Innover


Il y a de grandes découvertes qui se sont faites par erreur.  Les erreurs sont humaines et doivent être des leçons pour recommencer encore d’une autre manière
Nuage

 

Innover

 

«Un personne qui n’a jamais commis d’erreurs, n’a jamais tenté d’innover» –

Albert Einstein

La danse des petites raies


Elles sont magnifiques quand on peut les voir avec leur petites binettes
Il serait dommage qu’elles disparaissent dans ce monde
Nuage  

 

La danse des petites raies

Avec leurs bouilles de bébés et leurs petits jeux de jambes, ces raies semblent étrangement humaines. La vidéo a été tournée à l’aquarium Hatfield Marine Science Centre à Newport dans l’Oregon. Elle a généré près de 500 000 vues sur Youtube.

En réalité, il ne s’agit évidemment pas de jambes, mais bien de nageoires pelviennes qui leurs permettent de se déplacer de haut en bas.

La plupart des raies sont des ovipares, elles pondent leurs oeufs dans des capsules noires à cornes. Un mois après, une petite raie en sort. Du fait de leur mode de reproduction lent, elles sont considérées comme une espèce menacée. D’après les derniers rapports de l’Union International pour la Protection de la Nature 42% des espèces de raies risqueraient l’extinction en Méditerranée.

http://www.linternaute.com/

Le Saviez-Vous ► Le désert engloutit Tatooine, l’astéroïde de Star Wars


 

Ceux qui ont aimé Star Wars, seront peut-être déçus que la planète Tatooine, les bâtiments sont en train de disparaître par un phénomène naturel du vent et du sable formant des dunes
Nuage

 

Le désert engloutit Tatooine, l’astéroïde de Star Wars

 

© Ó & Ô Lucasfilm LTD

© Ó & Ô Lucasfilm LTD

Le site de la planète Tatooine – où Luke Skywalker a grandi dans la saga Star Wars – est en train d’être enseveli par le désert tunisien. Le décor de La Menace fantôme, épisode sorti en 1999, est peu à peu grignoté par une barkhane – une dune de sable en forme de croissant – de plus de 90 m de long.

Une grande partie du plateau de tournage original a déjà été englouti au début des années 2000. Géologiquement parlant, seules les coulées de lave et de boue progressent plus vite que le sable, rappelle l’équipe de planétologues qui étudient l’activité de la dune.

© Digital-Globe/SCAPEWARE3D/ Getty Images

© Digital-Globe/SCAPEWARE3D/ Getty Images

L’avancée de cette barkhane a été ralentie par l’air circulant autour des bâtiments et les quelque 100 000 touristes annuels qui piétinent le site.

La dune se rapproche d’environ 14 m par an, selon Ralph Lorenz de l’université Johns Hopkins (Maryland). Il estime que les décors auront totalement disparu d’ici à cinq ans.

Johnna Rizzo

http://www.nationalgeographic.fr/

Les revitalisants aident à éliminer les oeufs de poux


Voilà un point qui permet d’économiser. Il semble qu’acheter un shampooing spécialisé pour les poux ne vaut pas la peine d’être acheter quand un banal revitalisant commercial pour cheveux fait aussi bien l’affaire
Nuage

 

Les revitalisants aident à éliminer les oeufs de poux

 

Les revitalisants bon marché sont tout aussi efficaces que les produits... (Photos.com)

PHOTOS.COM

La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Les revitalisants bon marché sont tout aussi efficaces que les produits spécialisés pour détacher les oeufs de poux des cheveux humains, affirme une étude publiée dans le journal Medical Entomology.

C’est la conclusion à laquelle en viennent des chercheurs belges qui ont étudié 605 cheveux infestés provenant de six enfants.

Ils ont déterminé que les oeufs qui avaient trempé dans l’eau désionisée étaient les plus faciles à détacher, tout comme l’étaient les oeufs traités avec de simples revitalisants ou avec des pédiculicides.

En revanche, ils n’ont décelé aucune différence importante entre les revitalisants et les produits spécialisés. Ils affirment donc que ces produits commerciaux ne semblent avoir aucun effet supplémentaire particulier.

Les auteurs croient que l’eau désionisée et les revitalisants agissent comme lubrifiants, ce qui facilite l’élimination des oeufs

http://www.lapresse.ca/

Une imprimante 3D sauve un bébé


L’utilité en médecine de l’imprimante 3 D ne finit pas de nous surprendre. Il surpasse de beaucoup ses côtés positifs aux côtés négatifs en références aux armes. Cette fois-ci, grâce a un modèle d’un coeur d’un bébé souffrant de 4 malformations cardiaques, cela à aider un médecin a mieux se diriger pour le succès de l’opération
Nuage

 

Une imprimante 3D sauve un bébé

 

Un chirurgien de Louisville a pu sauver un bébé souffrant de plusieurs malformations du cœur grâce à une imprimante 3D. La machine a conçu une version agrandie de l’organe et ainsi permis au médecin de mieux préparer son intervention.

En mai 2013, un bébé de vingt mois est sauvé grâce à une imprimante 3D. Des chercheurs de l’université du Michigan (États-Unis) réussissent à créer une prothèse sur-mesure pour permettre à la trachée de l’enfant de fonctionner normalement. Cette jolie histoire vient de se reproduire. Un chirurgien est parvenu à réparer le cœur défaillant d’un enfant de quatorze mois en recréant son organe en trois dimensions afin de mieux repérer les défaillances.

L’imprimante 3D a facilité le travail du chirurgien

Le bébé est né avec quatre malformations congénitales du cœur. Une opération est programmée le 10 février au Kosair Children’s Hospital de Louisville (États-Unis) mais elle semble extrêmement risquée. L’enfant souffre de problèmes respiratoires et est globalement faible ; les médecins ne sont pas d’accord sur la stratégie à adopter pour l’intervention. Le risque est trop grand.

Le chef radiologue de l’hôpital décide alors de faire appel à l’université de Louisville, qui dispose d’imprimantes 3D. Pour 600 dollars, l’établissement lui remet une réplique du cœur de l’enfant en moins de 24 heures, en 20 heures précisément. L’organe factice est réalisé dans une matière proche de celle d’un cœur humain et grossi une fois et demie, puis découpé en trois partie de façon à ce que les médecins puissent mieux visualiser les malformations et les localiser avec précision. En une seule opération, l’équipe médicale parvient à sauver l’enfant.

Le bébé se porte bien

« Dès que j’ai eu le modèle, j’ai su exactement ce que je devais faire et comment », raconte le chirurgien au Courier Journal.

Les gens pensent que lorsqu’on opère un cœur, on peut tout voir parfaitement, ce qui est faux, car, pour cela, il faut couper à travers des structures vitales. Parfois, le médecin doit deviner quel est le meilleur geste à faire. »

Le bébé est aujourd’hui auprès de sa famille. Il se porte bien.

 

http://www.reponseatout.com/

21.000 oiseaux morts : une hécatombe historique sur le littoral Atlantique


Avec les changements climatiques, les tempêtes de plus en plus fréquentes, de plus en plus violentes ne font pas juste des victimes humaines, des oiseaux y perdent leurs plumes et leur vie. Ceux qui réussirent à passer au travers, épuisés se retrouvent en terre inconnue loin de toute nourriture. Heureusement, que plusieurs survivants a plumes tombent dans les mains des bénévoles pour reprendre des forces
Nuage

 

21.000 oiseaux morts : une hécatombe historique sur le littoral Atlantique

Épuisés et dénutris après les tempêtes de début d’année, des dizaines de milliers d’oiseaux marins sont venus s’échouer sur les plages de l’Atlantique. Un appel aux bénévoles a été lancé pour recenser les cadavres et sauver les bêtes toujours en vie.

C’est une bilan historique. 21.000 cadavres d’oiseaux ont été recensés sur le littoral Atlantique depuis fin janvier. Un chiffre qui devrait s’alourdir puisque des milliers d’autres dépouilles ont été observées flottant au large. Ce phénomène rarissime est en lien direct avec les tempêtes qui se sont succédées sur la côte Atlantique depuis le mois de décembre.

«Jusqu’en 1900, on n’a aucune trace» d’un échouage aussi massif, explique Nicolas Gendre, ornithologue à la ligue de protection des oiseaux (LPO). «Après les tempêtes, on trouve toujours quelques cadavres d’oiseaux» mais jamais autant qu’aujourd’hui, précise-t-il. Aujourd’hui, des interrogations subsistent encore pour expliquer un phénomène d’une telle ampleur.

Parmi les espèces les plus touchées: le Macareux moine avec plus de 12.000 individus morts, le Guillemot de troïl et, dans une moindre mesure, le Pingouin torda. 2800 oiseaux marins ont quant à eux été secourus et placés dans des centres pour être soignés.

Selon Nicolas Gendre, les oiseaux marins ont «essentiellement souffert d’un manque de nourriture».

Les tempêtes auraient déplacé les oiseaux vers des zones moins riches en nourriture. L’ornithologue explique que la forte houle a demandé beaucoup d’énergie aux oiseaux qui doivent se maintenir à la surface pour survivre. Sans nourriture, ils se sont épuisés rapidement. L’association Hegalaldia expliquait récemment au Figaro que beaucoup oiseaux mouraient d’hypothermie après s’être échoués.

«L’eau de mer se glisse entre leurs plumes et ils ne parviennent plus à maintenir leur température corporelle assez haute».

Des traces de mazout ont également été observées sur certains individus échoués. Par temps de tempête, de nombreux bateaux sortent en mer pour dégazer. La LPO a lancé mercredi un appel d’urgence aux bénévoles afin de recenser les bêtes échouées. La ligue demande aux bénévoles de marquer d’une ficelle à la patte les cadavres d’oiseaux, le tout munis d’une paire de gants jetables. Les opérations devraient se dérouler les deux premiers week-end de mars.

 

http://www.lefigaro.fr/

Le vinaigre tue efficacement la bactérie de la tuberculose


Le vinaigre est utile en cuisine et dans le ménage de tous les jours. Cependant, sachez que le vinaigre est beaucoup plus puissant qu’il ne parait et se a moindre coût et surtout moins toxique que les désinfectants commerciaux
Nuage

 

Le vinaigre tue efficacement la bactérie de la tuberculose

 

Radiographie d'un patient atteint de la tuberculose (archives)

Radiographie d’un patient atteint de la tuberculose (archives) Photo :  AP/Rajesh Kumar Singh

 

L’ingrédient actif du vinaigre, l’acide acétique, détruit efficacement non seulement les mycobactéries, mais aussi une souche hautement pharmacorésistante de la bactérie responsable de la plupart des cas de tuberculose, rapporte une équipe internationale de chercheurs provenant de la France, des États-Unis et du Venezuela.

L’acide acétique pourrait donc représenter un désinfectant abordable et non toxique pour lutter contre des mycobactéries qui sont autrement difficiles à éradiquer, surtout dans des pays pauvres incapables de s’offrir des désinfectants commerciaux, alors que ces pays sont le théâtre de la majorité des cas de tuberculose.

La chercheuse vénézuélienne Claudia Cortesa a découvert par hasard les propriétés de l’acide acétique, quand elle a voulu tester un médicament qui devait tout d’abord être dissout dans cet acide. Elle a constaté que l’acide avait détruit les mycobactéries qu’elle souhaitait étudier.

Une recherche plus poussée a permis de déterminer qu’une exposition de 30 minutes à une concentration de 6 % d’acide acétique, soit légèrement plus que ce que contient le vinaigre vendu commercialement, permettait de réduire la quantité de mycobactéries d’environ 100 millions à des niveaux indétectables. Même des souches de bactéries qui résistent à pratiquement tous les antibiotiques succombaient.

Un autre chercheur a souligné qu’une solution de 25 % d’acide acétique n’est qu’un irritant mineur pour l’humain, et que 100 $US suffisent à acheter suffisamment d’acide pour détruire 20 litres de cultures de tuberculose ou d’échantillons cliniques.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le journal en ligne mBio

http://ici.radio-canada.ca/