Notre assiette en dit long sur notre caractère


À chacun, son caractère et ils semblent que cela pourrait avoir une certaine tendance sur notre mode d’alimentation. Je trouve que les descriptions sont assez valables, peut-être pas à tous, mais quand même …
Nuage

 

Notre assiette en dit long sur notre caractère

 

© istock

Certains tempéraments nous prédisposeraient à manger plus équilibré (ou pas). Savoir si on possède certaines qualités pourrait donc permettre de mieux gérer son alimentation et d’éviter les grignotages compulsifs. Alors, êtes-vous plutôt ouvert d’esprit, consciencieux ou extraverti ?

Les ouverts d’esprit

Un point positif ! Les personnes plus ouvertes seraient plus enclines à manger de tout et à découvrir de nouvelles variétés d’aliments et à tester la cuisine d’autres cultures, explique le psychologue Patrick Fagan dans une chronique parue sur PsychCentral. Cette curiosité les rendrait plus minces selon certaines études. Ainsi ces personnes seraient plus promptes à expérimenter des plats moins traditionnels (et potentiellement plus caloriques) pour aller vers des menus plus respectueux de leurs besoins alimentaires. Cette ouverture d’esprit pousse à être plus réceptif aux bonnes habitudes alimentaires.

Les consciencieux

Ces personnes sont a priori épargnées par le fléau du surpoids et de l’obésité. Quand on mange consciencieusement, on fait davantage attention à ce que l’on met dans son assiette. On consomme plus de fruits, de légumes et de fibres et d’aliments pauvres en sel et en graisses. Les consciencieux ont tendance à préférer une alimentation saine à la junk food et cèdent moins aux fringales sucrées (qui on le sait font prendre du poids). Bref, on est raisonnable à tous les niveaux, et l’alcool ne fait pas exception !

Les extravertis

La littérature scientifique associe les extravertis à un IMC plus élevé que les profils présentés précédemment. La faute à leur faiblesse pour les aliments doudous qui titillent le circuit de la récompense dans le cerveau. Les extravertis aiment (un peu trop) les extras et aiment manger des viandes grasses et boire de l’alcool.

Les névrosés

Probablement le caractère le plus dangereux pour l’IMC. Les personnes névrosées ressentiraient davantage d’émotions négatives et auraient donc tendance à rechercher du confort dans la nourriture, avec les dégâts qu’on sait ! Cette alimentation émotionnelle, on la connait bien : sucre à gogo, aliments riches en graisses.

Cependant certaines études ont montré que cette névrose pouvait donner l’excès inverse et faire basculer dans l’anorexie.

Les sympathiques

Les personnes agréables ont tendance à être « bonne pâte » et à davantage respecter les règles et donc à suivre les recommandations nutritionnelles.

Si vous vous reconnaissez dans l’un de ces profils, il n’est pas forcément besoin de paniquer. Ce ne sont que des tendances. Heureusement, il reste possible de « tromper » sa nature et ses appétences alimentaires en suivant nos conseils nutrition !

http://www.topsante.com

8 réponses à “Notre assiette en dit long sur notre caractère

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s