Un homme de 101 ans saute en parachute


Malgré qu’il a un stimulateur cardiaque, cela ne l’a pas empêché de vivre une vie normale et même de relever un défi que certains ont certainement du croire que c’était une folie.
Nuage

 

Un homme de 101 ans saute en parachute

 

Armand Gendreau, en compagnie de l’instructeur Richard Lavoie et du comédien Guillaume Lemay-Thivierge. Photo courtoisie Voltige

Marie-Ève Dumont

 

Un homme âgé de 101 ans a sauté en parachute pour la première fois de sa vie vendredi soir dans la région de Lanaudière.

Armand Gendreau, né le 24 juin 1913, a sauté en tandem avec l’instructeur Richard Lavoie de l’école de parachutisme Voltige et le comédien Guillaume Lemay-Thivierge, fervent adepte du parachutisme.

«J’ai tellement aimé ça, je pourrais sauter demain. Ça ferait un beau passe-temps, n’est-ce pas? J’ai fait des affaires bien pires que de sauter d’un avion», a déclaré M. Gendreau, quelques minutes après son saut.

Son défi maintenant relevé, il est en attente pour être certifié Record Guinness. Le record précédent est détenu par un Norvégien de 100 ans.

«J’ai vu un reportage à la télévision qui parlait d’une dame de 93 ans qui a sauté en parachute. Je me suis dit : Je peux le faire moi aussi», raconte-t-il.

Avec plus d’une décennie derrière la cravate, M. Gendreau est en pleine forme. Il fait un mile (1,6 km) de vélo stationnaire chaque jour. Il se déplace avec une canne ou une marchette, mais aime bien se promener à pied.

«Ça va très bien, je profite de la vie. Je me sens comme une petite jeunesse», a-t-il indiqué lors de sa fête d’anniversaire, entouré d’une cinquantaine d’invités.

À 90 ans, il conduisait encore son auto et à 95 ans il faisait du vélo de route.

«J’aurais aimé avoir une voiture pour ma fête, mais on m’a dit que j’étais trop vieux pour conduire», a-t-il lancé en riant.

«Il a eu un stimulateur cardiaque il y a environ sept ans parce qu’il faisait des chutes de pression, mais depuis ce temps-là il pète le feu», ajoute une de ses petites-filles, Émilie Gendreau.

Vie bien remplie

Armand Gendreau est né à Sainte-Madeleine en Montérégie. Il a grandi à Dunham avant de construire sa maison 1972 à Sainte-Hyacinthe, où il vivait toujours jusqu’à tout récemment.

Il a été marié à la même femme durant 61 ans. Elle est décédée en 1998. Ils ont eu quatre enfants. Aujourd’hui, M. Gendreau a maintenant sept petits-enfants et trois petits petits-enfants.

Le vieil homme est donc veuf depuis plus de 15 ans, mais pas question de se remarier.

«J’ai eu une amie, elle voulait se marier. J’ai arrêté ça, une femme c’est assez», insiste-t-il.

Bon gin

Le secret pour vivre aussi vieux selon M. Gendreau est de ne pas s’en faire avec la vie et de ne pas abuser des bonnes choses.

«J’ai toujours pris la vie au jour le jour. Quand t’as de la misère à dormir, un bon verre de gin et ça règle tout. Mais il ne faut pas ambitionner non plus. Si on ambitionne, c’est là qu’on mange une claque», mentionne-t-il.

«J’ai été chanceux, j’ai mené une bonne vie. Ça passe tellement vite, il faut en profiter», conclut-il.

http://fr.canoe.ca

Une réponse à “Un homme de 101 ans saute en parachute

  1. En fait c’est pas lui qui saute, c’est son coéquipier qui fait le boulot, lui il est juste harnacher à son compagnon, mais qu’il doit avoir quand le stress du saut et surtout ne pas avoir le vertige quoi que je ne sais pas une personne qui avait le vertige me disait qu’il était comme attiré ves le bas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s