que vous lui donnez ? Et bien détrompez-vous. Les chats ne détectent aucun goût sucré.

Ces petits félins ne s’intéressent qu’à la viande et c’est leur seul plat de subsistance. Des études ont révélé que la plupart des mammifères avaient des languettes qui leur permettaient, en contact avec des produits, de jouer le rôle de récepteur gustatif. Une fois la substance détectée, elle active un signalement envoyé au cerveau qui détecte le goût. Comme pour les humains, nous avons la capacité de détecter plusieurs goûts grâce au contact du produit avec la langue comme pour le sucré, le salé, l’acide et l’amer. Pour les chats, deux des gènes responsables de la détection du goût ne fonctionnent pas et c’est ce qui explique le fait qu’ils n’aiment pas le sucré et préfèrent plutôt la viande.

Une récente étude a révélé que diverses mutations génétiques rendaient quelques animaux carnivores incapables de goûter des produits sucrés et cela pourrait être expliqué par leur alimentation qui ne se base que sur la viande. En l’absence de produit sucré lors de la première mutation, ces carnivores ont perdu toute sensation de saveurs sucrées. Cette mutation a donné lieu à des espèces à part entière qui n’ont de préférence que pour la viande et non pas pour vos desserts.

http://www.journalducanada.com

Des vêtements pour bébés jugés inappropriés


Je ne peux pas croire qu’on peut écrire ce genre de slogan sur des vêtements d’enfant. Je n’aime pas l’idée que la vulgarité soit vendable, ni le fait de véhiculer des idées pédophilies ou à connotation sexuelle sur le dos des enfants, dont ce genre de message visent les petites filles. De plus, les responsables de la compagnie n’ont aucune notion de moralité
Nuage

 

Des vêtements pour bébés jugés inappropriés

 

Photo CafePress

Une boutique américaine de vêtements affiche sur sa boutique en ligne des couvertures et des cache-couches pour bébés sur lesquels on peut lire des propos jugés inappropriés.

«Fuck me like a pornstar» («Baise-moi comme une vedette de la porno») est l’une des nombreuses phrases que l’on peut retrouver sur ces items controversés, rapporte le site du quotidien britannique «The Independant».

En effectuant une recherche rapide, pas moins de 1670 produits avec le mot «fuck» sont en vente dans la catégorie pour bébés.

Afin de dénoncer la situation, de nombreux messages ont été publiés sur la page Twitter du détaillant en ligne CafePress, dont le siège social est situé à Louiseville, dans l’État du Kentucky.

«Ce contenu sert à renforcer le statut de deuxième classe des femmes, comme si elles étaient moins que les hommes, comme de simples objets pour le plaisir et la satisfaction des hommes», a indiqué Caitlin Roper du groupe féministe Collective Shout.

«L’humour pro viol banalise les crimes de violence commis contre les femmes et réduit un problème mondial qui affecte des millions de femmes chaque jour», a-t-elle poursuivi.

En réponse aux messages de Caitlin, la compagnie CafePress a incité la jeune femme à rediriger ses énergies ailleurs et à remplir un rapport de plainte officiel plutôt que d’utiliser la plateforme Twitter.

CURB, une organisation qui a pour but d’abolir la traite de personnes et le commerce du sexe dans les Caraïbes, a également envoyé un message à la compagnie via Twitter.

«N’y a-t-il pas de code de déontologie qui existe pour empêcher les commerçants de développer des slogans qui favorisent la #pédophilie?» a écrit CURB.

 

http://www.journaldequebec.com

Le téléphone intelligent, nouvel assistant ou espion des consommateurs?


En plus d’être envahi par la publicité, nous devenons nous-même des informateurs, sans le savoir, bien sûr, pour augmenter la visibilité des magasins et de leurs publicités
Nuage

 

 

Le téléphone intelligent, nouvel assistant ou espion des consommateurs?

 

Quoique pratiques, certaines nouvelles technologies peuvent être de... (PHOTO FREDERIC J. BROWN, ARCHIVES AFP)

Quoique pratiques, certaines nouvelles technologies peuvent être de véritables traceurs d’habitudes d’achat.

PHOTO FREDERIC J. BROWN, ARCHIVES AFP

Delphine PAYSANT
Agence France-Presse
CANNES

Il vous suit partout, il rassemble vos informations personnelles, vous le consultez en permanence. Y compris pendant vos emplettes. Le téléphone intelligent, via des applications innovantes, tend à devenir un véritable assistant de magasinage, mais peut aussi se transformer en espion de vos habitudes d’achat.

Longtemps, les téléphones intelligents ont été craints par les distributeurs, qui redoutaient de voir le consommateur s’en servir en magasin, par exemple pour comparer les prix via internet… et aller acheter ailleurs.

Après avoir cherché à bloquer son influence, notamment en brouillant le WiFi en boutique, ils le voient désormais davantage comme une opportunité.

«Le smartphone est un outil puissant. C’est un peu comme une extension de nous-mêmes, et en cela, c’est aussi un bon moyen pour les marques de dialoguer avec leurs clients», explique Mathieu Genelle de l’agence française Publicis Shopper.

C’est pourquoi les grandes enseignes et centres commerciaux offrent désormais le WiFi à leurs clients. Cela leur facilite la vie, par exemple via des applications de localisation de magasins ou même de produits.

Grâce aux téléphones intelligents, certaines enseignes en France, comme Auchan, proposent ainsi de payer directement ses achats sans passer en caisse. D’autres, comme Leclerc, permettent de comparer les prix ou de rassembler dans le téléphone intelligent tous les avantages des cartes de fidélité.

Enfin, le téléphone portable permet aux clients de communiquer directement avec le magasin, soit en appelant un vendeur pour des renseignements (Apple Store), soit en laissant son avis sur le service ou un produit.

Mais au-delà de l’aide qu’elles apportent aux consommateurs, ces nouvelles applications peuvent fournir des mines d’informations pour les distributeurs.

Pour les aider à améliorer leur service ou leur magasin, mais aussi pour collecter des informations sur leurs clients.

«La collecte des données clients («big data») est un des gros enjeux du commerce de demain. Elle peut permettre de faire progresser les ventes de 49%», estime Mall Connect.

Cette société néerlandaise, qui présentait son application lors du Mapic, salon de l’immobilier commercial qui se tenait cette semaine à Cannes, propose une solution permettant aux enseignes d’interagir en permanence avec les consommateurs.

Traceur d’habitudes d’achat 

Pratiques, certaines de ces nouvelles technologies peuvent être de véritables traceurs d’habitudes d’achat.

Ainsi, elles proposent systématiquement de se géolocaliser, ou de se créer des comptes clients directement à partir de Facebook. Une façon de faire gagner du temps aux consommateurs, mais aussi de connaître beaucoup de leurs informations personnelles.

«Le WiFi et toutes les technologies mobiles qui y sont associées sont un bon moyen pour les enseignes de voir où sont leurs clients, quels sont leurs loisirs, etc», explique Bill McCarthy, CEO de Shoppertrack, application britannique qui permet de suivre les consommateurs dans leur parcours d’achat.

Plus espionnant encore : les beacons, de petites balises installées dans les magasins qui permettent via le Bluetooth des mobiles de communiquer directement avec les consommateurs et de suivre leurs déplacements.

Les utilisations de ces balises sont multiples, comme l’accueil personnalisé en magasin ou l’aide à la localisation d’un produit.

Pour le distributeur, elles servent aussi à collecter des informations précieuses, mesurer l’impact d’une stratégie marketing ou repérer les zones dans lesquelles les clients passent le plus de temps.

«Ces technologies transforment les visiteurs anonymes de vos magasins en clients que vous connaissez parfaitement et avec lesquels vous pouvez communiquer directement», vantent les concepteurs de ShopperTrack et de Mall Connect.

Mais elles peuvent aussi servir pour du marketing direct, à savoir envoyer des promotions sur votre téléphone intelligent chaque fois que vous passez à côté d’un magasin.

Des armes à double tranchant pour les consommateurs qui peuvent être informés d’un bon plan autant que bombardés de publicités inutiles et intrusives.

Pour éviter ces écueils, certains magasins planchent déjà sur des applications qui limitent les promotions aux enseignes ou aux produits choisis par les consommateurs afin que ces technologies ne se transforment pas en pourvoyeuses de pourriels.

http://techno.lapresse.ca/

Musique, Danse : Vous n’avez pas le sens du rythme ?


Si vous n’ arrivez pas à danser, taper dans les mains pour suivre le tempo, c’est peut-être une forme de surdité
Nuage

 

Musique, Danse : Vous n’avez pas le sens du rythme ?

 

© nikkytok – Fotolia.com

Des chercheurs canadiens mettent en évidence la possibilité de surdité rythmique chez des gens qui n’arrivent pas à bouger en rythme.

Tout le monde n’est pas capable de bouger en rythme sur une musique. Pour certaines personnes, la cause est une surdité rythmique. Dans les universités McGill et de Montréal au Canada, des chercheurs ont montré que ce trouble (qui reste très rare) perturbe essentiellement la façon dont une personne synchronise ses mouvements avec les sons qu’elle entend.

« Nous avons examiné la capacité à suivre le rythme, à trouver une impulsion régulière et à bouger en fonction de celle-ci chez des personnes qui ont du mal à suivre un rythme dans leurs activités de tous les jours, comme l’écoute de la musique et la danse » a expliqué Caroline Palmer, professeure de psychologie à l’Université McGill.

Incapables de suivre le tempo

Son équipe a comparé deux personnes atteintes de cette surdité à 32 sujets témoins dont l’âge et le niveau d’éducation étaient comparables. Tous étaient capables de taper des mains régulièrement en l’absence de tout son. Cependant, lorsque celles atteintes de surdité devaient bouger en suivant le rythme, il y avait un déficit comparativement au groupe témoin. Elles ne suivaient pas non plus le tempo de façon systématique, sautant parfois plusieurs mesures

. « L’épreuve la plus difficile a été de battre la mesure en suivant un métronome dont le tempo devenait soudainement plus rapide ou plus lent » souligne la chercheuse.

Pour les scientifiques,  » la surdité rythmique est un problème lié à la façon dont les rythmes biologiques internes s’adaptent aux modifications sonores dans l’environnement ou se conjuguent à ces dernières, et qui permet à la plupart des gens de danser, de patiner avec un partenaire, et de bouger la tête en cadence en écoutant une chanson. »

http://www.medisite.fr

Pologne Winnie l’ourson est jugé «inapproprié»


Je trouve des fois que les adultes vont chercher un peu trop loin ce qui pourrait  »traumatiser » les enfants. Je suis sûr que ceux qui ont vécu avec ce personnage n’ont jamais paniqué parce qu’il n’avait pas de pantalon et on ne se posait pas de question non plus sur l’absence d’organes génitaux. D’ailleurs, il est jaune et se promène sur deux pattes et a un gilet qui avec les années est toujours propre et intact.
Nuage

 

Pologne Winnie l’ourson est jugé «inapproprié»

TUSZYN, Pologne – Les habitants d’une petite ville de Pologne ont refusé que Winnie l’ourson devienne la mascotte d’un parc de jeux pour enfants, jugeant que le célèbre petit ourson est «inapproprié».

«Le problème avec cet ours est qu’il n’a pas une tenue complète», a indiqué le conseiller municipal de la ville de Tuszyn, Ryszard Cichy. «Il est à moitié nu ce qui est totalement inapproprié pour des enfants», a-t-il ajouté.

Un autre conseiller a suggéré que Winnie ne porte pas de pantalon «parce qu’il n’a pas de sexe. C’est un hermaphrodite».

Sur ce point, une autre conseillère a d’ailleurs insinué que l’auteur du célèbre conte pour enfants, Alan Alexander Milne, aurait «coupé les testicules de son ours avec son rasoir parce que lui-même avait des problèmes d’identité». «Imaginez, c’est très perturbant!», s’est-elle écriée en plein conseil municipal.

Les propos tenus lors de ce conseil ont été enregistrés et transmis à la presse locale, a rapporté le journal le Croatian Times.

Le conte Winnie l’ourson est inspiré de la véritable histoire de Winnie, un ours noir orphelin dont la mère avait été tuée par un chasseur en Ontario. Recueilli en 1914 par le lieutenant Harry Colebourn, de l’armée canadienne, il est alors baptisé Winnie en l’honneur de la ville de Winnipeg, où vivait le lieutenant avant la guerre.

Winnie devient le fidèle compagnon de Colebourn, il divertit les troupes et il l’accompagne même en Grande-Bretagne. Le lieutenant en fera don au zoo de Londres, où il finira ses jours et mourra en 1934.

À Winnipeg, on trouve dans le parc Assiniboine une galerie dédiée au célèbre ourson. Une statue de bronze du lieutenant Colebourn avec son fidèle Winnie trône d’ailleurs sur le terrain de jeux du parc.

http://www.journaldequebec.com/

Mes pieds sont crevassés : comment réagir ?


Les pieds, c’est mal aimés ! C’est une des parties du corps qu’on ne prend pas toujours le temps d’être aux petits soins. Pourtant, ce sont eux qui nous transportent, qui supportent notre poids. Quand des crevasses se forment, s’ils ne sont pas soignés, elles empirent et peuvent provoquer des infections
Nuage

 

Mes pieds sont crevassés : comment réagir ?

 

Les crevasses aux pieds, un problème fréquent, surtout en hiver.

Que se passe-t-il ? Comment guérir des crevasses aux pieds ?

            Comment les crevasses se déclarent-elles ?

            A l’origine d’une crevasse, on trouve une peau trop sèche sur la plante des pieds. Ce n’est pas rare. La peau à cet endroit est en effet exposée à de nombreuses agressions, surtout si l’on a l’habitude de marcher pieds nus. En revanche, elle est rarement hydratée – mettre de la crème sous ses pieds peut faire glisser !

            Or, cette peau sèche est aussi exposée à des pressions très intenses puisqu’elle supporte tout le poids de notre corps. Et la pression augmente encore quand on marche ou que l’on court.

            Résultat : de temps en temps la peau cède, et les crevasses apparaissent. La plupart du temps elles ne sont que superficielles, et la gêne est surtout esthétique. Mais si la peau est profondément crevassée, il peut y avoir des douleurs intenses, et surtout il y a un risque d’infection.

            Comment prévenir les crevasses ?

            En prenant bien soin de ses pieds, il est possible d’empêcher les crevasses d’apparaître :

          • Evitez les bains très longs et à l’eau chaude, ils dessèchent la peau.

        • Séchez soigneusement vos pieds au sortir du bain ou de la douche.

      • Hydratez vos pieds à l’aide d’une crème spécifique. Celles-ci sont très riches ; appliquez-les généreusement le soir, enfilez ensuite une paire de chaussettes lâches, et laissez agir pendant la nuit…

    • Poncez régulièrement vos pieds pour éviter que les peaux mortes ne s’accumulent. Il existe de nombreux produits spécifiques pour les pieds, mais une bonne vieille pierre ponce peut aussi rendre bien des services.

  • Portez des chaussures confortables, qui soutiennent votre talon (pas de ballerines, tongs, etc.). Ainsi votre pied s’étalera moins dans la chaussure, et votre peau subira moins de pression.

Et une fois que les crevasses sont là ?

Si vous n’avez pas entendu ces conseils à temps, ou que les crevasses sont apparues malgré tout, il reste des solutions. De nombreuses crèmes peuvent être achetées en pharmacie pour hydrater la peau et encourager la cicatrisation des crevasses.

Cependant, si la crevasse est profonde, que vous avez mal ou que vous saignez, ne tardez pas à vous adresser à un podologue ou à votre médecin traitant. Ils pourront vous conseiller des produits pour éviter les infections.

Comme pour tout ce qui concerne la santé des pieds, les personnes diabétiques doivent être particulièrement attentives et soigneuses, parce que le diabète peut accélérer l’apparition de complications. Au moindre signe, montrez vos pieds à votre médecin ou à votre podologue !

http://www.e-sante.fr/