Whisper: l’appli qui partage anonymement vos secrets


La majorité des utilisateurs de cette application sont des femmes, c’est épouvantable, Quelle honte ! Je qualifie ce genre d’activité de commérage et médisance quand ils sont à déblatérer aux sujets des autres et ce que l’information soit vraie ou non. En plus, ces rumeurs peuvent faire vraiment du tort à des gens et avoir des dommages collatéraux. Et jusqu’où cela peut aller, ces rumeurs peuvent t’il engendre des problèmes plus important que l’adultère, maladie, consommation de drogue ?
Nuage

 

Whisper: l’appli qui partage anonymement vos secrets

Whisper:

Whisper vous permet de partager un secret ou un potin de façon anonyme. Photo Fotolia

Cette semaine, l’actrice Gwyneth Paltrow a dû nier une rumeur d’adultère qui est apparue non pas sur Twitter, sur le site TMZ ou dans les tabloïds, mais bien sur une application pour téléphone intelligent dont vous n’avez probablement jamais entendu parler.

Whisper (murmure, en français) est une application qui vous permet de partager un secret ou un potin de façon tout à fait anonyme.

Lancée il y a deux ans, l’application gagne rapidement en popularité et compte 3,5 milliards de pages vues par mois, c’est plus que le site web de CNN. L’équipe d’une quarantaine de personnes travaille dans une maison à Santa Monica en Californie.

L’application est disponible partout à travers le monde. «On a même des utilisateurs en Corée du Nord, en Chine et en Iran», explique Neetzan Zimmerman, le nouvel éditeur en chef de Whisper. Il se décrit sur sa page Twitter comme le «gardien des secrets».

Zimmerman, 32 ans, vient de quitter son poste chez Gawker, où il était connu comme la star du contenu viral.

COMMENT ÇA FONCTIONNE?

Sur Whisper, tout le monde peut partager un message anonyme. Le court texte est écrit sur une image (un peu à la manière des mèmes internet).

Lorsque vous ouvrez l’application, vous verrez sur la page d’accueil six de ces images. Les éditeurs de Whisper se chargent de sélectionner les secrets les plus intéressants et les plus populaires. Vous pouvez ensuite répondre à ces secrets en message public ou privé.

L’application s’adresse surtout aux adolescents, mais le contenu que l’on y retrouve est non moins fascinant.

«J’ai dit que j’étais enceinte pour garder mon copain, mais la nouvelle s’est tellement répandue que j’ai dû prétendre faire une fausse-couche. Personne ne sait la vérité à ce jour», a écrit une jeune femme.

«Mes parents ont dépensé 35 000 $ pour ma cure de désintoxication et je leur mens par rapport à ma sobriété» a écrit une autre personne.

«Je suis professeur de maternelle et je truque toujours les jeux pour que mes élèves préférés gagnent», a écrit un enseignant.

«Regardez ce que je viens de trouver dans le sac à dos de mon copain et ce n’est pas à moi», a écrit une femme sur une photo de sous-vêtements.

SANS PUDEUR

«La réalité est que nous nous exposons beaucoup trop sur internet. Avec Instagram et Facebook, on embellit notre vie et on ne révèle que le meilleur, mais parfois les gens ont besoin de se vider le coeur. Whisper vous permet d’être vous-même», a souligné M. Zimmerman.

Il affirme que plusieurs journalistes utilisent l’application pour partager des informations qui sont beaucoup trop litigieuses pour être imprimées.

«Pour la majorité des secrets, nous ne vérifions pas qui se trouve derrière, mais quand il s’agit de rumeurs concernant des personnalités publiques, nous allons faire des vérifications pour nous assurer que la source est crédible», dit-il.

Ce fut le cas pour la rumeur concernant Gwyneth Paltrow apparue lundi, selon laquelle elle aurait une liaison avec un avocat de Los Angeles.

«Je ne peux pas révéler l’identité de la source pour des raisons évidentes, mais c’est une personne ayant des liens très étroits avec Gwyneth qui est venue à nous directement quand Graydon Carter (l’éditeur du magazineVanity Fair) a décidé de ne plus publier un reportage qui aurait pu nuire à l’actrice.»

Selon le site Business Insider, la majorité des utilisateurs de Whisper ont entre 17 et 28 ans, moins de 4 % sont âgés de moins de 18 ans. La grande majorité de ses utilisateurs, soit 70 %, sont des femmes.

http://fr.canoe.ca/

3 réponses à “Whisper: l’appli qui partage anonymement vos secrets

  1. C’est dans la « nature humaine » je crois : Avant , c’était par lettres anonymes ,les  » ragots » ont toujours existé . çà commence par une personne  » confiant » un sois disant secret à une autre , puis cette dernière le transmet à une autre etc….Bien sur , avec les progrès de l’informatique c’est encore plus « simple  » et rapide ….
    P.S: Parfois je regrette d’avoir écrit des choses personnelles sur mes blogs qui sont publiques …..
    Cependant , pour les vedettes et autres personnes publiques c’est parfois un bon moyen de se faire de la publicité ….
    F.

    • je sais bien, mais je trouve c’est des  »bébéseries » quand tu es rendu que tu prend l’anonymat pour des ragots .comme ts’ils ne veulent pas prendre des responsabilités sur les paroles que tu dis .. même si parfois on regrette au moins on est franc …

      Le pire c’est que certains vont faire des rumeurs sachant très bien que c’est un mensonge

  2. Tout à fait , d’accord Rachel ….Ces gens sont des lâches qui « prennent leur pied  » en rèpendant ces ragots anonymement….De toute façon , mon attitude sur le net est un choix : Je ne dis de mal de personne ( presque ) , je ne fais que donner mon opinion sur certaines choses , attitudes ….Et  » étale  » ma vie quotidienne etc..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s