Vidéo : il joue du trombone pour rassembler ses vaches


Une façon très originale pour ressembler son troupeau de vaches. Les vaches semblent curieuses, et semblent apprécies les choix musicaux du fermier
Nuage

 

Vidéo : il joue du trombone pour rassembler ses vaches

 

Le troupeau entier s #39;est approch eacute; de l #39;agriculteur en entendant la musique. (Capture Youtube)

Pour appeler son troupeau, un fermier américain utilise une méthode douce : il joue du trombone. Un procédé efficace puisque ses vaches se rassemblent quelques minutes après les premières notes de musique.

Derek Klingenberg, agriculteur originaire du Kansas et joueur de trombone, a eu une idée originale pour rassembler rapidement son troupeau de vaches.

Dans une vidéo publiée ce dimanche, il s’est mis en scène interprétant le titre « Royals » de Lorde dans un pré désert. Dès les premières notes, des vaches ont fait leur apparition et ont couru vers le musicien.

A la fin du morceau, l’ensemble du troupeau visiblement intrigué s’était amassé devant l’agriculteur.

http://actualite.portail.free.fr

Le Saviez-Vous ► Tashirojima: l’île du Japon où les chats sont rois


Voilà, un coin asiatique que les chats ne sont pas estimés pour leur chair, mais plutôt pour leur nature de prédateur. Une ile, ou les chiens sont exclus, car le rôle de ces chats est important. De plus lors du tsunami en 2001, les chats auraient probablement senti le danger
Nuage

 

Tashirojima: l’île du Japon où les chats sont rois

 

cat at 田代島 / Kakei.R via FlickrCC License by

La domination féline de Tashirojima remonte à la fin de l’ère Edo –entre le milieu du XVIIIe siècle et le milieu du XIXe siècle.

A Ishinomaki, près de Sendai, une traversée en ferry de quarante minutes vous mènera sur l’île de Tashirojima. Si l’île ne compte qu’une centaine d’habitants, ce sont plusieurs centaines de chats qui y ont élu domicile.

La domination féline de Tashirojima remonte à la fin de l’ère Edo –entre le milieu du XVIIIe siècle et le milieu du XIXe siècle. A l’époque, les résidents de l’île élevaient des vers à soie pour l’industrie textile. Et les chats étaient précieux tant ils chassaient les souris susceptibles de grignoter les larves.

Comme aujourd’hui, Tashirojima était alors une île charriant le gros de ses ressources de l’industrie halieutique. Adulés et protecteurs de la soie, les chats se mirent à traîner autour des pêcheurs pour obtenir de la nourriture et les réactions positives des marins attirèrent bien vite des hordes de minous vers les quais. Une mythologie vit alors le jour au sujets des chats de Tashirojima: pour les pêcheurs, les chats étaient un signe de prospérité et ils leur consacrèrent un temple au centre de l’île. 

Sur l’île aux chats / Kakei.R via FlickrCC License by

Si, en 2011, l’île fut dangereusement proche de l’épicentre du séisme de Tohoku –et fut située, de fait, sur la trajectoire du tsunami qui s’ensuivit– Tashirojima, sa population humaine et ses habitants à quatre pattes furent relativement épargnés. Si les bâtiments les plus proches des côtes eurent à subir des dégâts, la plupart des maisons, construites sur les collines, restèrent intactes.

Sur YouTube, une troublante vidéo (et pas parce qu’elle est tournée dans le mauvais sens, NDLE) montre quelques-uns des chats de l’île faire preuve d’un étrange comportement juste avant le déferlement du tsunami.

 

Sur les sentiers touristiques de l’insolite et du bizarre, celle que l’on appelle désormais «l’île aux chats» saura séduire les visiteurs amateurs de félins. Si vous voulez y passer la nuit, des cabanes en forme de chats sont à louer d’avril à novembre. Les chiens sont interdits de séjour.

 

cat at 田代島 / Kakei.R via FlickrCC License by

http://www.slate.fr

Super Lune et Perséides en fin de semaine


Dans la nuit de Samedi a Dimanche, ceux qui seront debout, porter votre regard vers la lune. Apparemment qu’elle sera encore plus belle que celle de juillet. Dans un même, la lune risque de voler la vedette aux étoiles filantes qui seront activent du 11 au 13 août
Nuage

 

Super Lune et Perséides en fin de semaine

 

Super Lune et Perséides en fin de semaine

Photo AFP

Parmi les trois super Lune annoncées cette année, celle de dimanche devrait être la plus spectaculaire visuellement. Elle risque toutefois de nuire à l’observation des Perséides, qui atteindront leur intensité maximale au cours des jours suivants.

La super Lune sera à son apogée vers 2h09 le 10 août. Une super Lune se produit lorsque la pleine Lune coïncide avec la plus courte distance la séparant de la Terre: le satellite est alors à son périgée.

En juillet, la super Lune se trouvait à 358 000 km de la Terre, tandis que dimanche, elle sera encore plus proche, de 2000 km. Ce sera donc sa plus courte distance la séparant de nous cette année. À ce moment, la Lune sera environ 12 % plus grosse et 30 % plus lumineuse qu’une pleine Lune «ordinaire».

Normalement, la distance entre la Terre et la Lune varie de 356 410 km et 406 740 km, en raison de l’orbite elliptique de notre satellite.

L’événement n’est pas exceptionnel en soi, puisque chaque année, de quatre à six super Lune se produisent.

«Les pleines lunes apparaissent près de la Terre tous les 13 mois et 18 jours, alors ce n’est pas inhabituel», explique Geoff Chester, de l’observatoire naval américain.

Toutefois, 2014 aura été exceptionnelle, car les trois super Lune de l’année coïncideront avec les pleines Lune d’été.

Cette année, la première super Lune a eu lieu le 12 juillet. La deuxième et la troisième surviendront respectivement le 10 août – la pleine Lune d’août porte le nom de Lune d’esturgeon, du Maïs ou des Herbes, selon les groupes autochtones considérés – et le 9 septembre.

Bien que chaque super Lune soit un spectacle qui impressionne, celle de dimanche sera au détriment des Perséides, dont l’apogée aura lieu du 11 au 13 août. Cette annuelle pluie de météorites sera probablement moins visible, car le ciel sera pollué par la luminosité de la Lune. Selon toute probabilité, seules les étoiles filantes les plus brillantes pourront être observées à l’œil nu.

Malgré ce fait, les astronomes amateurs peuvent se rassurer. La météo annoncée pour la fin de semaine est très favorable à l’observation des deux phénomènes célestes.

http://fr.canoe.ca/

Hygiène : nos doigts sont plus sales que les barres du métro


Plus que jamais, les bactéries, virus peuvent nous rendre malade. Nous touchons a des poignés de porte, des rampes d’escalier, des barres de métro et autobus, et encore bien d’autres choses sans se laver les mains. Et les mains, les doigts sont parfaits pour transmettre les germes.
Nuage

Hygiène : nos doigts sont plus sales que les barres du métro

 

Hygiène : nos doigts sont plus sales que les barres du métro

A peine 12 % de la population se lavent les mains avant de passer à table alors que les doigts véhiculent plus de bactéries que les bancs publics selon les résultats d’une enquête anglaise.

Barre du métro, bancs publics, rampes d’escaliers mécaniques… ce ne sont pas eux les plus sales ! Ce sont vos mains, qui a elles seules transportent environ 10 millions de bactéries.

Bola Lafe, fondateur de la société anglaise de désinfectants Aquaint a commandé une enquête pour comprendre où les bactéries étaient les plus nombreuses et découvrir l’hygiène de la population.

Des tests en laboratoires ont permis d’analyser la densité bactérienne de 25 échantillons provenant de tables de fast food, de barre du métro, de rampes d’escaliers mécaniques, de chaises hautes pour bébé, de bancs publics…. Et autres objets suspects de la vie quotidienne que les personnes évitent de toucher pour ne pas être contaminées par des virus ou des bactéries.

Le meilleur moyen de transport des bactéries : les mains

Les résultats de cette étude ont surpris les chercheurs qui se sont aperçus que ces objets qui semblent sales ne contenaient pas ou très peu de bactéries dangereuses comme Escherichia coli (E. coli), susceptible de provoquer des gastro-entérites, infections urinaires ou des staphylocoques.

En revanche, les chercheurs de l’université d’Arizona ont compté sur les mains et les éponges de cuisine presque 10 millions de bactéries.

«Les mains de l’employé de bureau typique entrent en contact avec 10 millions de bactéries par jour et sont un super moyen de transport pour ces microbes» explique le microbiologiste Dr Peter Barratt.

Dans des conditions optimales, les bactéries peuvent se développer très rapidement et peut doubler toutes les 20 minutes. Et, les mains humides propagent 1000 fois plus de bactéries que les mains sèches.

Comme, les bactéries peuvent vivre sur les mains d’une personne pendant plusieurs heures, il est essentiel de se laver les mains au moins toutes les quatre heures pour limiter la propagation de ces microbes.

Or, les résultats de cette enquête révèlent que seuls 12% de la population se lavent les mains avant de passer à table. Elle dévoile aussi qu’un quart des personnes interrogées ont admis qu’elles ne se nettoient jamais, ou rarement les mains après s’être mouchées, et 27 % ne le font pas après avoir voyagé dans les transports publics.

« Pour une hygiène parfaite, nous devrions nous savonner les mains pendant au moins 30 secondes. Nous devons également veiller à bien se laver entre les doigts, sur la paume, autour du poignet bref à tous les endroits en contact avec des surfaces sur lesquelles se déposent les bactéries et nous sécher » rappelle les experts.

D’après l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), 7 Français sur 10 ne se lavent pas les mains après avoir pris les transports en commun ou après s’être mouchés, et 4 personnes sur 10 ne se nettoient pas les mains avant de faire la cuisine alors que le lavage des mains est le geste essentiel qui permet d’éviter la propagation des virus et les infections.

http://www.topsante.com

L’incroyable sauvetage de centaines de chiens en Chine !


Preuve que les mentalités peuvent changer, La Chine est reconnue pour manger des changer les choses du bon côté.
Nuage

 

L’incroyable sauvetage de centaines de chiens en Chine !

 

Par Charlotte Grenier

Crédits photo : Together For Animals in China

Le 3 août dernier, en Chine, un camion transportant un très grand nombre de chiens dans des conditions déplorables a été repéré par des passants. Pris en photos (publiées par la suite sur les réseaux sociaux), il a rapidement été pris en chasse par des activistes de la protection animale bien décidés à sauver ces chiens de leur funeste destin.

Ils réussirent finalement à bloquer le camion dans une station-service à deux heures de Pékin, et furent rejoints par les membres de l’association Together For Animals in China.

L’opération a alors pris des proportions inégalées en Chine. Car non seulement l’association a relayé l’avancée des évènements sur les réseaux sociaux, générant une mobilisation comme jamais il n’en avait été vue, mais en plus ce n’est pas 1 mais 6 camions qui auront finalement été saisis !

Un spectacle effroyable

Ce sont des centaines de chiens malades, maigres et blessés qui se trouvaient entassés dans les camions. Certains portaient encore un collier, d’autres étaient visiblement de race, si bien qu’il ne faisait aucun doute qu’il s’agissait en grande partie d’animaux volés.

Les chiens entassés dans le premier camion

Golden Retriever, Berger Allemand ou encore Husky Sibérien, tous étaient logés à la même enseigne et auraient connu un triste destin sans l’intervention des activistes. Certains, déshydratés ou trop malades, n’avaient d’ailleurs pas survécu au voyage.

Un Samoyède en piteux état

Les conducteurs et passagers des camions ont été arrêtés rapidement par la police, ce qui faisait alors des chiens la propriété du gouvernement chinois. Il était donc interdit aux bénévoles mobilisés sur place de décharger les camions avant le feu vert des autorités, en dehors des individus décédés ou en danger de mort. Ce n’est qu’après une première nuit blanche sous la pluie, passée à soigner les animaux en état critique avec l’aide de vétérinaires mobilisés sur place, que le tout premier camion a enfin pu être vidé.

Un sauvetage aux proportions inégalées

Les photos publiées sur le compte Twitter de l’association Together For Animals in China illustrent parfaitement les conditions dans lesquelles se sont déroulées ce sauvetage. La quantité impressionnante de chiens à sauver, l’état critique dans lequel se trouvait une grande partie d’entre eux, les conditions météo et l’absence de matériel adapté… Malgré l’organisation remarquable de tous les bénévoles mobilisés, il régnait un certain chaos sur les différentes scènes de déchargement des chiens.

Les animaux les plus malades sont soignés avec les moyens du bord

Depuis l’interception des camions, bénévoles, activistes et vétérinaires ont travaillé conjointement pour sauver le plus de chiens possibles, de jour comme de nuit, et à la lumière des téléphones portables s’il le faut ! Car sur place, les moyens sont plus que rudimentaires, et il ne faut pas perdre de temps. Une fois les premiers soins effectués, les animaux sont ensuite envoyés vers des refuges ou chez des adoptants pouvant prendre le relais.

Chacun a donné du sien pour protéger les chiens de la pluie incessante

Enfin en route vers une nouvelle vie !

A ce jour, ce travail de longue haleine est en partie terminé. Les camions ont entièrement été vidés de leurs pauvres occupants, et certains chiens ont pu être réunis avec leurs propriétaires. Une grande fierté pour toutes les personnes mobilisées lors de cette opération de grande échelle, qu’on ne peut que saluer. Pour ces braves toutous, il ne reste plus qu’à se remettre sur pattes et à oublier le plus vite possible cette expérience traumatisante.

> Pour lutter contre le trafic de viande de chiens et de chats, n’hésitez pas à signer la pétition de l’association Together For Animals in China.

http://wamiz.com

Biens non réclamés Des millions de dollars oubliés au Canada


.À la fin de ce billet, j’ai rajouté les liens pour vérifier si vous n’aviez pas quelques dollars de plus sans le savoir à la Banque du Canada ou à Revenu Québec
Nuage

 

Biens non réclamés

Des millions de dollars oubliés au Canada

 

À la fin de décembre 2013, 532 millions $ se trouvaient dans le lot des biens non réclamés.

Lise Millette / Agence QMI

 

Les coffres de la Banque du Canada sont la dernière destination des sommes laissées en dormance dans les différentes institutions financières au pays. À la fin de décembre 2013, 532 millions $ se trouvaient dans le lot des biens non réclamés.

Une fois l’an, le 31 décembre, les soldes laissés dans les comptes inactifs depuis 10 ans sont transférés à Ottawa.

La Banque, qui agit comme «gardienne» des sommes oubliées, conserve cet argent pour une autre période de 30 ans. Sauf si le montant est supérieur à 1000 $, dans ce cas, la Banque prolonge le délai à 100 ans. Lors du dernier bilan, 1,4 million de lots étaient ainsi stockés.

Si le propriétaire ou un membre de sa succession ne les réclame pas, les fonds sont remis au Receveur général du Canada. Mais le fisc a somme toute peu de chances de mettre la main sur des magots impressionnants. Dans les faits, à peine 7 % des montants non réclamés dépassent le seuil du 1000 $.

En 2013, 14 millions $ ont été remis à des détenteurs de soldes non réclamés, ou à leurs survivants. Le plus ancien solde datait du début du siècle dernier.

Récupérer l’argent

La procédure nécessaire à la récupération de l’argent est relativement simple. Une fois la demande reçue, le versement s’effectue entre un et deux mois plus tard, sauf dans le cas de successions où certains documents peuvent être exigés.

Avant de transférer des sommes inactives à la Banque du Canada, les banques canadiennes ont l’obligation légale de tenter de joindre la personne à qui appartient cet argent. Un premier avis écrit doit être envoyé si un compte est inactif pour une période de deux ans, un autre avis est expédié après cinq ans et un troisième après neuf ans.

De son côté, la Banque du Canada ne tente aucune communication pour retrouver les possibles détenteurs. Par contre, il est possible de consulter la base de données sans frais et sur le web afin de vérifier si un compte est enregistré à votre nom ou celui d’un proche.

http://www.journaldequebec.com

Sans le savoir, vous avez peut-être de l’argent qui dort quelque part..

En attendant d’être réclamés, la Banque du Canada et Revenu Québec veillent sur cet argent oublié. Pour savoir si vous êtes l’heureux propriétaire de sommes ou de biens non réclamés, consultez les sites de la Banque du Canada et de Revenu Québec.

Si de l’argent vous attend quelque part, vous n’avez qu’à remplir un formulaire et l’on vous l’enverra.

Dans la majorité des cas, les montants sont modestes, mais dans d’autres cas, les sommes ont plus de 3 chiffres.

Qui sait, vous êtes peut-être beaucoup plus « riche » que vous pensez!

Experts consultés, références, liens et hypertextes

Registre des biens non réclamés – Revenu Québec –
http://www.revenuquebec.ca/fr/sepf/services/sgp_bnr/default.aspx

Banque du Canada – Recherche d’un solde non réclamé
http://ucbswww.bank-banque-canada.ca/scripts/search_francais.cfm

Comment réclamer un solde – Banque du Canada
http://www.banqueducanada.ca/soldes-non-reclames/comment-reclamer-un-solde/

Réclamation à titre de propriétaire d’un bien
http://www.revenuquebec.ca/fr/sepf/formulaires/bd/bd-81_1.aspx

Un trésor de 191 M$ dort au ministère du Revenu – Argent
http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archives/2010/01/20100113-162428.html

http://legitimedepense.telequebec.tv/

Une morsure de tique peut vous rendre allergique à la viande rouge


Étrange conséquence d’une espèce de tique vivant au Sud-Ouest aux États-Unis et semble conquérir de nouveaux territoires. Certains vont trouver que c’est une raison de devenir végétarien
Nuage

 

Une morsure de tique peut vous rendre allergique à la viande rouge

 

Certaines victimes se sont retrouvées à l'hôpital après... (Photo Digital/Thinkstock)

Certaines victimes se sont retrouvées à l’hôpital après avoir mangé un bifteck ou un hamburger.

Photo Digital/Thinkstock

Marilynn Marchione
Associated Press
NEW YORK

Une simple morsure de tique pourrait vous rendre végétarien – ou à tout le moins vous contraindre à renoncer à la viande rouge.

Des médecins de partout aux États-Unis rapportent une augmentation soudaine des allergies à la viande chez des gens ayant été mordus par la tique étoilée américaine, un insecte qu’on retrouve dans le sud-ouest et l’est du pays.

Ce problème étrange n’a été détecté qu’il y a quelques années, mais il prend de l’ampleur maintenant que les tiques se propagent à de nouvelles régions. Certaines victimes se sont retrouvées à l’hôpital après avoir mangé un bifteck ou un hamburger.

Ces insectes contiennent un type de sucre absent chez l’humain, mais présent dans la viande rouge. La morsure de la tique injecte ce sucre dans le sang, ce qui peut provoquer une réponse démesurée de la part du système immunitaire.

Les médecins expliquent que cette allergie n’est qu’une raison de plus de se méfier des tiques.

http://www.lapresse.ca/