Sur Internet, 90% des médicaments sont des faux


Je ne comprends pas comment on veut acheter des médicaments en ligne sans être en mesure de s’assurer que c’est vraiment le médicament demander et non du sucre ou de la mort-aux-rats
Nuage

 

Sur Internet, 90% des médicaments sont des faux

 

Les douaniers français ont récemment découvert plus de deux millions de faux médicaments dans le port du Havre, en provenance de Chine. C’est la plus importante saisie jamais réalisée en Europe. De quoi relancer le débat sur la contrefaçon médicamenteuse qui sévit sur Internet en toute impunité.

Le jeudi 27 février dernier, les services douaniers du port normand ont été intrigués par une cargaison, prétendument garnie de thé vert, et envoyée à une compagnie belge. Après quelques recherches, il s’est avéré que cette société n’était qu’une société écran.

 Il n’en fallait pas plus pour contrôler la marchandise et démanteler un réseau gigantesque de contrefaçon de médicaments. Aspirine, traitement pour les troubles de l’érection, antibiotiques, antipaludéens… Les médicaments, de tout type, sont répartis dans 601 cartons différents et imitent à la perfection les produits les plus connus. En réalité, ils contiennent tous la même formulation : une très grande quantité de glucose et pratiquement aucun principe actif. Alors que les investigations se poursuivent, les services des douanes sont persuadés que ces contrefaçons étaient destinées à être commercialisées sur Internet.

Un marché en plein essor

Cette saisie légitime le combat mené par l’IRACM, l’Institut de recherches contre les médicaments contrefaits, pour qui Internet représente un réel danger.

« 9 médicaments sur 10 vendus en ligne dans le monde, sont aujourd’hui des contrefaçons », assure Bernard Leroy, président de l’organisation.

« Il y a des médicaments qui ne contiennent rien ou presque, de l’amidon ou du talc par exemple : ils sont dangereux pour ceux qui ont besoin d’un traitement réel. Et il y a les médicaments qui contiennent des substances toxiques pour l’homme, comme le ciment ou la mort aux rats. »

Ce constat est d’autant plus inquiétant, que Français et Canadiens sont de plus en plus tentés d’acheter leurs médicaments en ligne. Une nouvelle étude officielle, parue le 9 avril 2014, a montré qu’un Français sur dix avait déjà tenté l’expérience. Pour les autres, on ne saurait trop leur conseiller de redoubler de vigilance et de se méfier notamment des produits peu onéreux. La santé a, malheureusement, un prix.

http://www.passeportsante.net/

5 réponses à “Sur Internet, 90% des médicaments sont des faux

  1. La banalisation d’achat de médicaments est dramatique. Il suffit de lire les effets secondaires pour faire réfléchir. Faut-il prendre ce médicament ?
    Je pense qu’un pharmacien est plus habilité qu’Internet même si tout cela reste du commerce.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s