Si un chimpanzé mange des feuilles par petites bouchées, c’est qu’il flirte


Les singes communiquent entre eux et ils ont même un comportement codé pour se faire comprendre par d’autres singes. C’est une communication de base, mais qui montre que le langage n’est pas juste chez les humains
Nuage

 

Si un chimpanzé mange des feuilles par petites bouchées, c’est qu’il flirte

 

Juvenile Chimpanzee / William Warby via Flickr licence by

Des chercheurs ont traduit quelques gestes faits par les chimpanzés pour communiquer entre eux.

Une équipe de scientifiques a suivi et filmé des communautés de chimpanzés en Ouganda. Ils ont passé en revue plus de 5.000 événements au cours desquels les singes ont communiqué. Les résultats ont été publiés dans Current Biology.

D’après Catherine Hobaiter, de l’université St Andrews, qui a dirigé cette étude, les chimpanzés sont les seuls animaux en dehors de l’être humain à pouvoir transmettre délibérément un message à un autre individu.

«C’est ce qui est incroyable dans les gestes des chimpanzés.  A cet égard, ce sont les seuls qui s’apparentent au langage humain», a-t-elle déclaré à la BBC.

L’étude a répertorié 66 gestes, et a distingué 19 messages spécifiques non ambigus, c’est-à-dire utilisés de manière répétitive pour signifier la même chose.

Par exemple, un chimpanzé qui découpe des feuilles, en en prenant de manière ostentatoire de petites bouchées, fait des avances sexuelles. Un mouvement vif signifie «arrête», ou «pousses-toi». Tendre la patte à sa progéniture est une invitation à ce qu’elle lui grimpe sur le dos. Les messages ne sont certes pas très subtiles, mais la volonté de transmettre est bien là.

«Le grand message [de cette étude] c’est qu’il y a une autre espèce juste là qui est très sensée dans sa communication, et que ce n’est donc pas un don propre aux être humains», explique Catherine Hobaiter. «Les chimpanzés sont plus proches de nous qu’ils ne le sont du reste des grands singes, il est donc logique que nous soyons incroyablement ressemblants sur de nombreux points», ajoute-t-elle.

Pour  Susanne Shult, biologiste de l’évolution à l’université de Manchester, interrogée par la BBC, cette étude a le mérite de chercher à combler un point aveugle dans notre connaissance sur l’évolution du langage humain. Mais elle estime que les résultats sont décevants:

«L’imprécision quant au sens de ces gestes signifie soit que les chimpanzés ont peu à communiquer, soit qu’il nous manque encore beaucoup d’information contenue dans leurs gestes et actions.»

http://www.slate.fr

2 réponses à “Si un chimpanzé mange des feuilles par petites bouchées, c’est qu’il flirte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s