Quand des enfants du tiers monde lisent les problèmes des occidentaux, ces derniers ne semblent soudain plus vraiment être des problèmes…


On se plaint souvent le ventre plein, de nos petits inconvénients de notre petite vie … Alors que dans les pays en voie de développement, ils auraient toutes les raisons pour nous juger ingrats avec nos petites misères
Nuage

 

Quand des enfants du tiers monde lisent les problèmes des occidentaux, ces derniers ne semblent soudain plus vraiment être des problèmes…

 

 

Vous connaissez sûrement les « problèmes de riches ». Si vous vivez dans un pays occidental, vous être probablement coupable d’avoir prononcé l’une ou l’autre de ces phrases, pour une raison ou une autre…

Bien sûr, les petits inconvenants peuvent parfois ruiner notre journée. Mais avec un peu de perspective, avoir des sièges en cuir froids quand vous entrez dans votre voiture en hiver n’est pas la fin du monde. Par contre, ne pas avoir accès à de l’eau salubre, c’est une toute autre histoire.

Et c’est pour bien montrer ce que le mot « problème » signifie vraiment que Water Is Life a lancé la campagne vidéo “First World Problems Anthem”, que voici.

Cette vidéo présente simplement des personnes venant de pays défavorisés qui lisent des tweets portant le hashtag #FirstWorldProblems (en français : « problèmes d’occidentaux » ou #ProblèmesDeRiches ). Ce contraste terrible par son absurdité risque de faire paraître la file d’attente au Starbucks un petit peu plus supportable…

http://www.demotivateur.fr/

9 réponses à “Quand des enfants du tiers monde lisent les problèmes des occidentaux, ces derniers ne semblent soudain plus vraiment être des problèmes…

    • Bien tu sais, je crois que même si on ne peut pas faire quelque chose de concret pour eux a cause de nos moyens, juste le fait de savoir que cela existe, et de faire des petits quelques choses pour les moins nantis que l’on croise est déjà un petit pas .. comme quand tu as aider des gens

      • Bien sur , mais c’est tellement peu au regard de ce que ces personnes vivent ….Il est vrai qu’à chaque fois que j’aide d’une façon ou d’une autre quelqu’un qui en a besoin , je me dis que je pourrais être à sa place …( Parfois je l’ai été ) ..Mais là ..

        • c’est aussi, un regard sur nos besoins … la publicité qui est partout qui nous crée ces besoins .. on panique quand cela ne fonctionne pas toujours comme nous voulons .. nous ne contentons pas ce que nous avons, mais nous voulons toujours plus ..

          • Je crois qu’il arrive un moment dans la vie ( ma vie en tout cas ) où on se contente de ce qu’on a , on a appris où sont les choses importantes ( le bonheur de l’enfant ,sa santé ….)…..Depuis que je suis divorcé , vis seul , j’en suis encore plus conscient : Je gère ma vie en assumant ma maladie , mes moyens financiers etc…..Même si çà ne parait pas évident à ceux qui me lisent ; je positive ,relativise…..Avant , mon ex. en voulait toujours plus et je n’étais plus MOI.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s