10 choses à savoir pour éviter la fraude en ligne


Aujourd’hui, on ne peut pas se permettre d’être négligent sur Internet. Avec toutes les informations qui y circulent et probablement, l’expérience se s’être fait avoir au moins une fois, nous n’avons pas d’excuse d’être un minimum prudent.
Nuage

 

10 choses à savoir pour éviter la fraude en ligne

10 choses à savoir pour éviter la fraude en ligne

Photo Fotolia

Guy Doyen

 

En ce mois de mars, déclaré mois de la prévention de la fraude, c’est l’occasion de faire la chasse aux arnaqueurs et à leurs appâts de prédilection: les courriels hameçon.

Selon un sondage mené récemment pour Visa Canada, 77% des Québécois reçoivent des courriels de type hameçon.

Le hameçonnage (ou phishing) est un type de pourriel qui peut mener au vol de vos informations personnelles sensibles telles que des numéros de carte de crédit ou le mot de passe de connexion à votre banque ou bien n’importe quel autre site qui requiert un nom d’utilisateur et un mot de passe.

Pourquoi «hameçonnage»? Parce qu’il s’agit bien pour les escrocs d’aller à la pêche aux mots de passe et autres données personnelles sensibles en se faisant passer pour des entreprises légitimes via des courriels appâts.

Ces courriels vous informent que votre compte a été (ou risque d’être) suspendu et vous demandent de confirmer vos informations de connexion. Ils peuvent prétendre que c’est en raison d’une mise à jour de sécurité ou, comme pour le cas récent visant les utilisateurs de Netflix, que votre compte a été suspendu à cause d’une activité suspecte.

D’après l’Anti-Phishing Working Group, ce genre de courriel arrive à convaincre jusqu’à 5% des personnes qui les reçoivent.

Mais avant tout, la règle d’or de l’anti-hameçonnage est de ne jamais cliquer sur des liens contenus dans le corps d’un courriel. Ils peuvent mener vers un site qui ressemble à l’identique au site original, mais créé dans le seul but de récupérer vos informations.

1- PROTÉGEZ VOTRE ORDINATEUR ET UTILISEZ UNE BOÎTE DE RÉCEPTION DISPOSANT DE FILTRES DE POURRIELS

Logiciels antivirus, logiciels anti-espions, pare-feux et filtres anti-pourriel peuvent vous éviter bien des problèmes en détectant toute pièce jointe suspecte dans un courriel ou activité suspecte sur votre ordinateur.

Les systèmes anti-pourriel actuels comme celui de Gmail sont plutôt efficaces et ne laissent généralement pas passer ce genre de courriels. D’autres services de courriels sont également pourvus de ce genre de filtre.

2- NE RÉPONDEZ PAS AUX COURRIELS QUI VOUS DEMANDENT DES INFORMATIONS PERSONNELLES OU VOUS INCITENT À AGIR RAPIDEMENT

Les entreprises légitimes ne demandent pas à leurs clients de donner leur mot de passe ou autres informations de compte par courriel.

En plus de ça, ces courriels ne sont généralement pas personnalisés alors que les messages de votre banque ou entreprise de commerce électronique le sont.

3- NE RÉPONDEZ JAMAIS AUX COURRIELS PROVENANT D’INSTITUTIONS BANCAIRES

Même si vous pensez que le courriel est légitime, ne répondez pas. Contactez plutôt votre banque par téléphone ou en visitant leur site Web.

Sachez que Visa et ses institutions financières membres ne sollicitent jamais d’informations via courriel à moins que le titulaire d’une carte ait initié le contact.

4- NE CLIQUEZ JAMAIS SUR LES LIENS CONTENUS DANS LES COURRIELS

Visitez les sites web concernés en tapant leur URL dans la barre d’adresse de votre navigateur Web.

Un simple clic sur un lien de courriel hameçon peut infecter votre ordinateur avec un maliciel.

5- SI C’EST TROP BEAU POUR ÊTRE VRAI, ÇA L’EST PROBABLEMENT

Surtout si votre interlocuteur est plus enthousiaste que vous.

Les courriels qui vous promettent monts et merveilles sont très probablement des arnaques. On n’a jamais rien sans rien.

6- SOYEZ ATTENTIFS AUX FAUTES DE FRAPPE OU D’ORTHOGRAPHE

Les fautes d’orthographe ou de grammaire sont courantes sur les pourriels, ce qui devrait attirer votre méfiance. Au-delà de ça, les escrocs se servent d’URLs qui ressemblent de près aux adresses originales alors regardez bien votre barre d’adresse.

 
7- VÉRIFIEZ QUE LE SITE QUE VOUS VISITEZ EST SÉCURISÉ

Si le site Web que vous visitez est sur un serveur sécurisé, l’adresse indiquée doit commencer par «https://» (le «s» ajouté à «http://» signifie que la connexion est sécurisée).

Le cadenas que vous pouvez voir (généralement à côté de l’adresse) signifie que l’information transmise est chiffrée, mais n’est pas forcément une indication sur la légitimité du site.

8- SURVEILLEZ VOS TRANSACTIONS

Consultez régulièrement vos comptes en banque pour vérifier qu’aucune transaction suspecte n’a eu lieu. Si c’est le cas, contactez immédiatement votre banque.

 
9- N’UTILISEZ PAS LE MÊME MOT DE PASSE POUR TOUS VOS COMPTES

Si des escrocs récupéraient le mot de passe d’un de vos comptes Web, ils auraient accès à l’ensemble de vos comptes. Si vous utilisez des mots de passe différents pour tous vos comptes, cela limite les dégâts.

 
10- SIGNALEZ TOUT COURRIEL HAMEÇON

Si vous avez reçu un courriel suspect, vous pouvez le signaler au Centre antifraude du Canada info@centreantifraude.ca ou à l’institution financière visée par le courriel (phishing@visa.com pour Visa par exemple).

Selon le sondage effectué pour Visa Canada, près de 70% des Canadiens affirment qu’ils signaleraient ce genre de fraude s’ils savaient à qui s’adresser. Vous n’avez donc maintenant plus aucune excuse.

http://fr.canoe.ca/

Une réponse à “10 choses à savoir pour éviter la fraude en ligne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s