Le Saviez-Vous ► Le test de crayon, blancs honorifiques de “l’apartheid”


Des imbécilités raciales, il y en a toujours eu, et les moyens douteux pour classer les personnes de différentes ethnies démontrent une grande étroitesse d’esprit
Nuage

 

Le test de crayon, blancs honorifiques de “l’apartheid”

 

Fondée sur les bases d’un racisme délirant, le régime d’apartheid “apartheid” a apporté beaucoup de concepts et des situations absurdes, comme le “test du crayon» pour déterminer la race des citoyens ou le statut de «blanc honorifique “dont bénéficient les Asiatiques de l’Est.

La mise en œuvre du programme en 1948, typé et intensifié la discrimination contre les non-Blancs qui existaient déjà en Afrique du Sud depuis l’arrivée des colons européens au XVIe siècle, et a conduit à d’innombrables dispositions fondées sur la race de gens dans le but de répondre aux puristes architectes de système idéal.

Le premier problème en appliquant une séparation physique fondée sur la race proposée par le projet d’ascendance nationalistes afrikaners des colons hollandais, était la classification raciale de la population.

“Le gouvernement a créé quatre catégories: blanc, africaine, indienne et« coloré »(métis)», explique Noor Nieftagodien Efe, professeur d’histoire à l’Université de Witwatersrand à Johannesburg.

“Faire la distinction entre Blancs, Noirs et des Indiens était relativement facile, le problème est venu avec les« gens de couleur »»,

dit Nieftagodien de souligner la diversité des métis, métis peuvent avoir le teint plus clair que de nombreux Blancs.

La peau pâle était un grand avantage dans l’Afrique du Sud, où il valait mieux être blanc que les Indiens ou métis et indiens ou métis mieux que le noir et tous ceux qui aspirent à une vie meilleure a profité de l’absence de définition de la catégorie «métis» pour rechercher un “upgrade” dans leur statut racial.

Une des tâches de l’Office de la classification raciale a été de résoudre les demandes de changement de race, de mulâtres qui prétendaient être blanc ou noir qui prétendait être mulâtres.

“Lumière de peau, le nez pointu, et surtout, les cheveux raides étaient exigences à prendre en considération blanc», dit le professeur, qui rappelle que le personnel de bureau est consacré à la mesure des nez des candidats.

“Mais le plus important était le« test du crayon », qui consistait à mettre un crayon dans les cheveux. S’il tombait, la personne pourrait être considéré comme blanc ou métis, mais s’il restait, il ne pouvait être que la race noire ou mixte», explique Nieftagodien.

 

http://www.nouvellesdumonde.net

9 réponses à “Le Saviez-Vous ► Le test de crayon, blancs honorifiques de “l’apartheid”

  1. J’ai connu “l’apartheid” en Afrique du Sud, avant de descendre du bateau pour ma perm à terre on nous avaient bien dit de ne pas enfreindre les lois raciales sinon on allaient droit vers de gros problèmes comme par exemple de rester uniquement sur les trottoirs réserver aux blancs.
    J’étais loin de m’imaginer à quel point le racisme était présent dans ce pays et de voir un peu partout des pancartes « reserved for the White » (réservé aux blancs) et la même chose chez les noirs « reserved for the Blaks » ou  » Forbidden to Blacks » (Interdit aux noir), cela était plutôt choquant pour nous les français.

  2. Je ne sais pas que dire : çà me répugne ce racisme et ce  » test du crayon » pffff un bon test pour les cons ….

    P.S: C’est le genre de chose que mon ex frère ( « ex  » car je ne veux plus en entendre parler ) affectionne et prône : C’est un con de la pire espèce ,normal , c’est un militaire ! Pour lui , tous ceux qui ne sont pas blancs de peau n’ont pas de cerveau ( lui qui , si il en a un doit être bien atrophié )…..Il en est encore à l’époque où  » on » disait que les étrangers viennent manger le pain des Français  »

    Même moi , il pense que je suis une charge pour la société , que c’est lui qui « m’entretient , me permet de vivre  »

    Désolé , je me suis laissé emporter
    Bises Rachel

    • non c’est correct et en plus cela me permet de te dire … que s’il ferait un test de génétique il se peut qu’ils soit surpris car il se peut qu’un ancêtre soit un noir …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s