Il y aurait bien une vie après la mort


A-t-on prouvé scientifiquement qu’il y a une vie après la mort ? Il semble que certains scientifiques en soient, de plus, en plus, convaincus. Car, des personnes interrogées ont pu donner des détails assez précis durant 3 minutes alors que techniquement le cerveau s’éteint généralement dans les 20 à 30 secondes après que le coeur a cessé de battre. Mais ce qui vient après la mort, personne n’est revenu nous raconter. Enfin, moi, je crois qu’il y a bel et bien une vie après la mort, mais je ne crois pas aux revenants qui viendraient nous hanter
Nuage

 

Il y aurait bien une vie après la mort

 

Des scientifiques ont mené une étude sur la vie après la mort. – K.Porter/AP/SIPA

Anissa Boumediene

Être conscient après la mort, c’est désormais du domaine du possible selon une équipe de scientifiques de l’Université de Southampton, au Royaume-Uni. Durant quatre ans, ils ont mené une étude sur 2.060 patients ayant subi un arrêt cardiaque.

Une étude dont les résultats surprenants révèlent que près de 40% des survivants ont décrit une sensation étrange de conscience alors qu’ils étaient en état de mort clinique, avant que leur cœur se remette à battre. Selon les experts, même quand le cerveau a cessé de fonctionner et que le corps est cliniquement mort, la conscience peut se poursuivre. 40% de ceux qui ont survécu à leur arrêt cardiaque évoquent d’ailleurs une sensation étrange de conscience.

Conscient même en état de mort clinique

«Les preuves suggèrent que, dans les premières minutes après la mort, la conscience n’est pas annihilée. Nous ne savons pas si elle s’estompe ensuite mais directement après la mort, la conscience n’est pas perdue», explique au Daily Mail le Dr Sam Parnia, qui a mené cette étude.

Les scientifiques ont notamment recueilli le témoignage d’un Britannique, un travailleur social âgé de 57 ans qui, alors qu’il était en arrêt cardiaque, explique avoir quitté son corps et assisté à sa résurrection depuis le coin de la pièce. L’homme, en état de mort clinique pendant trois minutes, a ensuite été capable de raconter de manière assez détaillée les soins qu’il a reçus et le bruit des machines autour de lui.

Des souvenirs réels

Pourtant, «nous savons que le cerveau ne peut pas fonctionner quand le cœur a cessé de battre», rappelle le Dr Parnia. «Mais dans ce cas, l’état de conscience semble s’être poursuivi durant les trois minutes où le cœur du patient avait cessé de battre, alors que le cerveau «s’éteint» généralement dans les 20 à 30 secondes après que le cœur a cessé de battre», explique-t-il.

Les résultats de l’étude sont donc «importants», sachant que jusqu’à présent, les médecins «supposaient que les expériences relatées de vie après la mort étaient en réalité des hallucinations survenant soit avant que le cœur se soit arrêté, soit après que le cœur a été redémarré avec succès», poursuit-il, mais pas une expérience correspondant à des «événements réels lorsque le cœur du patient ne battait plus». D’autant que dans le cas présent, «les souvenirs racontés étaient compatibles avec les faits», déclare le scientifique.

39% des patients interrogés dans le cadre de l’étude se rappellent avoir eu conscience de ce qui leur arrivait, sans pour autant se souvenir des moindres détails. 

«La mort n’est pas un moment précis mais un processus potentiellement réversible, qui survient après une maladie grave ou un accident et qui fait que le cœur, les poumons et le cerveau cessent de fonctionner. Lorsque l’on tente d’inverser ce processus, on parle d’«arrêt cardiaque. Mais si on n’y parvient pas, on parle de mort», conclut le Dr Parnia, qui rappelle qu’avec cette étude, les scientifiques ont voulu analyser «objectivement» ce qui se passe après la mort.

http://www.20minutes.fr/

 

Le Dr Parnia (Daily Mail)

Ressusciter les morts?

Ce médecin avait déjà déclaré en 2013 qu’il souhaitait un jour grâce à ses recherches réanimer des gens 12h, voir même 24h après leur mort clinique.

«Vous pourriez appeler cela une résurrection, si vous voulez. Mais j’aime l’appeler la science de réanimation », avait-t-il déclaré dans une entrevue au Daily Mail.

(archives, Fotolia)

La technique que ce médecin préconise est de préserver le plus possible le corps, en le gardant au frais. Cela permet de mieux conserver les cellules du cerveau tout en préservant un taux maximal d’oxygénation dans le sang. En refroidissant le corps, mais surtout pas en le congelant, permet d’acheter du temps afin de réanimer le cœur.

Il recommande: si un de vos proches fait un arrêt cardiaque, appelez le 9-1-1 et tout de suite après, couvrez le corps de sacs de légumes surgelés, en tentant des manœuvres de réanimations.

 

http://tvanouvelles.ca/

3 réponses à “Il y aurait bien une vie après la mort

  1. Si je ne me trompe , j’ai déjà entendu parler de cas de mort où le défunt est  » revenu  » en disant avoir assisté à ce qui se passait autour de son corps…..( on parle même d’un « lien  » entre le corps inerte et le  » fantôme  » ……Est ce que c’est vraiment de la vie ? une résurrection ?
    En tous cas , moi , il n’en est pas question : Je veux qu’on m’incinère et surtout ne jamais revenir !!!!!

    • oui mais la il s’agit de mort clinique qu’il est revenu sinon il aurait été mort et selon l’hypothèse, il serait vivant ailleurs mais pas matériellement vivant sur terre

  2. La mort imminente , c’est l’expression que je cherchais :

    Issue d’une famille hindouiste traditionnelle, elle était atteinte d’un cancer et en lutte depuis 4 ans, quand arriva normalement ce qui devait être la fin. Elle plongea dans un coma profond et a vécu une expérience de NDE (New Death Experience), c’est à dire en Français de mort imminente.

    Comme d’autres qui ont vécu ce type d’expérience, elle a ressenti à ce moment un amour inconditionnel l’envelopper et une vrai libération. Elle a vu certaines personnes de son entourage décédées également.

    La sortie de coma:

    Mais ce qui est le plus extraordinaire, c’est que contre tout attente (le médecin était persuadé qu’elle ne passerait même pas la nuit), elle senti qu’elle avait le choix de retourner dans son corps, de guérir et d’accomplir une mission. C’est ce qu’elle fit.

    Au retour dans la vie, elle raconta ce qui c’était passé et reconnu instantanément le médecin qu’il l’avait soigné, alors qu’elle ne l’avait jamais vu. Elle dit qu’elle était guéri, ce que bien sûr les médecins ne pouvaient pas croire.

    Guérison inexpliquée

    Comme elle l’annonça à son retour de coma, elle guérit d’une manière spectaculaire en quelques jours. Au bout de seulement 15 jours tous les diagnostics sont formels : il n’y a plus aucune trace de son cancer !

    Les médecins ne peuvent expliquer d’une manière rationnelle comment elle a pu guérir de son cancer, normalement incurable. Sans compter que tout ce qu’elle a vu pendant son coma profond, et qu’elle a raconté et qui pouvait être vérifié, laisse perplexe aussi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s