L’imperfection des parents


En vieillissant, on s’aperçoit qu’être parent n’est pas aussi simple …Il n’y a pas de mode d’emploi, ni d’application pour gérer nos émotions, notre fatigue et impatience, et que nos parents ont fait de leur mieux avec les moyens du temps. Et qu’enfin du compte, aucun parent n’est parfait, peu importe l’époque
Nuage

 

L’imperfection des parents

 

J’ai souvent pensé qu’on ne devient réellement adulte qu’au moment où l’on pardonne à ses parents d’être aussi imparfaits que le reste des humains et où l’on reconnaît que, avec leurs limites, ils ont fait de leur mieux pour vous.

Douglas Kennedy

6 réponses à “L’imperfection des parents

  1. Si je m’en réfère à la citation de D.Kennedy , je ne suis toujours pas adulte ….Car je ne suis pas parvenu à pardonner à mon père d’avoir été bien plus qu’imparfait !

    La seule chose de bien qui résulte de son attitude c’est que je n’ai jamais voulu être comme lui avec mon fils

    • peut-être ce qui t’a permis d’être meilleur père par l’expérience que tu as eu .. si cela aurait été autrement, qui sait quel genre de père que tu auras été .. (p.s) j’ai mit l’article que je te parlais hier)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s