Des mots importants


Il y a tellement de choses qui peuvent arriver, on ne sait jamais quand nous allons revoir un proche, un ami, une personne de la famille, même habitant sous le même toit. Il faut vraiment tout faire pour ne pas avoir des regrets de ne pas avoir dit des mots importants, des encouragements, …
Nuage

 

Des mots importants

 

La vie est trop courte pour que nous cachions dans notre coeur des mots importants. Par exemple, je t’aime.

Paulo Coelho

Les chats et chiens vainqueurs du plus grand concours de toilettage


Comment peut-on faire cela aux animaux ? Changer complétement leur allure qui fait d’eux des chats ou des chiens. Les passés a se faire taponner les poils, pour les frisés, aplatir, sécher, teindre, et ce sans donner leur accord, il y a des limites que l’être humain devrait ne pas dépasser
Nuage

 

Les chats et chiens vainqueurs du plus grand concours de toilettage

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Youtube – AssociatedPress

Le week-end dernier, une compétition haute en couleurs, et sujette à polémique, a eu lieu dans le New Jersey aux Etats-Unis : le plus grand concours de toilettage canin et félin au monde ayant réuni quelque 2000 professionnels venus de 23 pays différents.

Chats et chiens se sont transformés en véritables peintures vivantes devant le regard très attentif des jurés. Et ce sont un chat Siamois couvert de fleurs et coeurs aux couleurs chatoyantes et un Caniche semblant tout droit venu du Far West qui ont cette année remporté la compétition.

« Il n’y aucun poil qui n’est pas à sa place« 

Transformer chats et chiens en lions, punks, personnages de dessins animés et autres oeuvres aussi colorées qu’improbables prend des heures aux toiletteurs de l’extrême.

Présent lors du concours, le photographe Paul Nathan confie à l’express.co.uk avoir été véritablement impressionné.

« Il y a tellement de détails et de travail, il n’y aucun poil qui n’est pas à sa place » raconte-t-il. « Je pense que les personnes qui font ça sont un peu excentriques, mais de la plus belle façon possible« . Et de souligner que tous les colorants utilisés par les toiletteurs sont non-toxiques et les animaux visiblement très bien traités.

http://wamiz.com/

Le Saviez-Vous ► La pizza a trois mille ans d’histoire.


La pizza est environs 3 fois millénaire. Il faut dire qu’avant d’arriver a ce que nous connaissons, elle a commencer plus humblement dans des anciennes civilisations
Nuage

 

La pizza a trois mille ans d’histoire.

 

 

On peut dire que tous les civilisations ont connu des formes différentes de fouaces dont la pâte est un mélange de farine de céréales de plusieurs genre, d’eau et de nombreux assaisonnements et qui étaient l’élément fondamentale de l’alimentation humaine.

De l’Egypte à la Grèce Classique, à l’ancienne Roma et Pompei on peut retrouver une multitude de plats dont la composition et la cuisson font penser à celle de la pizza.

Dans l’antique Egypte il était d’usage de célébrer l’anniversaire du pharaon en mangeant une fouace assaisonnée avec des herbes aromatiques. Hérodote nous a transmis des recettes babyloniennes et au VII siècle Archiloque, le poete soldat, dans certains vers nous dit qu’il avait dans la lance, sa « fouace pâteuse », le principal aliment des soldats.

La Grèce classique est riche d’exemples nous faisant penser à la pizza ou du moins, à son archétype: les fouaces étaient un aliment diffus et populaire dans toute l’Antiquité Classique.

En ce qui concerne les différents types de pizza, nous avons nombreux témoignages des écrivains grecs: la « maza » en grec ancien, par exemple.

Nous retrouvons ponctuellement des témoignages dans le monde latin ou dans la Rome antique, la « placenta », l’ « offa » , un mélange d’eau et d’orge, la céréale à la base de l’alimentation des latins.

La pizza, si on laisse de côté ses origines fantaisistes et hypothétiques, est donc un aliment typique des cultures du bassin méditerranéen. Et dans une de ces reine méditerranéenne, Naples, la pizza trouvera son point de départ pour une diffusion planétaire.

Le Moyen Age.

Nombreuses sont les traces de ce plat qui, les siècles passant, ressemble de plus en plus à sa forme actuelle. Même au Moyen Age et à la Renaissance, la pizza oscille entre le goût aristocratique et l’usage populaire, entre les banquets royaux et le cantines de pauvres. Le mot « pizza » était déjà connue à l’époque du Haut Moyen Age et durant les siècles suivants on retrouve plusieurs formes locales de ce terme qui indiquent des variations culinaires sur le thème, du sucre au salé avec différentes méthodes de cuisson. Les Lombards, descendus en Italie méridionale après la chute de l’Empire Romain, ont apporté avec eux la bufflesse, que une fois acclimatée dans les régions du Latium et de la Campanie, a produit du lait pour la fabrication de la mozzarella.

La découverte du Nouveau Monde à l’Epoque Moderne apporte des éléments plus importants de la pizza, indispensables aujourd’hui: La tomate.

Après la période de méfiance initiale, la tomate fit son entrée triomphale dans la cuisine italienne et surtout dans la cuisine napolitaine.

La pizza en saura la bénéficiaire illustre et ressemblera de plus en plus aux formes que nous connaissons.

La pizza entre le XVIII et le XIX siècles.

C’est surtout entre les XVIII et le XIX siècles que la pizza s’impose comme le plat préféré du peuple napolitain, faisant partie intégrale de la tradition culinaire de cette ville.

C’est à cette époque que l’on définit les caractéristiques principales de la pizza et les lieux qui lui rendirent hommage :Les pizzerie.

Au 18ème siècle la pizza est cuite en four à bois et vendue dans les rues et les ruelles de la ville: Le garçon boulanger tenait en équilibre sur la tête une poêle et apportait directement les pizze déjà confectionnées avec différents ingrédients et assaisonnement, aux acheteurs potentiels après les avoir avertis de son arrivée avec des bruits caractéristiques. Aux 18ème et au 19ème siècle on prend également l’habitude de déguster la pizza près de fours et pas seulement en route ou chez soi. Ceci montre combien ce plat devenait apprécié par le peuple napolitain qui en fait un de ses plats principaux: nait également la pizzeria sous la forme que nous connaissons et on détermine les caractéristiques physiques de la pizzeria actuelle et son environnement.

http://www.palumbi.ch/

Il trouve un godemiché dans l’estomac d’un poisson


Peut-être que certains vont trouver cela drôle, mais je trouve vraiment que c’est irresponsable de jeter n’importe quoi dans la mer. Ce poisson, un jour ou l’autre aurait eu surement des conséquences de jouet sexuel s’il n’avait pas été péché
Nuage

Il trouve un godemiché dans l’estomac d’un poisson

 

INSOLITE – En Norvège, un pêcheur a fait une curieuse découverte en vidant un poisson qu’il venait de pêcher : un véritable sextoy était logé bien profondément dans son estomac, presque intact.

La prise du jour s’est transformée en véritable surprise. Un pêcheur norvégien, Bjoern Frilund, 64 ans, était tout fière de ce qu’il avait réussi à prendre dans ses filets sur la côte ouest du pays : un magnifique cabillaud de près de 6 kg. Etant un habitué de ce genre de loisir, il remarque tout de suite une chose étrange chez ce spécimen, la forme inhabituelle de son estomac.

En vidant le cabillaud, il ne tarde pas à en découvrir la cause : le poisson avait tout simplement avalé un… godemiché.

« Deux harengs en sont d’abord sortis, puis j’ai trouvé ce machin en caoutchouc », a-t-il déclaré. Selon lui, le sextoy orange faisait, à vue de nez, « 15 ou 16 cm ». « Je savais que le cabillaud gobe à peu près tout mais je ne m’attendais pas à ça », a-t-il ajouté.

Aussi probable qu’une « météorite sur le crâne » Cette découverte invraisemblable a été immortalisée en photo par son fils, Marius qui l’a publié sur le site Internet d’une chaîne locale. Celui-ci exclut la possibilité d’un mauvais tour joué à son père vu que le poisson a été remonté vivant et que son mets indigeste se trouvait au fond de l’estomac depuis un moment.

« Les chances pour que ça se produise sont à peu près les mêmes que recevoir une météorite sur le crâne », affirme Bjoern Frilund.

Pour ce dernier, le cabillaud a sans doute confondu le sextoy, qui possédait encore son moteur mais pas de piles, avec un calamar. Il faut dire que, de loin, l’appareil a effectivement un petit air de céphalopode.

Quant à sa provenance, « peut-être est-ce une dame frustrée qui l’a jeté par-dessus bord depuis l’Express côtier, un navire de tourisme qui croise le long de l’idyllique littoral norvégien., » s’est-il avancé.

http://www.metronews.fr/

Religions bizarres : le pastafarisme va être reconnu en Pologne


Qu’on ne soit pas d’accord avec certaines philosophies c’est normal, mais delà a faire une religion pour se moquer, ça craint .. C’est vraiment n’importe quoi
Nuage

 

Religions bizarres : le pastafarisme va être reconnu en Pologne

 

religions bizarres

Le pastafarisme, ou Eglise du Monstre en Spaghettis volant, va être reconnue en Pologne. | Flickr | Flickr

RELIGION – Une religion vraiment bizarre va être reconnue en Pologne: le pastafarisme, un culte plus connu sous le nom d’Eglise du Monstre en Spaghettis volant.

Cette Eglise voulait sa reconnaissance officielle en Pologne, mais l’un des tribunaux administratifs régionaux ne l’entendait pas de cette oreille. Sauf qu’il a commis l’erreur de refuser d’accorder deux mois de plus à l’Eglise afin qu’elle puisse fournir des documents supplémentaires, ce qui est illégal.

Pour le juge Wlodzimierz Kowalczyk, la décision de non-reconnaissance est donc nulle, et la religion va ainsi pouvoir être reconnue. Autant dire que le groupe de pastafariens qui attendait devant les portes du tribunal a laissé éclater sa joie devant le tribunal en criant « pâtes » à tout va.

Le pastafarisme est la parodie d’une religion orthodoxe, qui est contre l’enseignement du créationnisme et du dessein intelligent.(Le dessein intelligent (Intelligent Design1 en anglais2) est l’hypothèse selon laquelle « certaines observations de l’univers et du monde du vivant sont mieux expliquées par une cause intelligente que par des processus non dirigés tels que la sélection naturelle » Elle a été révélée en 2005 par Bobby Henderson, diplômé en physique de l’université d’État de l’Oregon. On pense qu’elle existait secrètement auparavant, mais c’est cette année-là qu’il a décidé d’envoyer une lettre ouverte satirique au bureau d’état de l’enseignement du Kansas. Juste pour leur dire que l’idée d’un monde créé par le Monstre en Spaghettis volant n’est pas plus absurde que celle du dessein intelligent.

Ramen! (Oui, c’est ainsi que leur prières se terminent. Les rāmen, ce sont des nouilles japonaises.)

http://www.huffingtonpost.fr/

Le frère SDF de Madonna s’exprime sur sa sœur


Je peux comprendre que les membres d’une même famille ne s’entendent pas, mais c’est triste. Cependant quand une personne aussi riche que Madona laisse son propre frère dans la rue, je trouve que c’est inadmissible. Je n’aime pas Madona et voilà une autre bonne raison
Nuage

 

Le frère SDF de Madonna s’exprime sur sa sœur

Alors que la fortune de la chanteuse frôle le milliard de dollars, son frère Anthony Ciccone vit dans la rue depuis quatre ans. Ce dernier s’est confié au site israélien Tabletmag, évoquant sa relation avec sa cadette, chantant pour l’occasion un de ses titres.

Le ton est donné:

«J’ai beaucoup de respect pour le succès de ma sœur. Elle est partie de rien et a atteint le sommet. Je ne lui ai jamais rien demandé, et je ne le ferai jamais. D’ailleurs pourquoi donnerait-elle son argent à un étranger», a confié Anthony Ciccone au site israélien Tabletmag.

L’une des plus riches villes du Michigan abrite le frère de l’une des plus grandes fortunes du monde. Car Anthony Ciccone est le frère de Madonna et vit depuis quatre ans dans les rues de Traverse City.

Le journaliste isarélien est allé à sa rencontre pour démêler le nœud de cette ineptie familiale:

«Nous ne sommes pas vraiment amis» explique Anthony, «Je me souviens que dans les années 80, je suis allé rendre visite à ma sœur dans son loft à Soho, avant que ce quartier ne devienne à la mode. On devait aller au restaurant mais lorsqu’elle a vu mes vêtements, elle a décrété que nous serions mieux sur le toit de son immeuble pour manger chinois».

Une relation fraternelle plutôt tendue donc. Seul le titre de Madonna Like a Prayer semble constituer un lien ténu entre le frère et la sœur. En témoigne cette vidéo sur laquelle Anthony se met à la chanter:

 

Quant à l’histoire plus personnelle d’Anthony Ciccone, sa vie a basculé en 1993, à la naissance de son fils:

«J’étais vraiment heureux. J’ai attendu d’être père de famille toute ma vie. Ma femme et moi étions ensemble depuis sept ans et était l’amour de ma vie. Après la naissance de notre fils, elle a sombré dans la dépression. Je travaillais à Hollywood et rentrais après de longues heures de travail. Après ma journée de travail je la trouvais encore au lit. La situation a dégénéré et un jour, elle a pris notre enfant et est partie», a-t-il déclaré.

Et de continuer dans le mélodrame:

«Elle a obtenu une ordonnance restrictive contre moi. J’ai déprimé, perdu mon travail et commencé à boire. Alors toute ma famille a cessé de me parler me croyant responsable de la situation. Aujourd’hui, ma femme est mariée à un nouveau mec et je n’ai pas vu mon fils depuis 1999», conclut-t-il amer.

http://www.lefigaro.fr/

De l’air «pur» français aux enchères en Chine


C’est un prix assez onéreux pour de l’air dans un pot quelconque. Cependant, le message me semble très clair quand on sait que la Chine est un des pays les plus pollués de la planète
Nuage

 

De l’air «pur» français aux enchères en Chine

 

Liang Kegang... (PHOTO THE GUARDIAN)

Liang Kegang

PHOTO THE GUARDIAN

Liang Kegang est un artiste chinois, révolté, comme tous les Chinois, par la pollution de l’air dans les grandes villes chinoises qui a dépassé depuis longtemps les seuils critiques. Mais il a trouvé une manière artistique, ludique et efficace, pour marquer les esprits : il a vendu aux enchères de l’air pur … français !

Le quotidien britannique The Guardian raconte que Liang Kegang, après un séjour en Provence, a « enfermé » de l’air pur du sud de la France dans ce qui ressemble à un pot de foie gras ou de paté en croûte français, en l’a vendu aux enchères à son retour à Pékin, lors d’une performance devant des artistes et des collectionneurs. Son pot d’air pur de Provence est monté jusqu’à 5 250 yuans, soit 609 euros, (soit 925 dollars cad) pas mal pour … du vent.

« L’air pur devrait être un produit sans prix, libre d’accès pour tous, y compris les plus démunis. C’est ma manière d’exprimer mon mécontentement », a expliqué le jeune artiste.

L’artiste et son « oeuvre », de l’air pur de Provence (capture)

http://rue89.nouvelobs.com/