Le mur


C’est vrai quand un mur est devant nous, émotionnellement ce n’est pas facile a franchir et pourtant c’est le seul moyen pour avancer
Nuage

 

Le mur

 


« Si vous rentrez dans un mur, n’abandonnez pas. Trouvez un moyen de l’escalader, le traverser, ou travaillez autour. »

Michael Jordan

Des chatons en prison : quand animaux et détenues s’entraident


C’est une très belle initiative, constructive autant pour les détenus que les animaux qui sont hébergés entre les murs d’une prison dans le but de leur trouver une famille d’accueil. Cela soulage des refuges conventionnels et peut sauver des vies de chien ou de chats
Nuage

 

Des chatons en prison : quand animaux et détenues s’entraident

 

Par Sophie Le Roux Crédits photo : Facebook – Jail Dogs In 1C

Des chatons en prison ? L’idée n’est pas des plus réjouissantes au premier abord, mais pourtant, c’est un formidable programme qu’a lancé le centre de détention de Gwinnett County, en Géorgie aux Etats-Unis.

Une seconde chance pour des chatons menacés d’euthanasie

Depuis le mois d’octobre 2013, les femmes de l’unité 1A de la prison viennent en aide à des chatons abandonnés, pour la plupart menacés d’euthanasie dans les refuges surpeuplés auxquels ils sont confiés.

Mais le programme, lui est plus ancien. Lancé en 2010 en partenariat avec l’association Society of Humane Friends of Georgia, il ne concernait au départ que des hommes et des chiens. Mais le succès de l’Opération Seconde Chance – Jail Dogs fut tel que le centre de détention a décidé de la faire grandir en prenant aussi des chats en charge.

Les détenues s’occupent des petits félins, les sociabilisent en interagissant avec eux, tandis que les internautes peuvent suivre l’évolution des chatons sur le site de Jail Dogs comme sur Facebook, et s’ils se souhaitent, faire des demandes d’adoption.

Animaux et détenus s’entraident

Car bien sûr, les chats et chiens de ce programme ne sont pas destinés à rester toute leur vie en prison. L’objectif est de trouver une famille pour chacun d’entre eux. Et laisser les adorables boules de poils s’en aller n’est pas toujours facile.

« Les détenues sont vraiment tristes de les voir partir et il y a généralement des larmes versées. Mais en même temps elles sont heureuses parce qu’elles peuvent rencontrer la famille, et les voir partir pour une bonne maison où l’on s’occupera bien d’eux » explique à Catster Stephanie Martinez-Peres, la coordinatrice du programme.

 Et de confier avoir elle-même adopté l’un de ses petits protégés. Il s’agissait de l’un des tous premiers chatons confiés au centre de détention de Gwinnett County.

Jail Dogs and Cats n’est pas la première initiative de ce genre. Il y a quelques mois, nous vous parlions du programme Heeling Hearts lancé par le New Mexico Women’s Correctional Facility, une prison pour femmes située au Nouveau-Mexique.

Il vise lui aussi un double objectif : offrir une seconde chance à des centaines de chiens dans le besoin et permettre aux prisonnières de profiter des nombreux bienfaits de la chaleureuse présence et du soutien inconditionnel de ces animaux. Depuis 2007, 300 chiens abandonnés ont trouvé une nouvelle famille grâce à Heeling Hearts.


 

http://wamiz.com

Truc Express : Vous avez Oublié le Nom de Quelqu’un ?


Avez-vous la mémoire des noms ? Moi, je ne l’ai pas et cela est plutôt génant quand on parle a une personne et que l’on cherche son nom,.
Nuage

 

Vous avez Oublié le Nom de Quelqu’un ?

 

Vous croisez une personne et avez complètement oublié son nom. Évidemment, c’est pile le moment qu’elle a choisi pour entamer la discussion. Et là c’est panique à bord !

Si vous oubliez le nom de quelqu’un dites : Quel est ton nom déjà ?
La personne vous répondra par son prénom un  peu agacée que vous l’ayez oublié.

Il suffira alors d’ajouter gentiment : Non, c’est ton nom de famille

Rassuré, elle vous le donnera avec le sourire

Vous avez maintenant le nom et le prénom de la personne sans l’avoir blessée

Source : www.Comment-Economiser.fr

Les hackers peuvent se servir des vidéos de chats que vous regardez pour vous surveiller


C’est fou comment, il y a une grande facilité de venir fouiller dans nos ordinateurs à notre insu. Cependant pour avoir un certain matériel, il faut y mettre le prix …. Même si c’est la NSA, c’est quand même, une intrusion dans nos affaires
Nuage

 

Les hackers peuvent se servir des vidéos de chats que vous regardez pour vous surveiller

 

Computer using cat | Wikimedia Commons

«La seule chose que vous avez à faire pour rendre vos conversations privées, vos informations bancaires ou vos photographies visibles par tout le monde, c’est de regarder une vidéo de chat sur YouTube.»

Voilà la conclusion d’un chercheur en sécurité informatique de l’Université de Toronto, Morgan Marquis-Boire, qui vient de démontrer dans une récente étude que lancer la lecture d’une vidéo pouvait rendre votre ordinateur transparent.

Comme nous l’expliquions déjà récemment, la majorité du trafic Internet n’est pas cryptée, et est et ainsi accessible aux yeux de tous, ou presque. Les vidéos YouTube font justement partie de ces données non cryptées, même si, depuis la sortie de ce rapport, les équipes de Google ont lancé une campagne pour sécuriser l’ensemble de la plateforme.

Comme l’explique Morgan Maquis-Boire à The Intercept la démarche de celui qui veut avoir accès à vos données est alors assez simple, mais très coûteuse. Des entreprises spécialisées comme Hacking Team and FinFisher peuvent fournir un équipement capable d’injecter dans les données partagées par un internaute un code malveillant. Grâce à ce code, votre ordinateur va se retrouver hors de votre contrôle, même si vous ne remarquez rien.

D’après l’étude, ce type d’attaque ressemble énormément aux méthodes utilisées par la NSA, notamment via son système QUANTUMINSERT. Mais rassurez-vous (un minimum), les entreprises qui commercialisent ce genre de produit ne le font qu’aux gouvernements et pour une somme d’environ 750.000 euros. Mis à part si votre activité sur les réseaux fait du tort à ces derniers, vous ne devriez donc pas être inquiété.

Le chercheur a surtout voulu montrer que chacune de nos actions sur le web, aussi anodine soit elle comme le visionnage d’une vidéo de chats, peut nuire à la sécurité de nos données. Il cite également les plugins de navigateur comme Flash ou Java, qui sont de gigantesques portes d’entrée pour les hackers. Finalement, pour lui, une chose est sûre:

«Dans cette ère numérique, une recherche parmi le contenu de nos ordinateurs, de nos comptes et de nos communications en ligne est aussi invasive qu’une fouille dans nos propres chambres.»

http://www.slate.fr

Système d’alerte pour freiner le téléphone au volant


Quand on est rendu d’imaginer des outils de prévention pour les téléphone au volant, cela prouve que nous ne sommes pas assez prudents pour l’utilisation du téléphone  pendant que nous conduisons. Et que nous sommes immatures quand c’est une question de sécurité routière
Nuage

 

Système d’alerte pour freiner le téléphone au volant

 

Système d'alerte pour freiner le téléphone au volant

La solution permet de capturer jusqu’à 15 expressions du visage par seconde.Photo Université de Santa Catarina

Une caméra placée sur la tableau de bord pourrait bientôt alerter sur l’usage du téléphone au volant, selon une technique mise au point par des chercheurs de l’Université de Santa Catarina (Brésil) rapportée par le MIT Technology Review.

Cinq universitaires brésiliens ont ainsi mis au point un système d’alerte sur la base d’une caméra spécialement dédiée à la recherche de signes révélateurs que le conducteur est au téléphone pendant qu’il conduit. Plusieurs signes permettent en effet d’identifier un automobiliste au téléphone, comme par exemple la position de certains points de son visage (yeux, joues, oreilles).

Ce système permet de traiter en temps réel les images filmées par la caméra, en trois étapes: détection du visage, évaluation de la position de pixels stratégiques et calcul de la probabilité que le conducteur est bel et bien en train de téléphoner. Si celle-ci se révèle importante, un avertissement sonore, sous la forme d’un bip ou d’un message de prévention, est alors déployé.

L’algorithme ainsi mis au point fonctionne pour le moment sur des séquences vidéo de 15 images par seconde et d’une résolution de 320 par 240 pixels.

Cette expérimentation affiche une précision d’environ 90 % pour l’instant et ne concerne que les communications téléphoniques classiques, sans kit mains libres, ni même d’autres usages liés aux mobiles comme la rédaction ou la lecture de textos ou de courriels. De plus, ces résultats sont pour le moment beaucoup plus significatifs de jour que lorsque la luminosité commence à baisser.

En France, 34 % des automobilistes avouent téléphoner au volant, selon le dernier baromètre Axa 2014.

http://fr.canoe.ca

Les aoûtats chez le chien et le chat : comment protéger son animal ?


En cette fin de saison pour entrer dans une autre avant les grands froids, il reste un parasite qui est à surveiller sur moins quand il est en larve. Il aime bien trouver un hôte qui peut être animal ou humain
Nuage

 

Les aoûtats chez le chien et le chat : comment protéger son animal ?

 

Crédits photo : angel_shark – Flickr

En cette période estivale, les parasites qui menacent les animaux de compagnie sont nombreux. Ceux que nous allons évoquer ici sont réputés pour être actifs entre fin juillet et mi-septembre, ce sont les aoûtats.

Aide-soignante Spécialisé Vétérinaire et Directrice pédagogique de l’ESAV – Institut Bonaparte, Isabelle Lacroix nous en dit plus sur ces parasites qui entraînent des démangeaisons très intenses chez les animaux et notamment les chiens, et nous explique comment les repérer et les éliminer.

Que sont-ils ?

Les aoûtats (Trombicula autumnalis) sont de petits acariens invisibles à l’œil nu. Ils mesurent environ 0,3mm. Les adultes vivent à l’état libre (c’est-à-dire qu’ils ne représentent pas de risque parasitaire) dans l’environnement, essentiellement dans les herbes des jardins, des parcs ou encore dans les broussailles ou les champs. Ce sont les larves de ces acariens qui sont parasites. Lorsque les œufs éclosent, les larves recherchent un hôte pour se nourrir et continuer leur cycle.

Quels animaux peuvent être infestés ?

Tous les mammifères peuvent contracter des aoûtats, les chiens, les chats, les chevaux… et même les hommes ! La condition sine qua non est que l’animal ait été en contact avec un environnement infesté. Aucune chance donc qu’un animal de compagnie qui ne sort pas, n’en attrape.

Quels sont les symptômes ?

L’infestation par les aoûtats se traduit toujours par un prurit. Les larves se fixent sur les zones à peau fine et sécrètent une salive très irritante qui leur permet de se nourrir de la peau de l’animal.Généralement, les zones d’infestation préférentielles sont :

– la zone interdigitée (entre les doigts)

– les aisselles

– l’intérieur des cuisses

– les testicules

Le prurit peut être variable en fonction des individus; certains animaux se lèchent et se grattent tellement qu’ils peuvent se créer des lésions importantes, qui peuvent s’infecter. Comment être sûr que ce sont des aoûtats ?

Il est vrai que des démangeaisons à cette période de l’année peuvent être de diverses origines. Il reste cependant assez facile de mettre en évidence les larves d’aoûtats, même si elles sont invisibles à l’œil nu.

Il vous faudra observer une zone de prurit, essayez entre les doigts, c’est facile d’accès. Sur cette zone vous devriez pouvoir observer de petites tâches orangées. Ce sont les larves, elles se rassemblent toujours en petits amas.

Attention, il faut savoir que même si vous ne voyez rien, les démangeaisons peuvent tout de même être dues aux aoûtats, puisque l’irrésistible envie de se gratter peut rester présente plusieurs jours même après disparition des parasites. Cherchez bien vous allez trouver !

Quel est le traitement ?

L’infestation par les aoûtats peut être traitée grâce à des antiparasitaires externes, idéalement en spray ou en shampooing afin d’agir localement. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire ou à son assistant(e).

Il faut aussi traiter les complications, les lésions de grattage, de léchage. Pour cela, la consultation chez votre vétérinaire est impérative, lui seul saura apprécier la gravité des lésions et  décidera du traitement à mettre en place (antihistaminique, corticoïdes et parfois même antibiotiques) pour soulager votre compagnon.

Comment éviter l’infestation ?

Vous l’aurez compris, les aoûtats sont présents dans les jardins, les champs… il est donc difficile de s’en prémunir. Toutefois, un traitement antiparasitaire préventif régulier, et adapté pourra limiter les risques. De plus, si vous connaissez des zones infestées (parcs, jardins…), le conseil le plus sage est d’essayer de les éviter pour votre animal comme pour vous.

Isabelle LACROIX
Aide-soignante Spécialisé Vétérinaire
Directrice pédagogique de l’ESAV – Institut Bonaparte

http://wamiz.com

Espèces protégées : les saisies les plus impressionnantes de la douane


Des exemples en France des saisies fait par les douanes d’animaux protégés par des conventions que ce soit vivant ou mort (pour l’ivoire, écailles…) et aussi des animaux comme les chats qu’on veut récupérer leur fourrure. Alors imaginer la quantité d’animaux en danger pour le commerce dans le monde entier.
Nuage

 

Espèces protégées : les saisies les plus impressionnantes de la douane

 

En janvier 2014, de la maroquinerie en crocodile avait été trouvée dans les locaux d'un célèbre hôtel de ventes aux enchères parisien. En janvier 2014, de la maroquinerie en crocodile avait été trouvée dans les locaux d’un célèbre hôtel de ventes aux enchères parisien. © Douane française

 

Par Marc Leplongeon

Parapluies en ivoire, tortues du Maghreb, écailles de pangolins…, les contrôles s’accentuent pour empêcher le trafic d’animaux en voie de disparition.

 

Il y a des tabourets, des chapelets, des porte-cigarettes en ivoire. On trouve aussi des parapluies en pied d’éléphant, des sacs en peau de serpent, des fourrures de lynx et de jaguar. Voilà pour la mort.

Pour la vie, il y a aussi des batraciens particulièrement rares cachés dans des doublures de manteaux, des tortues planquées dans l’emplacement moteur d’un fourgon, des colibris camouflés aux abords du caleçon d’un voyageur…. Chaque année, la douane française saisit plusieurs milliers d’articles régis par la convention de Washington de 1973, qui protège les espèces menacées d’extinction ou dont le commerce doit être réglementé pour éviter leur surexploitation. Ce sont ainsi plus de 3 000 animaux et 40 000 espèces végétales qui sont protégés par le traité international.

Les personnes qui arrivent sur le territoire français avec des spécimens protégés doivent « être en mesure de justifier à tout moment de la régularité de cette détention », explique la douane française sur son site internet.

Sans permis ou certificat, ces personnes prennent le risque que leur marchandise soit saisie. « 76 % des saisies au titre de la convention de Washington se font à l’aéroport de Roissy, explique Frédérique Durand, douanière.

Rien d’étonnant à cela : Roissy est le premier aéroport français et le premier aéroport européen en fret. » Depuis plusieurs années, un contrôle très exigent est mené par les douaniers, qui ont fait des espèces protégées une de leurs cinq priorités, aux côtés des stupéfiants, des contrefaçons ou encore du tabac et de l’alcool.

Des saisies parfois spectaculaires

Le commerce international légal de ces espèces est estimé par le ministère de l’Écologie et du Développement durable à plus de 15 milliards d’euros annuel dans le monde. L’Union européenne représente à elle seule un tiers de ce commerce, d’où la nécessité – en plus de notre responsabilité morale – de réguler les trafics. Ceux qui contreviendraient à ces règles sont passibles de peines de prison pouvant aller jusqu’à trois ans, selon le Code des douanes. Tour d’horizon des principales – ou des plus farfelues – saisies de la douane ces derniers mois.

Des colibris dans le caleçon

 © Douane française

Il en fallait du courage à ce voyageur pour transporter une dizaine de colibris, cachés dans une doublure entre son pantalon et son caleçon. L’homme, qui croyait tromper les autorités par cet ingénieux stratagème, fut finalement interpellé par la douane de Guyane.

Des hippocampes séchés

 © Douane française

Les hippocampes séchés font partie des espèces protégées les plus saisies par la douane. En mars 2014, les douaniers d’Orly en ont trouvé 54 dans les bagages d’une passagère en provenance de Dakar. Pour sa défense, la femme a alors affirmé que ces animaux étaient destinés à « agrémenter ses préparations culinaires à base de riz ». Bon appétit !

Des rossignols dans le coffre

 © Douane française

Cent rossignols du Japon ont été trouvés vivants en mars dernier par les douaniers de Montpellier, dans le coffre d’une voiture. À l’occasion d’un contrôle sur l’autoroute A9, les agents ont ainsi découvert 5 boîtes en bois fermées par un filet qui permettaient aux oiseaux de respirer. Estimation du prix de vente : 165 à 200 euros par rossignol.

Soixante-dix tortues dans le compartiment moteur d’un fourgon

 © douane française

Soixante-dix tortues mauresques du Maghreb ont été saisies en mai dernier sur le port de Sète. Les douaniers, alors qu’ils fouillaient un véhicule à la sortie du ferry, ont découvert deux sacs de sport dans le compartiment moteur du fourgon. Le conducteur venait du Maroc et devait se rendre en Belgique. En 2013, 336 tortues ont ainsi été saisies par la douane française.

Jeu d’échecs, perles et bijoux en ivoire

 © Douane française

Belle performance des brigadiers de Saint-Denis de La Réunion qui, le 23 mai 2014, ont mis la main sur 1 746 perles et 208 objets en ivoire d’éléphants. Jeu d’échecs, bracelets, colliers, broches… La marchandise a été saisie dans une boutique. La gérante, qui avait mis certains articles à la vente, n’a pas pu justifier leur provenance. Plus récemment, le 12 août, 6 défenses d’éléphants, peintes et dissimulées dans des pieds de tabourets en bois, ont été trouvées dans un avion de fret. C’est en passant le tabouret aux rayons X que les douaniers se sont aperçus que la densité n’était pas la même partout. En 2013, la douane a saisi 435 pièces d’ivoire brut ou travaillé, et 376,4 kg d’ivoire.

250 kg d’écailles de pangolins

 © Douane française

En juillet 2014 a eu lieu à Roissy la plus grande saisie de tous les temps d’écailles de pangolins. Il s’agit d’un petit mammifère insectivore protégé, vivant essentiellement en Afrique et en Asie du Sud-Est et qui, d’apparence, est à mi-chemin entre la taupe et le reptile.

« Il faut trois à quatre animaux pour obtenir un kilo d’écailles », précise la douane.

La marchandise, estimée à 187 500 euros, était en provenance du Nigeria et à destination du Laos.

Les écailles en kératine de ces petits animaux sont « très prisées dans certaines parties du monde pour leurs effets supposés aphrodisiaques, antiallergiques, et également pour protéger du mauvais sort », confient les services des douanes.

Depuis 2009, douze saisies d’écailles de pangolins ont eu lieu à l’aéroport de Roissy, pour un total de 558 kg. Pour l’anecdote : les douaniers en avaient trouvé une centaine de kilos il y a quelques années dissimulées dans des sacs de croquettes pour chiens.

4 034 vestes de fourrure de chiens et de chats chinois

 ©  Douane française

Les chiens et chats ne sont pas des espèces protégées. Mais l’Union européenne a fait signer à ses États membres une convention pour protéger le commerce des fourrures, en sus de la convention de Washington.

Et en 2008, stupeur ! Les douaniers de Villepinte, en Seine-Saint-Denis, mettent la main sur plus de 4 000 vestes, blousons et manteaux aux cols de fourrure de chiens et de chats. L’entière marchandise a été saisie dans un entrepôt de vêtements importés de Chine. Une expertise a aussitôt été confiée au Muséum d’histoire naturelle, qui a confirmé la provenance des fourrures, issues du chien viverrin. Pour l’histoire, les forces de l’ordre avaient été alertées par la forte odeur animale qui se dégageait des vêtements, alors même qu’ils étaient censés être fabriqués en synthétique…

http://www.lepoint.fr

Difficile de perdre du poids avec un faible revenu


Je suis un peu surprise des conclusions de cette étude. Je crois que oui, les gens ont faibles revenu, on peine à faire des bons choix et manque d’activité physique. Cependant, je pense, que la principale raison serait plus le coût du panier d’épicerie. Faire des choix serait plus de la quantité pour l’argent allouer à l’épicerie et l’impression d’être rassasié que la qualité et l’option des bons aliments
Nuage

 

Difficile de perdre du poids avec un faible revenu

 

Difficile de perdre du poids avec un faible revenu

Il peut être difficile de bien se nourrir. Photo Fotolia

Les personnes moins nanties ont plus de difficulté à perdre du poids que les plus riches, selon une étude réalisée par des chercheurs de l’Université Concordia, à Montréal.

La situation est d’autant plus préoccupante que l’on sait que ce sont ceux qui vivent sous le seuil de la pauvreté qui sont les plus susceptibles d’être en surpoids ou obèses.

«Les recommandations nationales sur les moyens à prendre pour perdre du poids sont peut-être trop éloignées des préoccupations des gens qui peinent à joindre les deux bouts», a constaté Lisa Kakinami, auteure principale de l’étude.

Ainsi, plutôt que de changer leurs habitudes alimentaires ou de faire régulièrement de l’exercice, les personnes à faible revenu ont tendance à choisir la facilité et à prendre des pilules amaigrissantes. Les résultats de l’étude, qui analyse les données recueillies auprès de 8800 Américains, indiquent que la préférence va aux méthodes qui procurent le sentiment d’un résultat immédiat, même si elles ne fonctionnent pas à long terme ou qu’elles finissent par être nocives.

En revanche, «les ménages aux revenus les plus élevés ont davantage tendance à réduire leur apport en gras et en sucre, à faire de l’exercice ou à boire beaucoup d’eau que ceux dont le revenu est faible», a affirmé la chercheuse.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique American Journal of Preventive Medicine.

http://fr.canoe.ca