«Sexting»: la pression sociale en cause


Appartenir à un gang pour un adolescent est important, nous le savons, nous avons tous été jeune nous aussi. Mais, aujourd’hui, avec la technologie, la barre est haute, et les conséquences pour être populaire peut-être désastreuses. Il a fallu des années pour donner a la femme le respect d’elle-même et un petit cellulaire pour tout changer
Nuage

 

«Sexting»: la pression sociale en cause

 

«Sexting»: la pression sociale en cause

Photo Fotolia

«Sexting»: la pression sociale en cause

FR.CANOE.CA

Le «sexting» consiste à l’envoi de photos à contenu sexuel par l’intermédiaire de cellulaires. La plupart du temps, des photos de soi-même.

Une nouvelle étude s’est penchée sur la cause de cette pratique, malgré les conséquences qu’elle peut engendrer. En résumé, la pression sociale est la grande responsable des échanges de photos dénudées.

On veut faire «partie de la bande», être populaire, passer pour quelqu’un qui n’hésite pas à transgresser les règles ou qui est au-dessus de la loi.

«Nous étions intrigués du fait que la plupart des adolescents semblent au courant des risques potentiels du sexting, mais ils y prennent quand même part», explique Dre Mariek Vanden Abeele, principale auteure de la recherche en compagnie de ses collègues médecins, Scott W Campbell, Steven Eggermont et Keigh Roe.

Au niveau des garçons, le «sexting» leur garantit une plus grande popularité au niveau des deux sexes. Quant aux filles qui participent à ce genre d’échange, elles deviennent populaires auprès des garçons, mais sont mal perçues par les autres filles.

Jusqu’à présent, les campagnes de sensibilisation, surtout au niveau des conséquences judiciaires, ne semblent pas avoir d’impact sur les adolescents.

http://fr.canoe.ca/

6 réponses à “«Sexting»: la pression sociale en cause

  1. Quand tu dis « Appartenir à un gang pour un adolescent est important, nous le savons, nous avons tous été jeune nous aussi » pourquoi tu faisais partie d’un gang quand tu étais plus jeune ? J’ai l’impession que ce mot n’a pas la même définition chez nous, pour nous gang vient de gangster.

  2. Quand j’étais  » ado  » , dans mon village il y avait deux bandes ( pas de « gang  » lol ) …..La division , l’affrontement était sensible aussi bien à l’école que dans la rue . Quand j’ y repense , il y avait tout de même des  » actions  » dangereuses …
    P.S: Des filles faisaient aussi partie des bandes …
    F.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s