Le Saviez-Vous ► Les nids à microbes


Sans avoir nécessairement une peur maladive des microbes, il est quand même important de les cibler, surtout quand notre système immunitaire est faible.. Comme les gens ne se lavent pas toujours les mains, et que les microbes adorent voyager et avoir des contacts avec l’environnement, quand un objet est utilisé par plusieurs, les risques sont d’autant plus grands.
Nuage

 

Les nids à microbes

 

Par Dr. Francisco Marin

A priori synonymes d’hygiène et de propreté, certains endroits de notre quotidien sont pourtant de véritables nids à microbes. Que ce soit à la maison ou au bureau, certaines pièces laissent à désirer en termes de propreté. 

Commençons par un petit tour d’horizon de la maison.

Les pommeaux de douche (surtout ceux en plastique)

Là où il y a de l’eau, il y a de la vie… Sur près de 30 % des pommeaux de douche, on retrouve une bactérie d’une famille proche de celle qui est à l’origine de la tuberculose (Mycobacterium tuberculosis). D’une puissance infectieuse certes moins grande que cette dernière, Mycobacterium avium peut néanmoins provoquer de graves problèmes respiratoires chez des personnes immunodéficientes.

Les têtes de brosses à dents

La bouche est connue pour être une cavité particulièrement septique chez l’être humain. C’est pourquoi les têtes de brosses à dents fourmillent généralement de germes.

La personne propriétaire de la brosse à dents est en principe immunisée contre la plupart de ces germes, mais ce n’est pas le cas de celui qui emprunterait une brosse à dents qui n’est pas la sienne…

La télécommande de la télévision

La télécommande, un objet qui va de main en main au sein des foyers, est un vrai paradis pour les bactéries…

Les interrupteurs de lumière de certaines pièces

Les interrupteurs de lumière, particulièrement ceux de la salle à manger ou de la salle de bain, les pièces les plus fréquentées par les occupants d’une maison ou d’un appartement, sont fortement colonisés par les microbes.

Le téléphone fixe (pire que le portable)

Cela s’explique par le fait que le téléphone fixe, qui, par définition, se partage, est un objet sur lequel se dépose les germes apportés par chaque membre de la famille. Pensez à le nettoyer fréquemment.

Et au travail ? Les nids à microbes au bureau

Si déjà à la maison, les objets, que 4 à 5 personnes touchent quotidiennement, sont envahis de microbes, qu’en est-il alors d’un endroit fréquenté, très souvent, par des dizaines d’individus ? En effet, le bureau ou l’espace dans lequel nous travaillons, a aussi ses points « noirs ». Quels sont-ils ?

Les portes de bureau

Selon une étude menée par Kimberly-Clark Professional sur l’hygiène de 250 entreprises françaises, près de 38 % de la surface de toutes les portes analysées étaient envahis de germes

Les boutons d’ascenseur

Petits mais remplis de microbes : les germes recouvrent jusqu’à 20 % de la surface des boutons d’ascenseurs, selon cette même étude.

Les rampes d’escaliers

Les rampes d’escaliers sont de vrais nids à microbes. Près de 14,5 % de leur surface seraient colonisés.

Les distributeurs automatiques de boissons et aliments

Boire du soda et grignoter des barres sucrées était déjà mauvais pour la ligne, les acheter dans des distributeurs le serait également pour la santé ! En effet, 10,5 % de la surface des distributeurs automatiques de boissons et aliments présentaient une colonisation de bactéries pathogènes pour les individus qui les utilisent.

Les glaçons

Commander des glaçons dans un bar serait aussi dangereux que prendre les transports en commun en matière d’infection ! Une récente étude américaine a en effet conclu que l’eau utilisée dans les restaurants et bars du pays pour la préparation des glaçons était presque aussi sale que l’eau des toilettes. Un conseil, évitez de demander des glaçons dans les bars…

Les claviers d’ordinateur

Il n’est pas rare que certaines de nos sécrétions buccales, nasales ou lacrymales, entre autres, finissent sur nos doigts, et donc sur les touches de notre clavier. La souris, manipulée en permanence, n’est pas non plus exempte de germes.

Les photocopieuses communes

Gare au bouton vert qui active la fonction « Photocopier », un de ceux qui sont le plus manipulés et  par plusieurs personnes, au sein d’une même entreprise. Manipulées par des dizaines de mains chaque jour, les touches d’une photocopieuse d’entreprise sont en effet porteuses de nombreux germes et microbes potentiellement pathogènes.

Les téléphones communs

Comme à la maison, lorsque plusieurs personnes utilisent un même objet, il se crée alors le bouillon de culture d’un bon « potage » de bactéries… Les téléphones en sont un parfait exemple.

http://diaporamas.doctissimo.fr

6 réponses à “Le Saviez-Vous ► Les nids à microbes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s