Le Saviez-Vous ► L’ikizukuri 活き造り ou l’art de servir du poisson presque vivant


Je me souviens d’avoir vu un documentaire à la télévision, il y a peut-être environs 40 ans, encore plus glauque que cette assiette de poisson, C’est impressionnant, le poisson semble vivant au moment de servir, mais il ne l’est pas, cependant, je trouve quand même cela très cruelle, car au moment d’enlever les écailles, il est bien vivant
Nuage

 

Le Saviez-Vous ► L’ikizukuri 活き造り ou l’art de servir du poisson presque vivant

Source photo : Blog « L’écureuil volant dans l’espace »

Au restaurant, si un client  recevrait un poisson vivant dans son assiette, le serveur se ferait engueuler comme du poisson pourri car ce n’est pas dans nos mœurs a priori de manger des animaux vivants.

En Chine néanmoins, cela ne consterne personne puisque le poisson qui bouge encore est un signe de fraicheur et de qualité. Lorsqu’il est servi dans les restaurants, les chefs ne se la coulent pas douce, mais se donnent beaucoup de mal pour que la bouche de l’animal bouge encore lorsqu’il est présenté au client. Si l’on sert un poisson immobile dans l’assiette, le consommateur chinois ne peut pas savoir depuis quand le poisson a été tué et, par conséquent, refusera de le manger. En effet, lorsque l’on achète des crevettes en Chine, on a l’impression de revenir de la pêche avec le seau d’eau et l’épuisette.

Plusieurs vidéos circulent sur la toile montrant l’adresse des chefs chinois (et parfois japonais, car cette coutume est également présente dans certaines régions du Japon) et leurs efforts pour maintenir le corps de l’animal le plus souple possible lors de l’entier procès de préparation afin de pouvoir présenter dans l’assiette un poisson QUI BOUGE.

 

 

Mais bien que le poisson bouge, il n’est pas vivant. Oui, vous avez bien lu : PAS vivant. En fait, le cœur et les entrailles sont enlevés, mais vu que la cuisson est très rapide, tous les nerfs ne se sont pas encore relâchés et c’est ce phénomène qui permet au corps désormais dépourvu de vie de se mouvoir.

Alors, lors de votre prochain voyage en Chine, ne soyez pas émerveillé(e)s si le poisson se met à parler ou à danser dans l’assiette, c’est normal et ça s’appelle l’ikizukuri.

Andreea

Réf  :  http://lespecheresses-lemag.com

 

2 réponses à “Le Saviez-Vous ► L’ikizukuri 活き造り ou l’art de servir du poisson presque vivant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s