Des chatons en prison : quand animaux et détenues s’entraident


C’est une très belle initiative, constructive autant pour les détenus que les animaux qui sont hébergés entre les murs d’une prison dans le but de leur trouver une famille d’accueil. Cela soulage des refuges conventionnels et peut sauver des vies de chien ou de chats
Nuage

 

Des chatons en prison : quand animaux et détenues s’entraident

 

Par Sophie Le Roux Crédits photo : Facebook – Jail Dogs In 1C

Des chatons en prison ? L’idée n’est pas des plus réjouissantes au premier abord, mais pourtant, c’est un formidable programme qu’a lancé le centre de détention de Gwinnett County, en Géorgie aux Etats-Unis.

Une seconde chance pour des chatons menacés d’euthanasie

Depuis le mois d’octobre 2013, les femmes de l’unité 1A de la prison viennent en aide à des chatons abandonnés, pour la plupart menacés d’euthanasie dans les refuges surpeuplés auxquels ils sont confiés.

Mais le programme, lui est plus ancien. Lancé en 2010 en partenariat avec l’association Society of Humane Friends of Georgia, il ne concernait au départ que des hommes et des chiens. Mais le succès de l’Opération Seconde Chance – Jail Dogs fut tel que le centre de détention a décidé de la faire grandir en prenant aussi des chats en charge.

Les détenues s’occupent des petits félins, les sociabilisent en interagissant avec eux, tandis que les internautes peuvent suivre l’évolution des chatons sur le site de Jail Dogs comme sur Facebook, et s’ils se souhaitent, faire des demandes d’adoption.

Animaux et détenus s’entraident

Car bien sûr, les chats et chiens de ce programme ne sont pas destinés à rester toute leur vie en prison. L’objectif est de trouver une famille pour chacun d’entre eux. Et laisser les adorables boules de poils s’en aller n’est pas toujours facile.

« Les détenues sont vraiment tristes de les voir partir et il y a généralement des larmes versées. Mais en même temps elles sont heureuses parce qu’elles peuvent rencontrer la famille, et les voir partir pour une bonne maison où l’on s’occupera bien d’eux » explique à Catster Stephanie Martinez-Peres, la coordinatrice du programme.

 Et de confier avoir elle-même adopté l’un de ses petits protégés. Il s’agissait de l’un des tous premiers chatons confiés au centre de détention de Gwinnett County.

Jail Dogs and Cats n’est pas la première initiative de ce genre. Il y a quelques mois, nous vous parlions du programme Heeling Hearts lancé par le New Mexico Women’s Correctional Facility, une prison pour femmes située au Nouveau-Mexique.

Il vise lui aussi un double objectif : offrir une seconde chance à des centaines de chiens dans le besoin et permettre aux prisonnières de profiter des nombreux bienfaits de la chaleureuse présence et du soutien inconditionnel de ces animaux. Depuis 2007, 300 chiens abandonnés ont trouvé une nouvelle famille grâce à Heeling Hearts.


 

http://wamiz.com

4 réponses à “Des chatons en prison : quand animaux et détenues s’entraident

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s