L’éruption solaire qui nous aurait renvoyés au 18e siècle


Avec notre dépendance a tous le système électrique, comprenant internet, les communications et surtout l’électricité nous serions dans de bien mauvais draps. 1989, le Québec a ainsi été touché par une importante panne d’électricité plongeant les villes dans l’obscurité et en 1859, des aurores boréales furent observées jusqu’à Cuba et Hawaï. Mais, en 2012 si la Terre aurait été dans une bonne position, cela aurait été encore plus désastreux.
Nuage

 

L’éruption solaire qui nous aurait renvoyés au 18e siècle

 

L'éruption solaire qui nous aurait renvoyés au 18e siècle

Une éruption solaire aurait pu perturber tous les circuits électriques de la Terre en 2012. Photo NASA

WASHINGTON – En 2012, une puissante tempête solaire a manqué la Terre de peu et aurait pu perturber tous les circuits électriques et «renvoyer la civilisation contemporaine au 18e siècle», a révélé la NASA.

La tempête, qui s’est produite le 23 juillet 2012, la plus puissante depuis 150 ans, a manqué la planète de peu, selon un communiqué de l’agence spatiale américaine publiée sur son site internet mercredi.

«Si l’éruption avait eu lieu une semaine plus tôt, la Terre aurait été en première ligne», souligne Daniel Baker de l’université du Colorado.

Le satellite STEREO-A, qui surveille les tempêtes solaires, a, lui, pu observer de manière très précise le déroulement, permettant aux scientifiques de conclure que la tempête de 2012 n’a eu d’égale que celle de 1859.

L’Académie nationale des Sciences a estimé que l’impact d’une tempête de l’ampleur de celle de 1859, si elle frappait la Terre, coûterait à l’économie mondiale 2000 milliards de dollars et causerait des dégâts d’une ampleur inédite.

Car les tempêtes solaires peuvent aisément perturber les réseaux électriques et interrompre les télécommunications, internet, les transports aériens ou tout autre système reposant sur l’électricité.

Les tempêtes solaires naissent à la surface du Soleil. Ces explosions ou éjections de masse coronale (EMC) projettent du plasma ionisé dans l’espace à de grandes vitesses.

Les vents solaires chargés de puissantes radiations résultant de ces éjections de masse coronale provoquent des orages géomagnétiques en interagissant avec le champ magnétique terrestre.

Il y a 12 % de risque qu’une tempête solaire puissante touche la Terre dans les 10 prochaines années, selon le physicien Pete Riley qui a publié un article sur le sujet dans la publication Space Weather au début de l’année.

http://fr.canoe.ca

9 réponses à “L’éruption solaire qui nous aurait renvoyés au 18e siècle

    • pour ces conséquences, cela ne seraient pas la fin du monde, mais d’un mode de vie

      Tu imagine, la plupart des jeunes ne connaissent pas grand chose du manuel et sans internet, cela serait très difficile et si en plus pas d,électricité l’hiver .. brrrrrrrrrr

  1. J’ai lu dans un article hier qu’on pourrait renforcer cette technologie, mais cela à quel prix.
    Et les astronautes sur l’ISS risqueraient de ne plus revenir sur terre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s