Encore du froid et de la neige en mars


Ah courage !!! L’hiver semble ne pas vouloir partir tout de suite, du moins, il va nous donner peut-être même de faux espoirs, pour revenir en neige ou en froid. Mieux vaut un printemps qui s’installe lentement, bien sûr, pour éviter les inondations, mais nous avons hâte. Mais la nature pourrait être clémente en gardant les nuits froides la nuit et des journées douces le jour
Nuage

 

Encore du froid et de la neige en mars

 

Le lac Ramsey à Sudbury

Le lac Ramsey à Sudbury (archives) Photo :  Radio-Canada/Yvon Thériault

Les Canadiens qui attendent avec impatience l’arrivée du printemps et espèrent pour un répit du froid devront patienter un peu plus. Environnement Canada prédit que l’hiver et les grands froids se prolongeront encore quelques semaines.

Des provinces de l’Atlantique jusqu’en Saskatchewan, les températures prévues en mars seront plus froides que la moyenne. Du côté de la Colombie-Britannique et du nord du Canada, les températures seront au-dessus de la moyenne, alors que l’Alberta devrait connaître des températures saisonnières.

En plus du froid, la neige n’a pas dit son dernier mot. David Phillips, climatologue pour Environnement Canada, rappelle que pendant un hiver moyen, plus de 25 % de la neige tombe après le 1er mars.

Moyennes en mars

  • Montréal : -3,4 degrés; 42,2 cm de neige
  • Québec : –4,6 degrés; 63,2 cm de neige
  • Sherbrooke : -3,9 degrés; 49,1 cm de neige
  • Toronto : -0,4 degré; 19,2 cm de neige

Source : Environnement Canada

 

Malgré des températures prévues sous la moyenne, M. Phillips rappelle que les gens pourront tout de même profiter d’un nombre croissant d’heures d’ensoleillement.

« Lors d’une journée froide au mois de mars, les gens ont quand même les bénéfices du soleil. »

Un hiver « impressionnant »

Ces prédictions ne réconforteront certainement pas les Canadiens qui ont vécu un hiver particulièrement difficile, avec des précipitations de neige plus élevées que la moyenne, des épisodes de verglas et de froid polaire. David Phillips indique que l’hiver a été particulièrement « impressionnant » d’un point de vue statistique et qu’il a été difficile pour tous les Canadiens.

Toronto, qui a vécu une tempête de verglas sans précédent, a également subi l’hiver le plus froid et le plus enneigé depuis les 25 dernières années. L’Estrie et la Montérégie ont également été durement touchées par du verglas à la fin du mois de décembre.

Inévitablement, un mois de mars plus froid que la moyenne retardera l’arrivée du printemps, puisque la neige et la glace fondront moins rapidement.

Même si psychologiquement les Canadiens sont prêts à en finir avec l’hiver, M. Phillips croit qu’il est préférable de voir le printemps arriver tranquillement.

« Si la température augmente trop rapidement et la neige fond trop vite, nous devrons faire face à un autre problème : les inondations. »

Il souhaite plutôt voir au cours de prochaines semaines des journées chaudes et des nuits froides, assurant une meilleure production de sirop d’érable.

http://ici.radio-canada.ca/

3 réponses à “Encore du froid et de la neige en mars

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s