Washington DC accepte à contre-coeur le port d’armes en public


Interdire les armes à feu serait aux États-Unis contre la Constitution Américaine. Pourtant, Washington a pu baisser les crimes violents grâce a cette interdiction. Mais, il semble qu’il est plus important d’avoir une arme sur soi que de baisser la criminalité relier à ces armes
Nuage

 

Washington DC accepte à contre-coeur le port d’armes en public

 

Actuellement, 44 des 50 États américains permettent à... (Photo: Reuters)

Actuellement, 44 des 50 États américains permettent à la population de porter des armes à feu en public.

Photo: Reuters

Agence France-Presse

Les conseillers municipaux de la capitale fédérale américaine Washington DC ont voté mardi à l’unanimité mais à contre-coeur une nouvelle loi qui autorise les habitants et visiteurs à porter des armes dans la rue, à condition qu’elles ne soient pas visibles.

Cette mesure a été adoptée pour remplacer une règlementation ancienne interdisant le port d’armes en public, une loi qui a été jugée contraire à la Constitution américaine par un juge fédéral au mois de juillet.

«On n’a vraiment pas envie de permettre qu’il y ait plus d’armes dans le District de Columbia, mais nous savons tous que nous devons nous plier à ce que le tribunal a décidé», a réagi la conseillère Muriel Bowser, qui est la mieux placée pour devenir la nouvelle maire de la ville aux élections de début novembre.

Le juge Frederick Scullin avait estimé en juillet que l’interdiction du port d’armes à feu à Washington par un particulier hors de son domicile, loi la plus restrictive de tous les États-Unis, ne respectait pas la Constitution américaine.

En vigueur depuis 1975, cette loi visait à endiguer une croissance vertigineuse du nombre d’homicides dans la capitale et avait permis de faire baisser efficacement le nombre de crimes violents par arme à feu. Washington a été le théâtre d’une centaine de meurtres l’année passée, un chiffre bien moins important que par le passé.

La législation dans cette ville contraindra toutefois les personnes souhaitant porter des armes à feu en public à demander au préalable un permis, et elles devront pouvoir justifier auprès de la police qu’elles ont de bonnes raisons d’en porter.

Porter des armes restera aussi interdit dans les écoles, les hôpitaux, les bâtiments du gouvernement, les transports en commun, les enceintes sportives et à moins de 300 mètres de toute personnalité protégée par la police.

La ville de Washington est située entre les États de Virginie, qui autorise les gens à porter des armes à feu en public, et du Maryland, qui dispose de règles plus strictes en la matière.

Actuellement, 44 des 50 États américains permettent à la population de porter des armes à feu en public.

http://www.lapresse.ca/

3 réponses à “Washington DC accepte à contre-coeur le port d’armes en public

  1. Je ne comprends pas que le port d’arme à feu en public soit autorisé pour n’importe qui ! Déjà les bavures policières sont assez fréquentes alors….Je ne sais pas exactement ce qu’il en est en France , mais je ne pense pas que ce soit autorisé aussi facilement….

Répondre à Leodamgan Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s