Un soldat américain retraité affirme avoir passé 17 ans sur Mars


Une mission secrète ? J’en doute fort. Un canular ? Peut-être pas, enfin, du moins pas volontairement, car sûrement qu’il croit ce qu’il dit, mais son imagination s’est mêlée avec la réalité.
Nuage

 

Un soldat américain retraité affirme avoir passé 17 ans sur Mars

 

Laurie Bergeron

 

Un ancien soldat américain, qui se fait appeler Captain Kaye, affirme avoir passé 17 ans sur Mars. L’ex-officier de la marine prétend s’être battu tout ce temps contre les extraterrestres.

L’Américain explique qu’il a passé presque deux décennies à protéger les cinq colonies humaines qui vivent sur la planète rouge. Il aurait été recruté par la «Earth Defense Force», un service militaire formé de soldats américains, russes et chinois. Le retraité y aurait appris à piloter des bombardiers et des véhicules spatiaux semblables à ceux de Star Wars.

L’individu aurait été recruté pour protéger les hommes contre les martiens. Le capitaine Kaye a fait son incroyable témoignage à ExoNews TV. Il a révélé avoir eu sa formation sur la lune, sur la lune Titan de Saturne et dans les profondeurs de l’espace.

Il affirme même que sa cérémonie de retraite s’est déroulée sur la lune, et que Donald Rumsfeld, le 21e secrétaire à la Défense des États-Unis, était présent. Un canular ou une mission secrète? 

http://www.journaldequebec.com/

2 réponses à “Un soldat américain retraité affirme avoir passé 17 ans sur Mars

  1. 🙂 Ben voyons, je crois que ce monsieur n’a plus toute sa raison et si c’était vrai je pense qu’il aurait déjà été liquider par les services secrets pour l’empécher d’en dire plus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s