Difficile de perdre du poids avec un faible revenu


Je suis un peu surprise des conclusions de cette étude. Je crois que oui, les gens ont faibles revenu, on peine à faire des bons choix et manque d’activité physique. Cependant, je pense, que la principale raison serait plus le coût du panier d’épicerie. Faire des choix serait plus de la quantité pour l’argent allouer à l’épicerie et l’impression d’être rassasié que la qualité et l’option des bons aliments
Nuage

 

Difficile de perdre du poids avec un faible revenu

 

Difficile de perdre du poids avec un faible revenu

Il peut être difficile de bien se nourrir. Photo Fotolia

Les personnes moins nanties ont plus de difficulté à perdre du poids que les plus riches, selon une étude réalisée par des chercheurs de l’Université Concordia, à Montréal.

La situation est d’autant plus préoccupante que l’on sait que ce sont ceux qui vivent sous le seuil de la pauvreté qui sont les plus susceptibles d’être en surpoids ou obèses.

«Les recommandations nationales sur les moyens à prendre pour perdre du poids sont peut-être trop éloignées des préoccupations des gens qui peinent à joindre les deux bouts», a constaté Lisa Kakinami, auteure principale de l’étude.

Ainsi, plutôt que de changer leurs habitudes alimentaires ou de faire régulièrement de l’exercice, les personnes à faible revenu ont tendance à choisir la facilité et à prendre des pilules amaigrissantes. Les résultats de l’étude, qui analyse les données recueillies auprès de 8800 Américains, indiquent que la préférence va aux méthodes qui procurent le sentiment d’un résultat immédiat, même si elles ne fonctionnent pas à long terme ou qu’elles finissent par être nocives.

En revanche, «les ménages aux revenus les plus élevés ont davantage tendance à réduire leur apport en gras et en sucre, à faire de l’exercice ou à boire beaucoup d’eau que ceux dont le revenu est faible», a affirmé la chercheuse.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique American Journal of Preventive Medicine.

http://fr.canoe.ca

7 réponses à “Difficile de perdre du poids avec un faible revenu

  1. Ça n’est pas vraiment une suprise, quand pour une famille « moyenne » avec deux enfants et de faibles revenus, on va malheureusement plus facilement faire ses courses chez LIDL , DIA et autres à prendre dans les produits très bon marché ( et dont la qualité et traçabilité est ce que l’on sait malheureusement ) afin de pouvoir nourrir tout le monde, il serait hypocrite de croire qu’on ne leur laisserait que manger une fois par semaine de la viande, poisson et légumes de qualité pour ne manger que des patates et pâtes cuites à l’eau le reste de la semaine…
    Notre société est malheureusement assez injuste encore de nos jours sur ces points la.(entre la pizza à1,50 € de chez lidl ou celles à 5 € de chez Auchan je ne pense pas que la qualité des produits soient les mêmes et les effets les mêmes pour la santé, sauf que dans un cas on peut en acheter 3 fois plus que pour le prix de l’autre – ce n’est qu’un exemple 🙂 )

    • C’est ce que je veux dire, mais ou je suis surprise, cest qu’ils prétendent que ceux à faible revenu choissiraient la facilité ce qui a mon avisn’est pas toujours la réalité

      • Je n’ai pas lu l’étude et peut-être qu’ils adoptent un ton moralisateur. Ce qui est certain, c’est qu’en dessous d’un certain revenu (env. 3.5 euros par jour et par personne consacrés à l’alimentation en France), il n’est absolument pas possible d’avoir une alimentation équilibrée. Les fruits et les légumes sont plus chers que les féculents. Dans ce contexte, les recommandations des médecins quant à l’adoption, d’un régime sont irréalistes.
        Adopter d’autres méthodes d’amaigrissement (même totalement inefficaces) peut être une stratégie compréhensible. On sait qu’on n’a pas les moyens de changer fondamentalement son alimentation, alors on essaie de voir si d’autres options sont disponibles.

        Cela dit, au lieu de se focaliser sur les stratégies de pertes de poids, on ferait bien d’inspecter de plus près l’aide alimentaire disponible. Des repas à la cantine de bonne qualité et (quasi)-gratuits ont plus d’impacts que toutes les études sur le comportement des pauvres.

        • je suis tout a fait d’accord, quoi de plus démoralisant que d,aller faire son épicerie et de voir le prix des bons aliments
          Nous avons le même problème au Québec, les prix ont vraiment augmenter
          Hier, j’ai acheter du fromage sois-disant en spécial alors qu’en fait il a encore perdu des grammes … Le fromage a maigri !!

  2. çà me parait assez hypocrite ! Les personnes  » aisées  » seraient plus conscientes de ce qu’est une alimentation  » saine et équilibrée  » etc….( si j’ai bien compris .). En réalité , ces personnes ont les moyens financiers pour acheter ces aliments plus  » diététiques , sains , bio  » etc……)…
    Alors qu’un ménage de classe moyenne achète de quoi se nourrir à moindre frais ( évidemment car ils ont peu de revenus ) => Ils achètent dans les magasins cités plus haut , par lot et sans faire attention au fait que l’aliment fait grossir ou non : L’important est que la famille n’ait plus faim à la fin du repas …( repas qui , souvent , n’est un vrai repas qu’une fois par jour….)

  3. Je suis d’accord avec Léo les fruits et légummes et viande sont trop chère, même moi qui habite dans un pays en bord de mer les poissons sont devenu un produit trop cher on pourait même dire que cela devient du luxe de nos jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s