Pensée sans langage


J’aimerais savoir ce que pensent les animaux pris dans leur cage ou dans un endroit restreint a voir des gens rire, montré du doigt et faire plein de photos pour des souvenirs
Nuage

 

Pensée sans langage

 

« Le jour où l’on comprendra qu’une pensée sans langage existe chez les animaux, nous mourrons de honte de les avoir enfermés dans des zoos et de les avoir humiliés par nos rires. »

Boris Cyrulnik

Le «Roi Lion» dans l’avion


Une très bonne façon pour détendre l’atmosphère avant un décollage d’avion, Sourire et bonne humeur assuré
Nuage

 

Le «Roi Lion» dans l’avion

 

Le «Roi Lion» dans l'avion

Photo Capture d’écran Youtube

Quoi de mieux pour détendre l’atmosphère avant le décollage qu’un petit concert improvisé?

C’est ce à quoi ont eu droit les passagers du vol 0970 de Virgin Australia, reliant Brisbane à Sydney, alors que des membres de la troupe de la comédie musicale The Lion King ont entonné, a capella, leur version joyeuse de Circle of Life.

Ils ont dit par la suite que c’est le lancement de la comédie musicale à Brisbane qui les avait mis particulièrement de bonne humeur.

La scène a été filmée et s’est évidemment retrouvée sur Youtube, ce qui a piqué la curiosité de quelque 3,3 millions d’internautes à ce jour

http://fr.canoe.ca/

5 technologies qui deviendront obsolètes d’ici 2020


La technologie avance n’a pas de géant, ce que nous connaissions hier, n’existe plus ou est en voie de disparition. Ce que nous connaissons aujourd’hui, c’est en changement continu … Ce qui m’inquiète, c’est que si un jour les satellites tombent en panne comme par exemple une tempête solaire comme il s’est déjà produit, nous serions dans une situation précaire
Nuage

 
5 technologies qui deviendront obsolètes d’ici 2020

 

Photo Fotolia
Stéphanie Godbout

 

Nuage informatique, téléphone intelligent, service de vidéo sur demande… on n’arrête pas le progrès!

Mais alors que de nouveaux gadgets plus performants, plus rapides et plus efficaces voient le jour chaque année, d’autres deviendront désuets et prêts à faire leur entrée dans un musée.

Voici notre petite liste de technologies qui seront obsolètes d’ici 2020.

TÉLÉPHONES CELLULAIRES NON INTELLIGENTS

Photo Fotolia

Navigation internet, courriels, appareil photo, GPS… depuis la sortie du premier iPhone en 2007, l’utilisation que nous faisons de notre téléphone cellulaire a complètement changée.

Grâce à leur prix moins élevé qu’à leur lancement, les téléphones intelligents sont désormais un gadget commun.

D’ailleurs, en 2013 les ventes de téléphones intelligents ont surclassé pour la première fois celles des téléphones cellulaires traditionnels.

Et ce n’est que le début. Si on en croit les analystes, dont Tim Bajarin et Marc Andreessen, il sera impossible d’ici 2017 de se procurer un téléphone qui ne soit pas intelligent.

GPS AUTONOMES POUR LA VOITURE

Photo Fotolia

Est-ce la fin des GPS autonomes pour la voiture?

S’ils ont changé notre façon de conduire et facilité nos déplacements, leurs plus beaux jours sont sans doute derrière eux.

Concurrencées par les téléphones intelligents, les applications mobiles et les systèmes de navigation intégrés dans les véhicules, les ventes de GPS autonomes pour la voiture diminuent de 15 à 20 % chaque année.

Si pour l’instant le marché des navigateurs pour bateau ou pour les sports extérieurs comme l’escalade se porte encore relativement bien, la baisse significative des ventes a toutefois obligé les fabricants à explorer de nouvelles avenues et à diversifier leurs offres.

TomTom investit dans les applications et les logiciels tandis que Garmin s’est plutôt tourné vers des montres intelligentes dédiées aux sportifs.

CD ET DVD INSCRIPTIBLES

Photo Fotolia

Dignes successeurs des disquettes, les CD et DVD inscriptibles ont longtemps été pratiques pour partager des photos avec sa famille, enregistrer des fichiers audio ou encore, pour trimballer des documents numériques trop lourds pour le transfert par courriel.

Avec l’arrivée de la clé USB, maintenant offerte à des coûts plus qu’accessibles, et les services de stockage en ligne tels que DropBox ou Google Drive, les disques enregistrables ont perdu en popularité.

S’ils demeurent un support de stockage à long terme efficace, ils disposent d’une durée de vie de 5 à 200 ans selon le type de disque et la qualité des procédés de fabrication, le besoin de les utiliser pour le transport de données se fera de plus en plus rare, jusqu’à devenir inexistant.

LECTEURS CD DE VOITURE

Photo Fotolia

Les lecteurs de CD pour la voiture sont une espèce en voie de disparition.

Avec un souci environnemental omniprésent et le prix de plus en plus élevé du carburant, les constructeurs automobiles tentent de réduire le poids des véhicules par tous les moyens, afin d’en réduire la consommation d’essence.

Selon Michael Arbaugh, principal designer chez Ford, la suppression du lecteur CD permettrait une économie de poids d’environ 2 kg, ce qui aurait un impact direct sur la consommation d’essence.

D’ici 2020, avec les ventes de CD à la baisse et la hausse des ventes de téléphones intelligents, les lecteurs CD laisseront sans doute leur place aux systèmes MP3, comme Mylink de Chevrolet qui se connecte à un téléphone intelligent et propose la radio intelligente.

LECTEURS BLU-RAY

Photo Fotolia

Les lecteurs Blu-ray iront-ils bientôt rejoindre les magnétoscopes et lecteurs de disques laser?

Selon Digital Tech Consulting, les ventes de lecteurs Blu-ray ont commencé à décliner tandis que le vice-président de Samsung, Dave Das, les qualifie plutôt de stagnantes.

Alors que le marché des lecteurs Blu-ray s’essouffle, les services de diffusion de contenu en continu, comme Netflix et illico Club à volonté ou des services de vidéo sur demande, gagnent en popularité.

D’ici 2020, peut-être que mettre un disque Blu-ray dans un lecteur deviendra aussi exotique que l’est devenu aujourd’hui le visionnement de diapositives.

 

http://fr.canoe.ca/

Les rayures éloignent la mouche tsé-tsé


Les zèbres en pyjama, sont de très beaux animaux, mais comme rien n’est laissé au hasard dans la nature, leurs rayures ont surement une grande utilité pour l’espèce. Plusieurs théories sont lancées mais une semble plus évidente que les autres
Nuage

 

Les rayures éloignent la mouche tsé-tsé

 

Des zèbres dans le parc national de Nairobi.

Des zèbres dans le parc national de Nairobi. Photo :  Goran Tomasevic / Reuters

Le zèbre aurait acquis des rayures pour protéger son espèce des morsures de la mouche tsé-tsé et autres insectes assoiffés de sang, selon une étude publiée dans la revue Nature Communications.

La recherche visait à confronter de manière systématique les hypothèses émises depuis plus d’un siècle pour expliquer pourquoi le zèbre a développé une robe à rayures au fil de son évolution.

Alors que certains pensent que cela lui permet de mieux se camoufler dans la savane, d’autres estiment que les rayures créent un effet stroboscopique qui gêne les fauves en chasse en brouillant leur appréciation des distances et du nombre de zèbres dans le troupeau. D’autres encore suggèrent que la robe du zèbre pourrait jouer un rôle dans la régulation thermique de l’animal ou dans ses relations sociales au sein du troupeau.

Toutefois, l’expérience de Tim Caro, biologiste à l’Université de Californie, et de ses collègues américains auprès de différentes espèces d’équidés a démontré une corrélation entre la présence de rayures sur tout le corps et l’activité des taons, ainsi qu’entre les rayures sur le ventre et la présence de mouches tsé-tsé dans leur milieu.

Ainsi, les mouches parasites auraient nettement moins tendance à se poser sur des surfaces rayées de noir et de blanc que sur des couleurs unies.

« À l’inverse, rien ne vient étayer de manière convaincante les hypothèses du camouflage, de l’évasion face aux prédateurs, de la régulation thermique ou des interactions sociales », indiquent les chercheurs.

Des observations indirectes faites par les biologistes laissent de plus penser que l’habillage du zèbre lui permettrait de façon efficace d’éviter les piqûres de taons.

On trouve en effet peu de sang de zèbre dans le tube digestif des mouches tsé-tsé. De plus, le taux de prévalence de la maladie du sommeil (trypanosomiase africaine) est bien moindre chez le zèbre que chez son cousin, le cheval domestique (lui aussi un équidé), qui est sévèrement touché par cette maladie dans de nombreuses régions d’Afrique.

Les chercheurs avancent que les équidés africains, au contraire des autres ongulés du continent, girafes et antilopes par exemple, auraient évolué pour se prémunir des piqûres de mouches parce que leurs poils sont à la fois moins épais et moins longs.

http://ici.radio-canada.ca/

Ebola: des malades n’attendent plus que la mort en Guinée


Une épidémie comme le virus Ebola laisse froid de le dos. Quand des enfants, des adultes sont atteint, leur survie est plus que menacée, car il ne semble pas avoir de remède
Nuage

 

Ebola: des malades n’attendent plus que la mort en Guinée

 

Ceux qui doivent entrer en contact direct avec... (Photo Christopher Black, AP)

Ceux qui doivent entrer en contact direct avec les cas suspects et confirmés pour leur parler, les soigner, les nourrir, les laver, nettoyer les pièces, revêtent des combinaisons totalement hermétiques de la tête aux pieds.

PHOTO CHRISTOPHER BLACK, AP

MOUCTAR BAH
Agence France-Presse
GUÉCKÉDOU

Totalement isolés dans le centre de Médecins sans frontières (MSF) de Guéckédou, une des villes les plus touchées par l’épidémie d’Ebola dans le sud de la Guinée, plusieurs malades n’attendent plus que la mort.

Le centre de MSF, l’une des organisations les plus actives dans le combat contre l’épidémie de fièvre hémorragique en partie provoquée par le virus Ebola – hautement contagieux et le plus souvent mortel -, a été installé dans la cour de la Direction préfectorale de la Santé de Guéckédou.

Au milieu de plusieurs tentes, l’ONG a monté deux bâtiments recouverts de tôles ondulées d’une capacité totale de vingt lits, mais qui peuvent en abriter cinquante s’il le faut. L’un accueille les «cas suspects», l’autre les «cas confirmés» du virus et où deux malades sont morts lundi.

Dans le premier bâtiment se trouve depuis six jours Rose, 12 ans, qui vient tout juste d’être confirmée positive au virus Ebola et qui va rejoindre mardi sa mère Elisabeth et sa tante Christine, elles aussi positives au virus, dans le bâtiment d’à côté.

Le virus Ebola, mortel dans 90% des cas et à l’origine d’une partie des fièvres hémorragiques qui ont fait près de 80 morts en Guinée depuis janvier, leur laisse peu de chances de survie.

«Rose va peut-être bientôt mourir et ensuite ce sera certainement mon tour», sanglote René, 18 ans, un membre de la famille admis au centre depuis deux jours, dans le bâtiment des cas suspects.

«Rose sort de temps en temps, demande du café au lait et du jus de fruit», indique Pascal Piguet, logisticien de MSF.

«Le dilemme», affirme-t-il, a été de décider de transférer Rose avec sa mère et sa tante dans le bâtiment des cas confirmés où «elle va les voir mourir», ou bien de «la garder dans son coin, au risque qu’elle contamine ceux qui ne sont pas déclarés positifs». Mais, ajoute-t-il avec gravité, «il faut choisir le moindre mal», la transférer.

Combinaisons totalement hermétiques

Sur des chaises orange, installées dans le centre, sont assis des membres et des proches des malades admis dans l’un des deux blocs.

«Notre personnel est déjà au courant qu’il doit respecter une certaine distance de sécurité», affirme Pascal Piguet, ajoutant: «Dès qu’une personne se lève, on va discrètement pulvériser (avec du désinfectant) la chaise pour éviter que d’autres se fassent contaminer».

Une trentaine de personnes, des Guinéens et des étrangers, travaillent au centre MSF de Guéckédou, la plupart vêtus de tenues bleues ou vertes, quelques-uns en civil.

Mais ceux qui doivent entrer en contact direct avec les cas suspects et confirmés pour leur parler, les soigner, les nourrir, les laver, nettoyer les pièces, revêtent des combinaisons totalement hermétiques de la tête aux pieds, avec gants, lunettes, masques et bottes.

Depuis dimanche, un laboratoire mobile installé dans le centre de MSF est opérationnel. Des spécialistes européens y effectuent les tests des échantillons prélevés sur les malades, afin d’accélérer le diagnostic jusqu’alors essentiellement établi dans des unités spécialisées d’Europe.

Un autre laboratoire est installé à Conakry, la capitale, où travaille une équipe de l’Institut Pasteur de Dakar venue avec son propre équipement.

À ce jour, 22 cas d’Ebola ont été recensés dans le Sud et à Conakry sur 122 cas suspects de fièvre hémorragique virale, selon le dernier bilan communiqué par le gouvernement guinéen.

Selon le gouvernement, le virus identifié dans le pays est «de type Zaïre», le plus mortel des cinq espèces de la famille des rétrovirus qui causent l’Ebola. C’est la première fois que l’Afrique de l’Ouest est touchée par une épidémie de ce virus.

Mais d’autres virus sont également présents, selon les épidémiologistes, dont celui de Lassa, endémique dans la région.

http://www.lapresse.ca/

Thaïlande: 7 morts dans l’explosion d’une bombe de la 2e Guerre mondiale


Des ouvriers savaient que c’était une bombe, mais n’ont pas fait vérifier par des spécialistes. Non au lieu de cela, ils l’ont vendu a des ferrailleurs .. Les horreurs du passé a encore laissé sa trace dans le présent
Nuage

 

Thaïlande: 7 morts dans l’explosion d’une bombe de la 2e Guerre mondiale

 

Vue générale de Bangkok, le 3 août 2009

afp.com

Au moins sept personnes sont mortes et 19 ont été blessées mercredi à Bangkok dans l’explosion d’une bombe de la Deuxième guerre mondiale, dont des ferrailleurs tentaient de récupérer le métal, ont indiqué les autorités.

La bombe de 225 kg avait été trouvée sur un site en construction puis vendue à un atelier de ferraille, situé dans la banlieue de la capitale, qui pensait que l’engin avait été désamorcé.

« Les ouvriers pensaient que la bombe n’était plus en état d’exploser et ils ont donc entrepris de la couper en deux, ce qui a causé une explosion », a indiqué un responsable de la police, Virasak Foythong.

« Sept personnes sont mortes et 19 sont blessées », a précisé le centre des secours d’urgence de la ville.

La police a confirmé le bilan et indiqué que l’explosion avait creusé un large cratère et causé des dégâts matériels dans un rayon de 500 mètres.

Kamthorn Ouicharoen, de l’unité de déminage de la police, a indiqué à l’AFP qu’il s’agissait d’une bombe de 225 kg larguée pendant la Deuxième guerre mondiale.

Les Alliés avaient mené des raids aériens sur la capitale thaïlandaise pendant le conflit, en représailles à l’alignement du royaume sur le Japon en Asie du sud-est.

http://actualites.ca.msn.com/

Quelle est votre couleur ?


Vous avez sûrement entendu que tel couleurs dans un salon amène le calme, dans une autre de l’énergie et tout le tra la la. Mais, je suis plutôt d’accord que cela dépend des gens. De leurs émotions, leurs souvenirs, ….
Nuage

 

Quelle est votre couleur ?

 

Vous êtes un cordon bleu. Vous voyez rouge. Vous riez jaune. Les couleurs sont liées à des émotions

Comment la couleur de vos murs peut-elle refléter votre personnalité et influencer votre humeur ?

Il est trop simple de dire que vous choisissez le rouge parce que vous êtes audacieux, le brun, parce que vous êtes pratique et le gris, parce que vous êtes calme. Bien sûr, on a beaucoup écrit sur les attributs des différents coloris. Mais c’est de la psychologie facile, déclare Jane Lockhart, décoratrice de Toronto et animatrice de « Colour Confidential » sur W Network.

« Tout ce que nous savons, c’est quelles couleurs provoquent des réactions, » déclare-t-elle. 

Et ces réactions dépendent de nos préférences, mais aussi des émotions qu’on leur associe.

Pour que la couleur de vos murs reflète votre personnalité et crée l’ambiance que vous recherchez, par où commencer ?

Par une question, déclare Dominique Pépin, directeur du marketing chez Sico, à Montréal : « Dans quel état d’âme voulez-vous être quand vous vous trouvez dans cette pièce ? »

Il n’y a pas de formule magique pour associer couleur et émotion.

« Si le jaune était une couleur joyeuse, tout le monde voudrait avoir des murs jaunes, » note Jane Lockhart.

Or, l’une de ses clientes, qui voulait que son séjour soit chaleureux et ensoleillé, a eu une réaction négative devant le jaune :

« Cela lui rappelait de la vieille neige – quelque chose de laid. »

Commencez par définir l’émotion que vous visez à créer.  Sérénité ? Dynamisme ? Audace ? Gaieté ? Quelle couleur évoque ces émotions ? Si quelqu’un veut qu’une pièce soit « apaisante », Jane Lockhart lui demandera ce que lui sugggère ce terme. Si on lui répond « la plage », elle poussera sa recherche.  Elle demandera : « Quel aspect de la plage ? L’eau ou le sable,  le ciel ou les rochers ? Quelle couleur vous rappelle la plage, symbolise la « paix » ? Pouvez-vous vivre avec ces couleurs ?

Bien sûr, des murs bleu océan peuvent évoquer le calme pour une personne, mais l’énergie pour un surfeur. Le sens d’une couleur est entièrement défini par l’œil de celui qui la regarde, déclare le professeur de psychologie, Jim Enns, de l’Université de Colombie-Britannique. Il associe les couleurs des murs à une œuvre d’art. Le sens qu’elle a, ce qu’elle révèle de vous quand vous l’appliquez sur vos murs dépend entièrement de celui qui regarde.

Ne vous attachez donc pas trop aux plus récentes harmonies chromatiques ou aux jugements que feront naître vos choix. Si vous optez pour des coloris non conformistes, dit Jim Enns, et que vos amis en déduisent que vous êtes excentrique, où est le mal ?

Bref, n’importe quelle couleur peut créer n’importe quelle ambiance.

Et pourtant, déclare Jane Lockhard,  « la plupart des gens ont très peur des couleurs. »  Ils ont peur du changement ; ils craignent de ne pas être à la mode, d’être trop classiques ou trop innovateurs. « Je ne crois pas qu’on devrait s’en faire à ce point, dit-elle. L’important, c’est d’aimer la couleur qu’on choisit. »

http://selection.readersdigest.ca/