Un détenu qui s’est évadé trois fois raconte


Trois détenus ont réussi à s’échapper grâce a un hélicoptère qui est venu les cueillir en pleine cour de la prison au Québec Ils sont toujours en cavale. Alors qu’un détenu, raconte qu’il est facile de s’échapper de nos prisons … Si lui, a su s’échapper 3 fois, alors que les pires criminels, les pédophiles ayant l’opportunité pourraient aussi prendre la clé des champs .. Inquiétant non ?
Nuage

 

Un détenu qui s’est évadé trois fois raconte

 

CAPTURE D’ÉCRAN AGENCE QMI

SAGUENAY – La triple évasion survenue à la prison d’Orsainville ne laisse pas indifférent un détenu du centre de détention de Chicoutimi, à Saguenay.

Jean-François Migneault s’est lui-même évadé de cet établissement carcéral en février 2008.

Il avait été arrêté à Saguenay, quelques jours plus tard.

De sa cellule à Chicoutimi où il purge une sentence pour une autre affaire, il a expliqué à quel point il est facile d’échapper à la surveillance du système carcéral.

À lui seul il a réussi à trois reprises.

«Le système correctionnel québécois c’est un système prévisible, a-t-il expliqué. C’est très facile de s’évader d’un centre de détention… C’est juste une question de contact à l’extérieur et c’est parti.»

À Orsainville, c’est un complice qui était venu le cueillir. À l’aide de faux papiers, l’homme avait prétendu venir chercher Migneault pour l’amener dans une maison de thérapie.

Visiblement, les autorités n’ont pas pris le temps de vérifier l’identité de l’homme qui réclamait la garde de Migneault.

«Je suis parti de la zone de sécurité, a ajouté le détenu. Les gardiens m’ont dit bonjour et bonne chance. C’est une évasion parfaite. Je n’ai pas fait atterrir d’hélicoptère et je n’ai pas blessé personne. Je me suis sorti avec un complice et ils n’ont rien vu aller.»

Vingt-quatre heures plus tard, ce ne sont même pas les gardiens qui ont sonné l’alarme, mais la maison de thérapie.

Le complice de Migneault avait un frère gardien à Orsainville. Ce gardien a été blanchi de tout soupçon. Il serait toujours à l’emploi de la prison.

Le détenu qualifie tout de même le système carcéral de véritable passoire.

«Il y a du monde qui ne devrait pas s’évader, a-t-il dit. Des prédateurs sexuels ou des gars qui ont tué des petites filles. Si moi j’ai réussi à m’évader, ce genre de personne là peut réussir à s’évader aussi. C’est ça que je trouve grave un peu.»

L’actuel avocat de Jean-François Migneault s’interroge aussi.

«Comme avocat de défense, je trouvais ça assez ironique, mais comme citoyen c’était plutôt inquiétant de savoir qu’on peut s’évader aussi facilement d’une détention», a expliqué Me Dominic Bouchard.

http://www.journaldequebec.com/

Une réponse à “Un détenu qui s’est évadé trois fois raconte

  1. Effectivement , c’est inquiétant : Si ce ne sont que de petits truands …voleurs booof , mais pour les assassins et les pédophiles en particuliers , c’ est grave ! Je présume que la situation n’est pas mieux en France……

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s