Découverte d’un navire de l’expédition Franklin


Aujourd’hui, cette même expédition n’aurait probablement pas eu la même fin pour ces marins. Mais, bon cette découverte, va sûrement remplir les trous blancs dans l’histoire de na navigation et aussi celle du Canada
Nuage

 

Découverte d’un navire de l’expédition Franklin

 

Les deux bateaux de l'expédition Franklin ont disparu... (Image Archives PC)

Les deux bateaux de l’expédition Franklin ont disparu en 1846 en tentant de réaliser la première traversée du passage du Nord-Ouest vers l’Arctique.

Image Archives PC

Agence France-Presse
MONTRÉAL

Le Canada a retrouvé l’épave d’un des navires de l’explorateur britannique Sir John Franklin qui ont disparu dans l’Arctique en 1846, a annoncé mardi le premier ministre Stephen Harper.

 

Stephen Harper et Ryan Harris, de Parcs Canada, examinent une image du navire découvert.

Photo Sean Kilpatrick, PC

«Bien que nous ne sachions pas encore s’il s’agit du navire royal (HMS) Erebus ou du HMS Terror, nous possédons assez d’informations pour confirmer l’authenticité du navire. Nous avons confirmé sa découverte dimanche 7 septembre 2014 à l’aide d’un véhicule sous-marin autonome», a déclaré Stephen Harper.

«Ces expéditions, qui ont eu lieu il y a près de 200 ans, ont jeté les bases de la souveraineté du Canada dans l’Arctique», a souligné M. Harper, dont le gouvernement a fait de cette question l’une de ses priorités depuis son arrivée au pouvoir en 2006.

Depuis 2008, des équipes d’archéologues de l’organisme national Parcs Canada, assistées par des navires de la Garde côtière canadienne, ont mené six campagnes de recherche majeures pour retrouver les deux navires disparus de l’expédition Franklin.

L’Erebus et le Terror étaient les fleurons de la marine britannique de l’époque, équipés d’un moteur à vapeur, d’un dispositif de chauffage et d’une proue renforcée.

(Photo Agence QMI)

Sous le commandement de Sir John Franklin, avec le capitaine Francis Crozier, les deux navires avaient quitté l’Angleterre le 19 mai 1845 avec 134 hommes d’équipage pour découvrir le Passage du Nord-Ouest.

Coincés pendant un an et demi dans les glaces, les marins ont fini par manquer de vivres. Un message découvert en 1859 a révélé que John Franklin et 23 autres membres d’équipage étaient morts le 11 juin 1847, dans des circonstances non précisées.

Le 22 avril 1848, 105 survivants ont quitté leurs navires pour se diriger à pied vers la terre ferme. Aucun d’entre eux n’a survécu. Les deux bateaux ont été engloutis par la glace.

L’épave a été découverte dans le détroit de Victoria.

«La découverte du premier navire nous donnera certainement l’élan nécessaire pour trouver son navire-jumeau et en apprendre davantage sur ce qui est survenu à l’équipage de l’expédition Franklin», a dit M. Harper.

 

Un morceau du navire retrouvé dans l’Arctique. (Photo Agence QMI)

L’archéologue Douglas Stenton du gouvernement du Nunavut montrant un morceau de l’épave. (Photo Agence QMI)

http://www.lapresse.ca/

http://tvanouvelles.ca/

5 réponses à “Découverte d’un navire de l’expédition Franklin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s