Probable épisode El Niño à la mi-2014


Les épisodes de El Niño risque de se reproduire cette été et certains en paieront le prix cher (Les conséquences peuvent dérouter les cyclones tropicaux de leurs routes habituelles, déplacer les zones de précipitations et de sécheresse ainsi que changer localement le niveau de la mer par le changement de la pression moyenne. Cependant, les relations entre ces effets sont moins claires à mesure que l’on s’éloigne du bassin Pacifique, selon Wikipedia)
Nuage

Probable épisode El Niño à la mi-2014

 

El Niño, qui se caractérise par des températures... (Photo Oswaldo Rivas, Archives Reuters)

El Niño, qui se caractérise par des températures de surface de la mer anormalement élevées dans la partie centre-est du Pacifique tropical, a une incidence marquée sur le climat de nombreuses régions du monde. Ci-dessus, un épisode de sécheresse au Nicaragua.

PHOTO OSWALDO RIVAS, ARCHIVES REUTERS

Agence France-Presse
GENÈVE

Un épisode climatique El Niño dans l’Océan Pacifique est «probable» vers le milieu de 2014, a estimé mardi l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), une agence de l’ONU.

Dans son dernier bulletin, l’OMM signale que, les températures sous la surface atteignent, dans le Pacifique tropical, des niveaux de chaleur similaires à ceux qui annoncent un épisode El Niño et que les experts prévoient un réchauffement constant dans les mois à venir.

«Selon les modèles, le déclenchement d’un épisode El Niño paraît assez probable, surtout à la fin du deuxième trimestre de 2014», estime l’OMM.

«Aucun modèle ne suggère d’épisode La Niña en 2014», précise l’organisation.

El Niño, qui se caractérise par des températures de surface de la mer anormalement élevées dans la partie centre-est du Pacifique tropical, a une incidence marquée sur le climat de nombreuses régions du monde et tend à faire monter la moyenne mondiale des températures. La Niña est le phénomène inverse, elle est associée à un refroidissement.

El Niño et La Niña font partie des principales causes de la variabilité naturelle de notre climat. Si une anomalie El Niño se développe, elle influencera les températures et les précipitations et contribuera à la survenue de sécheresses ou de précipitations abondantes dans différentes régions du monde, selon le secrétaire général de l’OMM, Michel Jarraud, cité dans un communiqué.

«Le réchauffement naturel qu’occasionne un épisode El Niño associé au réchauffement d’origine humaine dû aux gaz à effet de serre peut entraîner une augmentation spectaculaire de la moyenne mondiale des températures», a ajouté M. Jarraud.

http://www.lapresse.ca/

Une réponse à “Probable épisode El Niño à la mi-2014

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s