La crème glacée qui se garde au chaud


C’est toute une révolution des desserts froids. Non, mais vous imaginez, quand on va l’épicerie, les produits surgelés sont à la dernière rangée dont les crèmes glacées. Ensuite, il faut attendre a la caisse, sortir et tout mettre dans la voiture alors que la température extérieure est humide et très chaude, se rendre à la maison pour se dépêcher a mettre la crème glacées au congélo … Bientôt, cela ne sera plus un problème.
Nuage

 

La crème glacée qui se garde au chaud

 

Anne Caroline Desplanques

Une crème glacée 100% québécoise pourrait bientôt débarquer dans une épicerie près de chez vous… au rayon des fruits en conserves, loin des congélateurs.

Selon Environnement Canada, on ressentira plus de 30 degrés à Montréal aujourd’hui et demain, avec l’humidex. De quoi faire fondre une coupe de crème glacée en moins de temps qu’il n’en faut pour la manger.

Mais, grâce à deux jeunes inventeurs montréalais, vous pourriez laisser votre dessert préféré pendant des heures au soleil sans craindre qu’il ne devienne un liquide immangeable.

«L’innovation majeure, c’est que notre produit peut être gardé dans l’armoire. Il n’a pas besoin d’être conservé au congélateur», indique Karine Paradis, une des inventrices de la crème glacée Frisson.

Ce dessert glacé unique au monde se présente sous forme liquide dans de petits pots individuels de 180 grammes. Pour transformer le liquide en crème glacée, il suffit de secouer le pot et de le placer au congélateur. En quatre heures, on obtient une crème onctueuse.

Le secret est dans la combinaison de sucres sélectionnés par les inventeurs et l’emballage mis au point. Les différentes masses moléculaires des sucres choisis limitent la formation de cristaux qui transformeraient le liquide en bloc de glace. L’emballage, lui, contient du gaz hilarant qui crée des bulles empêchant elles aussi la formation de glaçons.

Création de McGill

Loin d’être le dernier né d’une grande marque internationale, Frisson est toute droite sortie d’un laboratoire de l’Université McGill. Il a été inventé par deux étudiants au baccalauréat dans le cadre d’un simple cours de science de la Pre Salwa Karbourne.

«On travaille jour et nuit là-dessus depuis septembre, tout en suivant nos cours à temps plein», indique Karine Paradis.

Avec son collègue Jonathan Khouzam et 14 autres étudiants, elle a créé Frisson de A à Z, de la recette à l’emballage.

L’effort en a valu la chandelle puisque l’équipe présentera son invention cette semaine aux géants de l’industrie agroalimentaire, dans le cadre d’une compétition internationale réunissant les meilleures innovations à manger de l’année.

Il y a 25 ans qu’un produit canadien n’avait pas été finaliste à l a Food Product Development Competition et jamais des étudiants de McGill n’avaient réussi l’exploit.

http://fr.canoe.ca/

6 réponses à “La crème glacée qui se garde au chaud

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s