Avis du coroner : La fatigue au volant, un acte criminel?


 

De plus en plus, nous voyons des publicités sur la fatigue au volant, car il semble que certains automobilistes ne soient pas assez responsables pour s’arrêter pour se reposer. Cela peut entrainer de graves conséquences dont la mort
Nuage

 

Avis du coroner

La fatigue au volant, un acte criminel?

 

Photo Fotolia

La fatigue au volant doit «éventuellement» être passible «d’amendes et de lourdes peines pénales comme l’alcool» recommande un coroner dans un rapport sur un accident mortel qui a causé cinq décès en février 2011.

Le coroner Quoc-Bao Do en vient à cette conclusion après avoir constaté que la fatigue et le manque de sommeil ont causé la mort d’une équipe de travailleurs qui avait œuvré toute la nuit à Saint-Boniface pour un contrat de changement chez un éleveur de poulet.

Le conducteur du véhicule Ford Éconoline, Sébastien Cormier, ramenait les travailleurs chez eux en début de matinée lorsqu’il a lentement quitté sa voie dans une courbe pour entrer en collision avec un autobus scolaire venant en sens inverse. Ce dernier est décédé lors de la violente collision, de même que quatre travailleurs qui prenaient place dans le véhicule.

Selon le rapport du coroner, qui cite des travailleurs, Sébastien Cormier «prenait régulièrement» des méthamphétamines pour se garder éveillé et performant durant sa nuit de travail. L’analyse toxicologique a d’ailleurs révélé la présence de méthamphétamine dans le sang du conducteur, «à des concentrations thérapeutiques».

Le mécanicien expert avait aussi noté quelques anomalies sur le véhicule, précisant toutefois que l’état mécanique n’expliquait pas la collision mortelle.

Selon le coroner, l’accident était évitable puisqu’il a été causé par la fatigue.

Dans son rapport en date du 18 avril, il recommande à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) «d’intensifier les campagnes de sensibilisation-choc», d’installer sur les routes des panneaux recommandant les arrêts fréquents, de même que des messages sur le danger du «tueur insidieux» qu’est la fatigue au volant.

«Nous devons changer cette mentalité et mieux faire comprendre les dangers liés à la fatigue au volant à la population générale, écrit en conclusion le coroner. Il faut responsabiliser les conducteurs à l’égard de ce phénomène de manière à ce qu’ils s’arrêtent dans un endroit sécuritaire pour se reposer dès que les premiers signes de fatigue se manifestent.»

http://www.journaldequebec.com

Une réponse à “Avis du coroner : La fatigue au volant, un acte criminel?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s