S’assumer


C’est une chose qu’on devrait se mettre dans la tête et ce très jeune, que nous sommes se que nous sommes, de s’assumer Bien sûr, nous pouvons nous améliorer mais c’est pour nous et non pour les autres
Nuage

 

S’assumer

 

«Si les gens ne m’aiment pas pour ce que je fais, pour qui je suis, alors c’est dommage. Je ne veux pas changer pour quelque chose que je ne suis pas pour d’autres personnes comme moi» –

Vanessa Hudgens

Un adorable chaton à 2 pattes devient une petite star du web


Un chaton de 4 jours qui a eu un accident qui lui ont fait perdre une partie de ses pattes d’avant. Abandonné, il n’aurait pu survivre seul avec ses plaies béantes. Avec des soins, il donne des leçons de vie a nous les humains.
Nuage

Un adorable chaton à 2 pattes devient une petite star du web

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Facebook – Raising Mercury

Mercury a bien mal commencé sa vie. Ce pauvre chaton était âgé de 4 jours seulement quand il a été découvert par ceux qui allaient devenir ses humains. Ses deux pattes avant avaient été tranchées, sans doute par un taille-haie.

Des milliers de fans

« Les gens du quartier avaient tondu les pelouses juste avant qu’il ne soit trouvé » racontent en effet les anges gardiens de Mercury sur la page Facebook qu’ils ont créée pour lui.

Un compte qui réunit quelque 35 000 fans, des amoureux des animaux venus du monde entier, tous très émus par le courage de l’adorable boule de poils.

« On l’a emmené chez notre vétérinaire qui a nettoyé ses blessures. Nous nous sommes occupés de lui car nous avons l’habitude de prendre soin des chatons abandonnés. Nous l’avons nourri et nettoyé ses blessures plusieurs fois par jour » confient ses propriétaires.

Ces derniers avaient prévu de prendre soin du chaton jusqu’à ce qu’il soit suffisamment grand pour être proposé à l’adoption. Mais lorsque ce moment est arrivé, ils n’ont pas pu le laisser partir tant ils s’étaient attachés à lui.

Une seconde chance pour un chat au courage immense

Malgré son handicap, Mercury marche, court et joue (presque) comme n’importe quel autre chat de son âge. Il a appris à se servir de ce qu’il reste de ses pattes avant, et si ses propriétaires ont songé à lui faire poser des prothèses, il aurait fallu que 40% de ses membres soient intacts pour que cela soit possible. Mercury aura finalement, lorsqu’il sera plus grand, un chariot qui l’aidera à se déplacer.

Ses humains sont si fiers de lui qu’ils rêvent de le voir devenir un chat de thérapie. Ils entendent également profiter du « buzz » engendré par les images de Mercury pour promouvoir l’adoption des animaux handicapés ou ayant des besoins spéciaux.

En attendant, le petit chat se débrouille déjà comme un chef. 

http://wamiz.com/

Les bienfaits du clou de girofle : vive l’eugénol !


Les clous de girofle ne servent pas juste aromatiser les plats en cuisine, ils peuvent être utile pour soigner certains maux que sûrement, nos grands-mères connaissaient
Nuage

 

Les bienfaits du clou de girofle : vive l’eugénol !

 

Le secret du clou de girofle ?


L’eugénol qu’il contient. Ce composé aromatique présent en grande quantité dans les boutons de fleurs du giroflier, communément appelés clous de girofle, leur confère en effet ses propriétés médicales.

Le clou de girofle et son huile essentielle ont de nombreuses vertus :

  • Antibactérien, antifongique et antiviral pour lutter contre les maux de l’hiver, les mycoses et stimuler notre système immunitaire, par exemple.
  • Anti-inflammatoire pour soulager les gastrites, rhumatismes et douleurs musculaires.
  • Anesthésique et antiseptique pour soulager une rage de dents.

Reste à savoir comment l’utiliser pour bénéficier au mieux de ses bienfaits

 

Comment utiliser les clous de girofle ?

 

  • Pour soulager une rage de dents.
    En attendant votre rendez-vous chez le dentiste : mastiquer un clou de girofle 3 à 4 fois par jour au niveau de la
    dent sensible.
    Notez que mâcher des clous de girofle permet aussi d’enrayer une mauvaise haleine.
  • Pour prévenir les infections.
    Diluer 2 gouttes d’huile essentielle de giroflier sur un sucre, le placer sous la langue.
    Répéter 3 fois par jour.
  • Pour lutter contre des maux d’estomac et autres troubles digestifs.
    Faire cuire à feu doux 3 à 5 clous de girofle dans une tasse d’eau pendant une quinzaine de minutes.
    Boire cette tisane 3 fois par jour entre les repas.
    Pour la rendre plus agréable à boire, ajoutez-y un peu de miel ou de cannelle.
  • Pour soulager les rhumatismes et les douleurs musculaires.
    Diluer une dizaine de gouttes d’huile essentielle de giroflier dans de l’huile d’amande douce ou une autre huile adaptée aux massages et masser les zones douloureuses.
  • Lutter contre les insectes.
    Les clous de girofle et l’huile essentielle de giroflier utilisés en parfum d’ambiance permettent de faire fuir les insectes.
    Les clous de girofle sont ainsi très utiles pour éloigner les mites d’une armoire à vêtements.
Précautions d’emploi

L’eugénol a un effet caustique sur les muqueuses et la peau, l’huile essentielle de giroflier doit donc être utilisée avec précaution.

  • Toujours diluer l’huile essentielle de giroflier avant de l’utiliser.
  • Cette huile essentielle est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants en bas âge.
  • Les personnes à la peau sensible doivent éviter l’utilisation d’huile de giroflier.
  • Il est déconseillé de recourir à l’huile essentielle de giroflier plus d’une semaine pour une douleur/plainte qui nécessite un avis médical.

Article publié par Elise Dubuisson, journaliste santé

Sources : « Phytothérapie, la santé par les plantes », Vidal – « Se soigner par les plantes pour les nuls », Christopher Hobbs et Dr. Franck Gigon. – « Grand guide des huiles essentielles », Alessandra Moro Buronzo.

http://www.e-sante.be/

9 conseils pour faire face aux crampes musculaires


Des crampes sont généralement douloureuses ça vient tout d’un coup, souvent sans prévenir. Il est possible de les éviter, mais il se peut qu’une consultation médicale soit nécessaire
Nuage

 

9 conseils pour faire face aux crampes musculaires

Qui n’a jamais été brutalement interrompu en marchant ou même en pleine nuit par une douleur dans le mollet? Les crampes sont bénignes mais peuvent vite devenir handicapantes. Que faire pour les prévenir mais aussi que faire lorsqu’elles sont déjà là?

Les crampes: d’où ça vient?

C’est quoi: des contractions musculaires soudaines et douloureuses, qui se manifestent pendant un effort ou au repos, principalement au niveau des mollets et des cuisses.

Les causes:  elles font suite à un effort physique important, un manque d’échauffement, d’hydratation et d’oligo-éléments (calcium, magnésium, potassium…), un problème de posture (chaussures inadaptées, maintien d’une position anormale…), une surcharge de toxines dans le corps, une mauvaise circulation veineuse…

Le déclenchement: lorsque le muscle se contracte, des échanges de sels minéraux se produisent. Une perturbation de ces échanges mais aussi l’accumulation d’acide lactique et de toxines dans le muscle le rigidifient et la crampe survient.

Ce qu’il faut éviter

Le froid, notamment chez les nageurs en eau froide. Il diminue la circulation sanguine et prive le muscle d’oxygène, créant un effet d’anaérobie et l’accumulation d’acide lactique. Cela induit une fatigue et la survenue de crampes.

Les efforts trop intenses et prolongés et le surmenage physique ont un effet similaire.

La chaleur humide, surtout chez le sportif et le travailleur manuel de force qui ne pensent pas toujours à se réhydrater.

La prise excessive de café, thé, alcool, tabac, de boissons énergisantes qui retarde l’élimination des toxines. Toutes les boissons à base de caféine déshydratent.

La prise de médicaments comme les anti-cholestérol, anti-asthmatiques, diurétiques, laxatifs, traitements contre le cancer.

Bien s’hydrater

Pour prévenir les crampes, il est indispensable de bien boire, au moins 1,5l par jour.

Pourquoi: quand le muscle est mal hydraté, il se ‘dessèche’, n’a plus accès à une partie des sels minéraux dont il a besoin (potassium, magnésium, calcium…) et se contracte brutalement.

Quand on fait du sport: le corps élimine beaucoup d’eau et de sels minéraux par la sueur. Il est alors important de boire régulièrement avant, pendant et après l’effort au moins un litre supplémentaire. Buvez de préférence par petites gorgées toutes les 20 minutes.

Attention: en favorisant leur élimination, certains médicaments comme les diurétiques ou laxatifs provoquent un déséquilibre en sels minéraux... et c’est la crampe.

Les aliments anti-crampes

Buvez de l’eau riche en magnésium (Hépar…) qui participe à la relaxation des muscles. Vous le retrouvez aussi en bonne quantité dans les lentilles, légumes verts et secs, céréales complètes, chocolat noir.

Pensez aussi aux jus de fruits frais qui facilitent l’élimination des toxines dans l’organisme, surtout si vous faites du sport.

Mangez du miel riche en sels minéraux à raison de 3 c. à soupe/jour sous la forme qui vous convient (tartines…).

Pensez à tous les produits laitiers, aux fruits secs riches en calcium et potassium (abricots…) et consommez 1 banane/jour*.

A consommer avec modération: les viandes rouges, les abats et les charcuteries riches en azote, des toxines difficiles à éliminer par l’organisme.

A faire quand on fait du sport

Etirez-vous avant et après l’effort 10min avec des rotations du tronc, en levant lesjambes et en pliant les genoux.

Boire régulièrement avant, pendant et après l’effort par petites gorgées toutes les 20min.

N’allez pas au-delà de vos capacités physiques. Si vous sentez que votre corps ne suit plus, cessez l’entraînement.

Bien choisir son matériel et sa tenue de sport. Une selle trop basse sur un vélo, une raquette avec un manche trop petit entraînent un mauvais positionnement et des crampes.  Des baskets mal compensées, des chaussures de marche trop serrées… ont le même effet. Sans oublier qu’une tenue de sport doit être protectrice face au froid et à l’humidité. Couvrez-vous au moins pendant l’échauffement.

Homéopathie: ce qui marche

Pour prévenir: Si vous avez tendance à avoir des crampes régulièrement, le traitement de fond en homéopathie est: Cuprum metallicum 15CH et Magnesia phosphorica 7CH. 5 granules de chaque matin et soir pendant au moins 3 mois.

Au moment de la crampe: Prendre 5 granules de Cuprum metallicum 5CH toutes les 10 minutes la première heure puis 5 granules 3 fois/jour pendant 2 ou 3 jours.

Un conseil: en cas de crampes fréquentes, une consultation médicale s’impose.

Les gestes à tenir en cas de crampes

Arrêtez tout effort. Asseyez ou allongez vous.

Etirez le muscle contracté: allongez-vous, attrapez vos orteils et tirez votre jambe (avec le muscle contracté) vers vous. Poussez le pied vers le haut. Vous pouvez utiliser une serviette pour le faire.

Cet étirement doit être lent, progressif, doux et maintenu quelques minutes. A recommencer jusqu’à la disparition de la crampe.

Massez avec douceur le muscle. Vous pouvez compléter ce geste avec un baume comme Décontractil® ou Algipan® ou de l’huile d’arnica.

Buvez de l’eau minéralisée (Hépar par exemple riche en magnésium) et sucrée.

Appliquez des compresses chaudes sur le muscle contracté.

Pourquoi des crampes la nuit?

Au repos, les toxines accumulées dans le sang stagnent et peuvent déclencher une crampe au niveau du mollet ou du pied.

Elles seraient provoquées par une insuffisance veineuse, une grossesse, des rhumatismes, un manque de calcium, potassium et magnésium, un diabète…

En prévention: relevez le bas de votre lit en y glissant un coussin. Buvez suffisamment d’eau avant de vous coucher. Prenez 5 granules au coucher de Cuprum metallicum 5CH pendant 3 mois.

Remède de grand-mère: placez et laissez un savon de Marseille au fond du lit. Les scientifiques ne savent pas vraiment pourquoi, mais ça marche! Une hypothèse serait que le savon de Marseille est élaboré à base de potasse et qu’il y aurait un échange d’ions de potassium avec la peau.

Les personnes âgées très touchées

Les personnes âgées sont plus facilement sujettes aux crampes. Elles peuvent survenir de jour comme de nuit sans raison évidente.

Les possibles causes: un manque d’hydratation car elles ont tendance à ‘oublier’ de boire, ou une mauvaise alimentation (manque de sels minéraux, notamment potassium, calcium, magnésium).

Un problème médical. En cas de crampes répétées, il est préférable de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une raison de santé, comme une hypokaliémie (perte de potassium en excès) fréquente avec l’âge, une importante insuffisance veineuse, une artérite des membres inférieurs, des problèmes rhumatismaux, un diabète

ources

Remerciements au Docteur Patrick BACQUAERT, Médecin Chef de l’IRBMS

Institut régional du bien-être, de la médecine et du sport

Publié par Florence Massin, journaliste santé et validé par Dr Patrick Bacquaert, médecin chef de l’Institut régional du bien-être, de la médecine et du sport

http://www.medisite.fr/

Stérilisation: le message ne passe pas


C’est le premier article qu’ils ont enfin pris en compte que certaines personnes ne stérilisent pas leurs animaux, faute d’argent et que c’est aussi un droit pour eux d’avoir un animal et s’il y avait des programmes qui aideraient un peu plus pour faire stériliser leur animal, peut-être que le message passerait un peu plus
Nuage

 

Stérilisation: le message ne passe pas

 

Stérilisation: le message ne passe pas

Photo Reuters

Christine Bouthillier

 

Plus de 20 000 animaux de compagnie transitent chaque année par les refuges montréalais et plus de la moitié finissent par être euthanasiés, faute de famille d’adoption. Malgré de nombreuses campagnes de sensibilisation, ce chiffre est en constante augmentation, déplore la SPCA.

Lors de la Journée nationale de la stérilisation, la Ville de Montréal a tenu à rappeler que cette simple intervention peut freiner la surpopulation animale.

«Près de 11 000 animaux sont euthanasiés chaque année. Ce n’est pas souhaitable», a affirmé André Hamel, chef de division de la gestion animalière de la Ville.

S’ATTAQUER AU PROBLÈME

Sachant qu’une chatte non stérilisée peut donner naissance à une centaine de petits dans sa vie, la stérilisation devient capitale. C’est pourquoi plusieurs arrondissements prennent des mesures pour l’encourager.

C’est le cas de Verdun, cité en exemple par la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA), notamment pour son règlement interdisant de posséder plus d’un animal non stérilisé.

«Les animaleries de Verdun n’ont pas le droit de vendre des animaux non stérilisés», a indiqué Anita Kapuscinska, agente des dons majeurs à la SPCA, où tous les animaux sont d’ailleurs stérilisés avant d’être adoptés.

D’autres quartiers plus défavorisés, comme Montréal-Nord, ont davantage de difficulté à lutter contre le problème d’animaux errants.

«Les gens sont parfois moins informés, ils ont moins de sous et les propriétaires des logements acceptent peut-être moins les animaux. C’est délicat, eux aussi ont le droit d’avoir un animal», a indiqué Marie-Claude LeBlanc, propriétaire de la Clinique vétérinaire Monkland.

Pour inciter les Montréalais à passer à l’acte, des arrondissements facturent l’enregistrement des animaux moins cher s’ils sont stérilisés.

Divers programmes ont également permis en 2013 la stérilisation de 2000 chats capturés dans la rue, puis relâchés. Ceux qui présentaient un caractère sociable ont aussi pu être adoptés.

DES AVANTAGES

Faire stériliser son animal comporte des avantages, tant pour l’animal, qui peut éviter certaines maladies comme le cancer des ovaires, que pour le propriétaire, qui voit le comportement de son ami à quatre pattes s’améliorer.

«Il n’y a plus de marquage urinaire. Les chiens deviennent moins fugueurs, il y a moins de miaulements de chattes avec des chaleurs et les animaux sont plus faciles à entraîner», a ajouté le Dr LeBlanc.

http://fr.canoe.ca/

«Sexting»: la pression sociale en cause


Appartenir à un gang pour un adolescent est important, nous le savons, nous avons tous été jeune nous aussi. Mais, aujourd’hui, avec la technologie, la barre est haute, et les conséquences pour être populaire peut-être désastreuses. Il a fallu des années pour donner a la femme le respect d’elle-même et un petit cellulaire pour tout changer
Nuage

 

«Sexting»: la pression sociale en cause

 

«Sexting»: la pression sociale en cause

Photo Fotolia

«Sexting»: la pression sociale en cause

FR.CANOE.CA

Le «sexting» consiste à l’envoi de photos à contenu sexuel par l’intermédiaire de cellulaires. La plupart du temps, des photos de soi-même.

Une nouvelle étude s’est penchée sur la cause de cette pratique, malgré les conséquences qu’elle peut engendrer. En résumé, la pression sociale est la grande responsable des échanges de photos dénudées.

On veut faire «partie de la bande», être populaire, passer pour quelqu’un qui n’hésite pas à transgresser les règles ou qui est au-dessus de la loi.

«Nous étions intrigués du fait que la plupart des adolescents semblent au courant des risques potentiels du sexting, mais ils y prennent quand même part», explique Dre Mariek Vanden Abeele, principale auteure de la recherche en compagnie de ses collègues médecins, Scott W Campbell, Steven Eggermont et Keigh Roe.

Au niveau des garçons, le «sexting» leur garantit une plus grande popularité au niveau des deux sexes. Quant aux filles qui participent à ce genre d’échange, elles deviennent populaires auprès des garçons, mais sont mal perçues par les autres filles.

Jusqu’à présent, les campagnes de sensibilisation, surtout au niveau des conséquences judiciaires, ne semblent pas avoir d’impact sur les adolescents.

http://fr.canoe.ca/

Les meilleurs souvenirs confinés aux 25 premières années d’une vie?


À quelle époque sont vos meilleurs souvenirs ? Pour vous, les bons moments sont avant 25, 30 ans ? Il est vrai que c’est une période de changements, mais je pense que nous oublions trop vite les souvenirs heureux qui sont récents
Nuage

 

Les meilleurs souvenirs confinés aux 25 premières années d’une vie?

 

Les meilleurs souvenirs confinés aux 25 premières années d'une vie?

Photo Fotolia

Une étude fait remarquer que les souvenirs les plus importants et vivides sont majoritairement ceux d’événements survenus avant l’âge de 25 ans.

Est-ce que les meilleurs souvenirs d’une vie entière se cacheraient presque tous au cours des 25 premières années? C’est ce que semble laisser entendre une nouvelle étude sur la mémoire et le comportement, rapporte The National Library of Medicine.

Cette étude menée par Kristina Steiner, en provenance de l’Université du New Hampshire, analysait la vie et les réponses de 34 sujets volontaires qui devaient raconter leurs parcours. Ceux-ci ont majoritairement repris des événements qui s’étaient déroulés entre l’âge de 17 et de 25 ans.

«Quand les gens regardent leur vie et qu’ils doivent choisir des souvenirs importants, la plupart divisent les histoires par chapitres, définis par des moments importants qui sont universels: l’amour, l’entrée à l’université, un premier emploi et les enfants.

Comme ces grands changements et événements surviennent pour une majorité de gens avant l’âge de 25 ou 30 ans, les chercheurs américains remarquent que bien peu de souvenirs des périodes entre 30 et 70 ans refont surface lorsqu’ils questionnent leurs sujets.

Les résultats ont été publiés dans le journal Memory.

http://fr.canoe.ca/