Les différents visages de l’acné


Je n’ai jamais eu d’acné, mais je sais que ceux qui ont eu cette maladie de peau, plusieurs l’ont mal vécu. Généralement, cela apparait a l’adolescence et se résorbe avec les années. Cependant, des formes d’acné sont plus graves et demande des soins médicaux
Nuage

 

Les différents visages de l’acné

 

Nodules, boutons noirs, blancs, rouges… L’acné peut prendre différentes formes.

Disgracieuse, gênante voire handicapante, l’acné apparaît principalement à l’adolescence et tend ensuite à disparaître.

Les origines de l’acné

Les follicules pilo-sébacés sont à l’origine des poils et des glandes sébacées.

La fonction de ces dernières est de sécréter du sébum (fluide protecteur de la peau) sous l’influence des hormones masculines (androgènes).

Une histoire d’hormonesIl arrive que les glandes sébacées réagissent de façon excessive aux hormones et produisent trop de sébum. Résultat, la peau est trop grasse, particulièrement au niveau du nez, du front et du cuir chevelu. Parallèlement, les cellules du follicule pilo-sébacé (normalement renouvelées et éliminées à la surface de la peau) se mettent à proliférer, jusqu’à obstruer l’ouverture du follicule et le canal de la glande sébacée.

Bouton noir et bouton blanc, quelles différences ?La fonction de la glande sébacée est de sécréter du sébum (fluide protecteur de la peau) sous l’influence des hormones masculines (androgènes). Le sébum, déjà produit en excès et qui ne peut plus s’évacuer, forme alors ce que l’on appelle le bouton noir (comédon ouvert) ou le point blanc (comédon fermé ou microkyste). Ce processus correspond à l’acné rétentionnelle.

L’acné rétentionnelle

Cette forme d’acné se caractérise donc par la présence de nombreux comédons localisés sur le nez, les joues, le front, et parfois aussi sur les épaules, les pavillons des oreilles.

L’acné inflammatoire ou papulo-pustuleuse

Une fois formés, les comédons deviennent le siège d’une inflammation, principalement causée par la présence d’une bactérie dans le follicule pilo-sébacé. Surviennent alors des boutons rouges ou papules et des boutons rouges à tête blanche ou pustules. Papules et pustules coexistent généralement sur le visage, la poitrine et les épaules.

L’acné polymorphe

Ce type d’acné caractérise les personnes qui présentent les deux formes d’acné décrites ci-dessus : acné rétentionnelle et acné inflammatoire. C’est la forme la plus courante. Autrement dit, les personnes qui ont de l’acné présentent généralement des boutons noirs, des points blancs, des boutons rouges et des pustules. Les formes graves de l’acné

A côté de ces formes habituelles d’acné, il existe deux formes graves (acné nodulaire et acné conglobata) caractérisées par la formation de nodules (gros boutons durs sous la peau) ou d’abcès. Ces types d’acné laissent souvent des cicatrices. Et enfin, l’acné fulminante, très rare, évoluant vers des ulcérations.

On peut retenir que l’acné est une maladie de la peau qui, si elle est intense et gênante, nécessite de consulter un dermatologue pour mettre en place un traitement adapté, même si l’acné tend naturellement à disparaître avant l’âge de 20 ans.

par Isabelle Eustache

Sources : ExPeau Acné, Campagne de sensibilisation 7-8 octobre 2008.

http://www.e-sante.fr/

Une réponse à “Les différents visages de l’acné

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s