Un patient neurovégétatif capable de suivre l’histoire d’un film de Hitchcock


Si vraiment cette expérience exprime qu’une personne en état végétatif peut être consciente de son environnement, il est donc important, de faire attention de ce que l’on dit ou fait autour d’une personne ayant des lésions cérébrales graves
Nuage

 

Un patient neurovégétatif capable de suivre l’histoire d’un film de Hitchcock

 

Cerveau Hitchcock

Photo :  Université de Western Ontario

Certaines personnes considérées comme étant dans un état végétatif sont capables d’avoir des expériences conscientes, montrent des travaux réalisés à l’Université de Western Ontario.

Le Pr Adrian Owen et ses collègues ont utilisé l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle pour enregistrer l’activité cérébrale de 2 patients avec lésions cérébrales et de 12 participants en bonne santé pendant qu’ils regardaient un extrait de 8 minutes du film Bang! You’re Dead d’Alfred Hitchcock..

Ils ont observé qu’un des patients avec des lésions cérébrales, un homme dans la trentaine qui n’avait pas interagi avec qui que ce soit depuis les 16 dernières années, avait une activité cérébrale similaire à celle des participants en santé.

Selon les auteurs, c’est la première fois qu’une étude est capable de montrer qu’un patient considéré comme insensible pouvait suivre et interpréter ce qui se passe dans son environnement.

Le détail de ces travaux est publié dans les annales de l’académie américaine des sciences (PNAS).

http://ici.radio-canada.ca

6 réponses à “Un patient neurovégétatif capable de suivre l’histoire d’un film de Hitchcock

  1. Heuuu…..C’est une impression , sensation que je connais….
    Bien sur , désolé de vous  » raser  » avec çà , mais il s’agit encore d’épilepsie : Lors d’une  » vraie  » crise avec convulsions et perte de connaissance…Je ne peut parler ( si j’essaie , on ne me comprend pas ) ,mais à un moment du malaise , je perçois tout ce qui se passe autour de moi …..C’est angoissant ….Je me souviens d’une fois où le médecin demandait si j’avais bu de l’alcool dans les instants précédents le malaise ….Personne ne savait , et moi je ne parvenais pas à me faire comprendre …..

    Evidemment çà n’a qu’un rapport lointain avec l’histoire de cette personne car , dans mon cas çà ne dure pas très longtemps .
    F.

  2. Oui , c’est ce qui m’angoissait : Je croyais parler , mais les sons que j’émettais étaient incompréhensibles parait il ….Bref , je ne vais pas m’étaler sur le sujet , mais j’ai connu de grandes peurs ( dont celle d’être déclaré mort alors que je n’ étais qu’inconscient ) , mais çà c’était idiot , c’était quand j’étais jeune , au début de mes crises ……

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s