Facebook Des confidences qui peuvent vous nuire


Que ce soit public ou confidentiel, il est préférable d’éviter de mettre des photos ou des statuts, qu’on ne voudrait pas que tout le monde puissent voir. Car même confidentiel, ils peuvent être téléchargés par des personnes  »amies » puis partager ou du moins informer des tierces personnes qui n’ont pas accès
Nuage

 

Facebook

Des confidences qui peuvent vous nuire

 

Vous lui racontez vos états d’esprit souvent sans aucune retenue, vous lui montrez des photos ou en maillot de bain ou de votre soirée bien arrosée et vous l’informez des lieux que où vous vous rendez. Non, il ne s’agit pas de votre meilleur ami, mais bien de Facebook qui fait chaque jour office de confident pour des millions de personnes.

Mais êtes-vous pleinement conscient de ce que vous publiez et surtout à qui vous le montrez? Il semble que certains utilisateurs ne maîtrisent pas parfaitement les paramètres de confidentialité qui permettent de s’adresser à un groupe précis alors que d’autres font carrément le choix de publier statuts et photos en mode «public».

Un test qui en dit long

Équipé d’une tablette numérique, un journaliste de tvanouvelles.ca a fait le test avec des gens rencontrés au hasard dans les rues de Montréal.

Les résultats sont éloquents: en quelques minutes à peine, nous avons trouvé des gens dont le compte Facebook était ou totalement ou en partie ouvert au public.

Parmi eux, une touriste française qui ignorait que l’ensemble de ses statuts et photos était accessible à tous.

«Je pensais que c’était un peu plus sécurisé. Je pensais que c’était plus mes amis qui voyaient ça», a-t-elle dit.

«Moi, je pensais que c’était juste pour les gens que je connais. Il va falloir que je regarde ça», a quant à lui répondu un jeune homme après que nous ayons eu accès à plusieurs de ses photos.

À quel prix?

Bien que ces informations paraissent inoffensives, elles pourraient avoir de fâcheuses conséquences sur votre vie.

Les statuts et les photos que vous avez exposés au monde entier pourraient entre autres nuire à vos chances de décrocher un nouvel emploi et même vous valoir des sanctions dans le cadre de l’emploi que vous occupez déjà.

C’est que les services de ressources humaines n’hésitent pas à scruter à la loupe votre identité virtuelle (lisez notre autre texte) pour en savoir plus à votre sujet.

Quant aux lieux où vous vous identifiez, par exemple lorsque vous êtes en vacances à l’étranger, ils ouvrent toute grande la porte aux voleurs qui chercheraient un endroit désert pour commettre leur crime.

Solution

Il existe pourtant un outil bien simple permettant de vérifier les paramètres de confidentialité de votre compte. En cliquant «voir en tant que» sur votre page personnelle, vous serez en mesure d’afficher votre profil tel qu’il apparaît aux gens qui ne sont pas «amis» avec vous.


(Capture d’écran de Facebook)

Comme il n’est jamais trop tard pour modifier le public auquel s’adresse une publication, vous serez en mesure de faire un tri entre ce que vous laissez visible pour tous et ce que vous réservez pour vos «amis».

Pour le reste, la règle demeure la même: si vous hésitez avant de publier ou une photo ou un statut, peut-être vaut mieux tout simplement vous abstenir.

http://tvanouvelles.ca

2 réponses à “Facebook Des confidences qui peuvent vous nuire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s