Cancer: l’écriture favoriserait la guérison des survivantes


L’écriture est libératrice, le fait de prendre un crayon et papier et d’écrire nos émotions peut s’avérer salutaire. D’ailleurs lors de traitements contre le cancer, cela peut aider à combattre la maladie
Nuage

 

Cancer: l’écriture favoriserait la guérison des survivantes

 

Écrire sur ses émotions peut améliorer la santé des survivantes du cancer du sein.

Photo Fotolia

HOUSTON, Texas – Écrire sur ses émotions et sur les bénéfices d’un traitement de cancer peut améliorer la santé des survivantes du cancer du sein, selon une nouvelle étude.

La recherche a été menée par la professeure Qian Lu, de l’Université de Houston, au Texas, auprès de patientes d’origine asiatique. Le but de l’étude était de réduire le fardeau psychologique de la maladie sur les patientes provenant de minorités ethniques, particulièrement chez les survivantes du cancer du sein.

«Dans mon étude, j’ai découvert que les conditions physiques et la santé mentale des patientes s’améliorent lorsqu’elles expriment par écrit leurs peurs les plus profondes et décrivent les avantages du diagnostic de cancer», a dit Mme Lu, dans un communiqué.

Selon Mme Lu, écrire sur les épreuves de la vie, même si ce n’est que pour des périodes de 20 ou 30 minutes pendant trois ou quatre jours, peut renforcer le système immunitaire du corps. La détente engendrée par l’écriture aurait un impact direct sur la capacité du corps à résister au stress et à combattre l’infection.

L’équipe de la chercheuse a fait remplir un questionnaire standard de santé aux participantes et leur a demandé d’écrire 20 minutes par semaine pendant trois semaines.

«L’étude révèle que les participantes ont trouvé le devoir d’écriture facile et qu’il leur a permis d’extérioriser leurs émotions comme elles ne l’avaient jamais fait auparavant, a expliqué la scientifique. Elles disent avoir écrit sans se censurer sur ce qu’elles pensaient et ressentaient. Elles indiquent aussi que l’intervention médicale a été appropriée et indispensable.»

Selon l’auteur, l’exercice d’écriture, après six mois, a permis de réduire la fatigue, l’anxiété et le stress post-traumatique.

L’étude a été publiée dans le journal médical Health Psychology.

http://fr.canoe.ca

Une réponse à “Cancer: l’écriture favoriserait la guérison des survivantes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s