Des satellites découvrent cinq villages indigènes cachés dans la forêt d’Amazonie


Je ne sais pas, si rechercher des peuples indigènes de l’Amazonie qui vivent à l’écart de la modernité peut vraiment les protéger Peut-être pour un temps contre la déforestation, mais des trafiquants, ils sont partout et tenaces
Nuage

 

Des satellites découvrent cinq villages indigènes cachés dans la forêt d’Amazonie

 

village indigène forêt amazonie

Crédits : DigitalGlobe

En utilisant les images acquises par plusieurs satellites, des chercheurs américains ont réussi à localiser et à étudier cinq villages indigènes cachés dans la forêt amazonnienne. L’existence de ces villages, totalement coupés du monde extérieur, n’avait jusqu’ici jamais pu être confirmée.

La forêt amazonienne abrite une douzaine de tribus indiennes, vivant totalement isolées du reste du monde. Des populations menacées tout à la fois par les trafiquants de drogue qui y trouvent également refuge, la déforestation sauvage et les constructions d’autoroutes.

Or, pour améliorer la protection de ces populations, la priorité est d’abord d’être capable… de les localiser. Si jusqu’ici, les lieux d’habitation de ces populations étaient détectés par de laborieux survols d’avions, un nouveau procédé vient de faire ses preuves : le survol et la détection par satellite.

En effet, dans une étude publiée le 4 novembre dans la revue Royal Society Open Science sous le titre « Remote sensing and conservation of isolated indigenous villages in Amazonia », des chercheurs annoncent avoir utilisé les images receuillies par les satellites WorldView et GeoEye pour confirmer la localisation de cinq village indiens situés près de la frontière entre le Brésil et le Pérou, lesquels avaient été précédémment aperçus lors de survols d’avions.

En analysant les images receuillies par ces satellites entre 2006 et 2013, les chercheurs ont également pu étudier la croissance démographique récente de ces villages. Ils ont notamment constaté que la densité de population dans ces villages isolés était 10 fois supérieure à celle observée dans les autres villages indigènes de la région qui sont en relation avec le monde extérieur.

Pour quelle raison ? Selon les auteurs de l’étude, cela pourrait s’expliquer par le fait que ces populations isolées ne disposent pas des outils nécessaires pour défricher efficacement la forêt (machettes, etc), ce qui les conduirait à habiter sur des lieux de vie à faible superficie. Cette forte concentration de population pourrait également être justifiée par le besoin de vivre proche les uns des autres, afin de pouvoir se défendre en cas d’attaques extérieures.

http://www.journaldelascience.fr

6 réponses à “Des satellites découvrent cinq villages indigènes cachés dans la forêt d’Amazonie

  1. Mon avis c’est que ces mieux de les laisser tranquilles car la civilisation va leur amener des maladies contre lesquelles leur corps ne sait pas se défendre et puis parès c’est l’alcool, l’oisiveté et la décadence.
    Bises

    • en principe d’après ce que j’ai déjà lu il y a des lois pour empêcher des les protéger sauf des personnes spécifiques sans pour autant trop s’imposer mais oui, cela doit avoir des ratés

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s