Les bienfaits du ronronnement du chat, sur lui, et sur nous


On s’intéresse beaucoup au ronronnement des chats ! Comment expliquer ce phénomène qui en plus a un son tout à fait apaisant pour le maitre que pour le chat.
Nuage

 

Les bienfaits du ronronnement du chat, sur lui, et sur nous

 

Apaisante musique, moyen de communication, signe de plaisir mais aussi parfois de douleur, le ronronnement du chat n’a pas finit de nous livrer ses mystères. Mais pourquoi le chat ronronne-t-il ? Que signifient ses ronrons et quels sont les bienfaits du ronronnement du chat sur nous autres humains ?

Docteur vétérinaire et journaliste, Laetitia Berlerin, notre Miss Véto, nous en dit plus sur les secrets des ronrons et de la ronronthérapie.

Un signe de joie ou… de douleur !

Premier son émis par le chaton (dès 2 jours d’âge), le ronronnement est un moyen de communication apaisant et inné entre la chatte et ses petits.

Il persiste plus ou moins chez l’adulte et serait d’autant plus présent que le chat est proche de l’homme. Les chats qui ont grandi avec des enfants câlins ou qui ont été élevés au biberon sont de vraies « locomotives ». Ronronner est à l’évidence un signe de bien-être et de plaisir chez le chat mais pas seulement ! Un chat blessé ou très malade, une chatte mettant bas peuvent ronronner car ce murmure particulier est déclenché par une émotion intense, qu’elle soit agréable ou non.

Comment le chat ronronne-t-il ?

Le mécanisme précis du ronronnement est une énigme qui a de tous temps passionné les chercheurs. Des théories aussi fantaisistes les unes que les autres ont été avancées. Selon les dernières études, ce son attendrissant serait dû à des mouvements d’air lors des ouvertures et des fermetures de la glotte, elles mêmes déclenchées par les muscles du larynx. Et non pas à un organe spécial « moteur à ronrons » !

Le chat domestique n’est pas le seul à ronronner, beaucoup de félins sauvages en sont capables : serval, puma, ocelot, guépard… Le plus puissant est celui du puma qu’on dit entendre à plusieurs kilomètres à la ronde !

Une musique thérapeutique

Comme caresser un chat, l’entendre ronronner aurait chez nous des effets relaxants similaires à ceux qu’apporte la méditation. Mais cette douce musique a aussi et surtout un effet positif chez celui qui l’émet !

Selon certains scientifiques, le ronronnement stimulerait chez le chat la production d’endorphines, ces hormones du bien-être qui diminuent les sensations douloureuses. Pour d’autres, les vibrations produites favoriseraient la croissance des os et leur consolidation après une fracture.

Un ronronnement au pouvoir guérisseur ? Voilà le secret des 9 vies du chat !

http://wamiz.com/

Une réponse à “Les bienfaits du ronronnement du chat, sur lui, et sur nous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s