Virus : attention aux lieux publics


L’importance de se laver les mains et qu’un nettoyage des objets dans les lieux publics fréquemment touché aide à diminuer la propagation des virus … C’est important, car on ne sait d’ou viennent les gens, s’ils ont été en contacts avec des malades hautement contagieux Ce petit exercice qu’on fait les scientifiques démontrent bien qu’un virus ne prend pas longtemps a contaminer un endroit de plusieurs étages
Nuage

 

Virus : attention aux lieux publics

 

Photo :  IS/MivPiv

Une personne malade peut contaminer en moins de quatre heures près de la moitié d’un immeuble à bureaux ou d’un hôtel, selon une étude.

Présentée lors d’une réunion de l’American Society for Microbiology, cette étude, pour laquelle on a utilisé un traceur de virus, explique que la contamination d’une seule poignée de porte ou d’un seul dessus de table peut causer la propagation d’un virus en une matinée ou un après-midi.

Ainsi, le virus utilisé dans le cadre de la recherche a été détecté sur 40 à 60 % des personnes présentes et des objets touchés fréquemment dans les bâtiments visés par l’étude, et ce, de deux à quatre heures après que le virus y ait été déposé.

Cependant, selon le chercheur qui a présenté l’étude, Charles Gerba, de l’Université de l’Arizona, le fait de se laver les mains régulièrement et d’utiliser des lingettes désinfectantes contenant des composés d’ammonium quaternaires, connus pour pouvoir combattre des virus comme ceux de la grippe ou les norovirus, réduisait la propagation du virus de 89 à 99 %.

« Les résultats de l’étude nous permettent de conclure qu’on peut rapidement contaminer par des virus des surfaces communes touchées régulièrement, mais qu’une intervention très simple peut vraiment aider à réduire l’exposition au virus », a précisé M. Gerba.

Méthodologie de la recherche

Lors de l’étude, M. Gerba et ses collègues ont utilisé le bactériophage MS-2 plutôt que le norovirus humain, en raison de sa forme, de sa taille et de sa résistance aux désinfectants, qui sont similaires. Le virus était placé dans des immeubles à bureaux, des salles de conférence et des centres de santé au début de la journée, sur une ou deux surfaces touchées régulièrement.

Après un certain temps, qui variait entre deux à huit heures, les chercheurs prenaient ensuite des échantillons de différentes surfaces, comme des interrupteurs électriques, des surfaces de table ou de comptoir, des poignées de cafetières, des robinets, des téléphones, des poignées de porte et de l’équipement informatique, pour ensuite identifier leur provenance avec le traceur de virus.

Les chercheurs ont ensuite recommencé le même processus, mais après avoir fourni au personnel d’entretien et aux employés des lingettes désinfectantes et les avoir informés de la bonne façon de s’en servir.

http://ici.radio-canada.ca

8 réponses à “Virus : attention aux lieux publics

  1. Si  » çà  » continue , on ne pourra plus rien toucher ….Beaucoup de gens sont déjà obsédés par la propreté ….( ce qui ne vaut pas dire que je pense qu’il faut moins se laver lol , ni négliger la propreté de notre environnement )….Mais de là à toujours avoir des lingettes sur soi …..Mieux vaut ne pas sortir !
    Perso , je suis persuadé que les générations suivantes verront leurs organismes s’adapter pour lutter contre beaucoup de ces virus …

    • pas le sol … quand même … il faut dire que c’est par ce que nous vivons dans des milieux aseptisé alors qu’en amérique latine par exemple .. ils vendent du poulet dans la rue .. avec les mouches et tout le tralala et pourtant ils ne tombent pas malade .. c’est exemple de chose qu’on a perdu

      • C’est ce que je pense aussi ; nous vivons dans un environnement quotidien aseptisé ,ce qui fait que notre organisme se fragilise….Il n’y a pas si longtemps , les enfants ne prenaient une douche qu’une fois par semaine et encore , quand leur habitat le permettait ou qu’ils avaient la possibilité d’aller aux douches municipales ( où l’hygiène n’était pas au top )..Ils ne sont pas morts plus tôt pour autant : Leurs corps savait lutter , s’adapter ….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s