Un nouveau tatouage? Attention aux infections


Ceux qui veulent se faire tatouer devraient d’abord être avisé des risques et de choisir un salon de tatouage qualifié alors, oublier les copains qui ont un attirail maison. Mais, encore là, rien n’est garanti, car l’encre elle-même semble être responsable d’infections du a une contamination lors de sa fabrication.
Nuage

 

Un nouveau tatouage? Attention aux infections

Il est bien connu qu’une hygiène irréprochable est nécessaire lors d’un tatouage et que le salon doit être choisi avec soin. En effet, des pratiques inadéquates telles que la réutilisation des aiguilles souillées ou le non-usage de gants jetables peuvent favoriser la transmission de nombreuses maladies dont certaines peuvent être très difficiles à traiter. C’est pourquoi des normes de sécurité ont été mises en place au Canada et que les salons de tatouage doivent être inspectés une fois par année.

Or, des éclosions répétées d’infections rares associées à de l’encre contaminée sont survenues aux États-Unis au cours des derniers mois. Après une enquête à laquelle tant les autorités locales que fédérales ont participé, ces dernières ont conclu que plusieurs éclosions avaient eu lieu à la grandeur du pays impliquant différentes marques d’encre et différentes espèces de bactéries, notamment des mycobactéries.

Lors des éclosions précédentes, on avait attribué la contamination à l’eau utilisée par les tatoueurs pour diluer l’encre. Les infections qui se sont déclarées cette année laissent néanmoins croire que l’encre aurait été était contaminée avant même sa distribution, soit au cours de sa fabrication.

Comme elles sont difficiles à diagnostiquer et à traiter, il est important que les clients et les professionnels du tatouage soient plus conscients du risque d’infection à mycobactérie afin d’en reconnaître les symptômes, et donc de les traiter, rapidement.

Le symptôme le plus courant d’une telle infection est l’apparition de papules rouges uniquement là où l’encre a été appliquée. L’ennui, c’est que d’autres problèmes comme une réaction allergique peuvent produire les mêmes symptômes. Se débarrasser d’une mycobactérie n’est pas aisé, car le diagnostic approprié nécessite souvent une biopsie de la peau et une culture spéciale qui peut prendre jusqu’à six semaines. Le traitement consiste à prendre des antibiotiques, mais encore faut-il avoir un diagnostic approprié pour sélectionner celui qui sera efficace.

Même en faisant faire leur tatouage dans un salon appliquant des standards d’hygiène très élevés, les personnes qui se font tatouées doivent savoir qu’il y aura toujours un risque d’infection, notamment si l’encre a été contaminée durant sa fabrication. Ces personnes devraient consulter un médecin rapidement si elles développent des lésions persistantes formées de papules rouges ou de taches rougeâtres diffuses, surtout si elles sont dans le tatouage.

http://www.familiprix.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s